mercredi 7 janvier 2015

Parc Vannier-Amance: Le saviez-vous?

Les Vues Imprenables sont maintenant une association. Elle a pour buts principaux la protection des espaces naturels et des paysages du Sud Haut Marnais, la protection de la santé des hommes et le soutien au développement social et économique du territoire, en respectant les critères précités. Son action ne se résume pas à une action défensive mais elle se veut aussi force de propositions. Nous sommes des citoyens amoureux et très attachés à notre territoire et soucieux de son avenir. Nous vous souhaitons un bonne année 2015 et dîtes avec nous:    
  
NI 1, NI 2, NI 3 … ZÉRO ÉOLIENNE !

Le Président



-Au moment de donner son accord à ce projet ou de le renvoyer aux oubliettes, aux alentours du 20 janvier 2015, Monsieur le Préfet devra tenir compte de la voix populaire qui s'est exprimée lors de l'enquête publique et qui, à une très forte majorité - 55% des avis - a dit NON AU PROJET Vannier-Amance. 

-L'enquête publique est terminée et le commissaire -enquêteur a rédigé et publié son rapport (http://haute-marne.gouv.fr). Il a émis 4 réserves et 3 recommandations. 


Extraits :

«Une restructuration du projet avec sensible allègement, et distances d'éloignement augmentées à proximité des Zones d'Habitats Groupés (Broncourt et Pressigny en particulier) et ce au titre du principe de précautions au titre de la santé, de l'environnement paysager, du cadre de vie et de l'économie locale à préserver,

Au cas où la restructuration envisagée, maintiendrait des éoliennes à moins de 1 200 mètres de zone d'Habitats groupé, serait à réaliser une campagne complémentaire «bruit» en les dites zones (d'où réalisation à envisager éventuellement dès connaissance du nouveau plan du parc),

Est recommandée une étude technique comparative, et indépendante, de rendement d'éoliennes de 120, et 150 mètres par rapport à celles envisagées de 180 mètres, permettant de justifier ou non le choix actuel,

Que contenus des risques sanitaires qui ne peuvent être négligés, et que tout organisme Administratif ou de santé, évoque mais ne quantifie qu 'avec des réserves, (voir pour mémoire les relatives incohérences relevées et signalées en l'étude de ce thème: Santé). Faute d'éléments formels, (comme vu en le corps du rapport) à titre de précautions élémentaires, la demande de restructuration du projet envisagée à titre divers, dont essentiellement celui ci répondra à ce «Principe de précaution» qui s'impose,



Que le public n'ayant pas bénéficié d'une effective concertation, et d'information de fonds sur celui-ci,

Que le mémoire en réponse du Maître d'Ouvrage, apporte certes divers compléments et justificatifs aux dires et éléments du Dossier d'Enquête, mais aucun signe d'ouverture, en réponse aux observations».

Le commissaire-enquêteur conclue en somme: Qu' il y a trop d'éoliennes à proximité des habitations, que rien ne semble justifier leur hauteur, que nous n'avons pas été informé correctement, que le Maître d'Ouvrage fait la sourde oreille à ses observations et que le «principe de précaution» doit s'appliquer.

Pour nous, il est clair que ce rapport est un AVEU. Il exprime la «toxicité» de l'implantation d'éoliennes et met en avant de graves problèmes de santé publique à venir. En cela, nous sommes d'accord. Aussi, pour stopper le mal avant qu'il ne s'installe, nous disons : 


NI 1, NI 2, NI 3 ...ZÉRO ÉOLIENNE !

Il est à noter que lors de cette enquête, monsieur Girod, le Président de la Communauté de communes Vannier Amance (CCVA), aida à la réflexion de ses collègues. Il fit circuler une note dans toutes les mairies de la Communauté «encourageant» les élus à donner un avis favorable à ce projet, en leur fournissant une série d'arguments. Que le président de la CCVA en vienne à dicter à nos élus ce qu'ils doivent penser et écrire, donne une image désastreuse de notre démocratie. Cela prouve également, que comme nous, ils ont été mal informés tout au long de la gestation de ce projet insensé et qu'ils étaient donc incapables de juger du bien fondé de ce projet et de ses conséquences; pourtant, ils ont votés oui, à la majorité (Félicitons les deux conseils municipaux qui ont voté NON: Laferté sous Amance et Bize).

Avec l'exploitation des éoliennes

Est-ce que je toucherai plus sur ma fiche de paie?........NON

Est-ce que mes fins de mois seront moins difficiles?......NON

Est-ce que mon pouvoir d'achat augmentera?............... NON

Est-ce que je toucherai plus pour ma retraite?..............NON

Est-ce que je paierai moins d'impôts?.......................... NON

Est-ce que je retrouverai un travail?............................. NON

Est-ce que mes enfants trouveront un travail?............... NON

Est-ce que je serai sûr de garder mon travail?...............NON

Est-ce que mes enfants resteront au pays?................... NON

Est-ce que ma maison prendra de la valeur?..................NON

Est-ce que les touristes visiteront encore notre région?...NON

Est-ce que de nouveaux arrivants s'installeront?.............NON

Est-ce que nos entreprises iront mieux?..........................NON

Les éoliennes ne nous rapporteront RIEN SOCIALEMENT ET FINANCIÈREMENT.

En revanche, elles nous apporteront LEURS NUISANCES AVEC CERTITUDE:
  • L'impact sonore, 
  • L’impact visuel, 
  • L'impact sur la santé,
  • L'impact sur la faune, 
  • La dépréciation de la valeur de notre bien, 
  • Les autres risques majeurs (rupture de pale, chute, incendie, etc.).
Source:  http://lemontchampot.blogspot.fr, Approche épidémiologique des très basses fréquences et infrasons éoliens; http://fr.friends-against-wind.org, Petit guide pratique de l’énergie éolienne ou comment répondre aux faux arguments des pro-éoliens.

Nos amis les bêtes en souffriront également et plus particulièrement le bétail qui sera exposé au bruit 24 heures sur 24 à certaines périodes. Or, plus l'exposition au bruit est prolongée, plus l'émission est nocive.


-Mais n'oublions pas le proverbe «le malheur des uns fait le bonheur des autres»

Un propriétaire terrien ou exploitant perçoit un loyer annuel net estimé entre 3 000€ et 5 000€ pour une machine installée sur son terrain. Alors qu'un propriétaire d'une maison située à 500 mètres minimum des éoliennes n'est pas rémunéré et en plus, la valeur de son bien chute (de 10% à 50%).



Et dans 20 ans (2037), que sera devenu le parc? Où seront les «acteurs» d'aujourd'hui? Vers qui nous retourner pour exprimer nos souffrances et à qui demander des comptes?





L'éolien en France aujourd'hui


-La France est 2 ème exportateur mondial d'électricité et un des meilleurs élèves de l'Europe concernant la faible émission de gaz à effets de serre (Co2); tous ces bons résultats sont obtenus par le nucléaire. La France en 2012 et 2013 a exporté 15% de sa production et ce, à toutes ses frontières, y compris l'Allemagne: 12.5TWh de solde net export avec l'Allemagne en 2013. L'éolienne allemande nous n'est d'aucun secours (Données sur l’électricité: les sources; http://lemontchampot.blogspot.fr).


-À moyen terme, la France quadrillée par des milliers d'éoliennes (5 000 actuellement, 25 000 prévues d'ici 15 ans), perdra son statut de première destination touristique au monde et verra une de ses principales industries s'écrouler. Extraits du discours de Monsieur le Président de la République, Château de Chambord, le 20 décembre 2014, au sujet du tourisme en France: Il l'a qualifié «d’activité de demain, car elle va mobiliser beaucoup de nouvelles technologies et d’industries nouvelles; nous avons tout avantage à faire que le tourisme soit notre pétrole, même si le prix du pétrole baisse et que le prix du tourisme va monter». 


Les recettes de tata Yoyo

Aujourd'hui : Les dents de loup


Ingrédients
  • 250 g de beurre
  • 250 g de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 3 œufs entiers
  • 350 g de farine
Préparation
  1. Mélangez le beurre en pommade avec les sucres à l’aide d’un fouet
  2. Lorsque le mélange devient crémeux, incorporez les œufs un à un en attendant que le mélange soit homogène avant d’ajouter l’œuf suivant
  3. Ajoutez progressivement la farine tamisée
  4. Beurrez un moule spécial "Dents de loup" en dents de scie et disposez au creux de chaque sillon et à distance égale une cuillerée à café de pâte
  5. Faites cuire les dents de loup à four moyen chauffé à 180° (th. 6) pendant 15 minutes
Suggestions & astuces
Astuce: Si vous ne disposez pas de moule spécial "Dents de loup", fabriquez une plaque identique à l’aide d’une feuille de papier sulfurisé en la pliant sur elle-même en accordéon sur une hauteur de 2 cm.
Régalez-vous.


Pour nous rejoindre, c'est simple il suffit de remplir le bulletin et de nous le renvoyer:


À bientôt à nos côtés.







php

































































































































































































Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire