vendredi 8 janvier 2016

Provins: Petits fours et Marseillaise aux vœux de Christian Jacob

http://www.leparisien.fr/
Sébastien Blondé 
08 Janv. 2016


Commentaire: L'association Les Vues Imprenables attend le même engagement avec la même détermination de la part de madame le Maire de Langres et de madame la Présidente de la Communauté de communes du Grand Langres pour stopper les nombreux projets en cours à proximité de la ville phare du Sud haut marnais, représentant plus de 90 aérogénérateurs.

ZÉRO É0LIENNE et Basta!

Bonne lecture

php  


Provins, ce jeudi. Les élus municipaux et communautaires ont entonné la Marseillaise derrière Jean-Jacques Barbaux, le président du conseil départemental et Christian Jacob, le député et maire de Provins(LP/Sébastien Blondé)

L’année 2016 sera offensive pour Christian Jacob (LR), le député et maire de Provins, si l’on en croit son discours prononcé lors de sa cérémonie des vœux, ce jeudi soir au centre culturel Saint-Ayoul. Parce qu’il ne veut pas prendre le risque d’une perte du classement à l’Unesco de la cité médiévale, il se battra contre les projets d’éoliennes en cours dans le secteur.

« On ne va pas mettre une éolienne pouvant être vue depuis la Tour César. Ce serait une provocation, un scandale ! », dit-il, après s’être félicité de la hausse de 20 % de la fréquentation touristique en 2015. Stabilité des impôts locaux.

Égrenant les projets pour 2016, le maire a aussi annoncé la construction du pôle gare, la fin de la nouvelle tranche des travaux de restauration des remparts - « le travail de toute une génération » —, la création d’une maison de santé universitaire dans l’ancienne caserne de gendarmerie de Villiers-Saint-Georges, cédée pour l’euro symbolique par le département. Il a aussi confirmé la stabilité des impôts locaux.

Christian Jacob a ensuite pris un ton plus politique : « Nous pouvons poser la question des assignations à résidence, de la fermeture des mosquées salafistes… Et nous devons assumer que notre héritage est judéo-chrétien et gréco-romain », a-t-il lancé, avant de demander à l’assistance d’entonner la Marseillaise avec les élus présents sur scène.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire