lundi 15 février 2016

Comment ne pas devenir chômeur?

Par Charles Sannat 
15/02/2016


Commentaire: Bienvenue dans le monde «merveilleux» de robotland


php



Trop de chomeurs faites les compter par la police

Les robots pourraient conduire au chômage 50 % de la population

Par les temps difficiles que nous connaissons, le chômage est une plaie. Oh, il n’est pas une plaie en soi, beaucoup de gens verraient leur temps mieux employé par eux-mêmes que par les forces totalitaires marchandes, disons, que l’absence de salaire est une plaie à terme (au delà des indemnisations) et donc l’entrée dans la précarité. Encore une fois, les gens n’ont pas tant besoin d’un travail que d’un salaire. Les faits nous prouvent que le travail rémunéré (en plus convenablement) est en voie de raréfaction. Depuis 40 ans, malgré toutes les belles promesses, le chômage ne connait qu’une seule direction celle de la hausse. Hélas, ce n’est pas fini.

Je fais partie de ceux qui annoncent depuis quelques temps l’arrivée (pour ne pas dire le déferlement) de la véritable révolution robotique, à savoir la commercialisation d’humanoïdes qui fonctionneront réellement et qui seront capables de nous remplacer en tout ou presque.

Au départ j’avais droit au sempiternel (du coup inutile de m’assaillir de mails si vous n’avez que cet « argument » en main) les « canuts aussi voulaient refuser le progrès et après on a inventé tout plein de postes, il ne faut pas avoir peur de l’avenir ». Merci pour votre sollicitude, mais je n’ai pas peur à titre personnel, je n’ai pas peur pour les polytechniciens, pas trop pour les profs de math ou les très forts en physique (je parle des sciences). Pour la culture physique, l’homme est déjà condamné et dépassé par les robots capables de porter des charges inouïes ou des exosquelettes qui vont renvoyer le plus gros des bodybuildeurs… à mes propres capacités à lever… c’est-à-dire pas bien lourd !!!

Je suis inquiet pour tous les autres, je suis inquiet à titre collectif, car nous ne sommes pas près, en tant que société, à absorber le choc sur l’emploi de la révolution robotique. Nous vivons un immense déni sur ce sujet-là avec comme seul mantra « tout se passera bien ».



C’est faux, toutes les conditions sont là pour que ça se passe mal, très mal !!

Cela fait 40 ans que le chômage monte et que toutes les politiques, d’augmentation à tout prix de la compétitivité, poussent à ce qu’il y ait encore moins d’emploi.

La compétitivité c’est quoi ? Faire plus avec moins ! C’est aussi simple. Toute augmentation de la compétitivité c’est moins d’emplois et pas l’inverse contrairement à ce que l’on veut vous faire croire. Vous ne me croyez pas ? Regardez la courbe du chômage et de la misère, elles ne mentent pas elles !!

Le capitalisme c’est quoi ? Là encore c’est faire mieux avec moins, le capitalisme est par définition déflationniste ! De même que la mondialisation, l’immigration massive (qui provoque de la concurrence et donc une baisse de salaire) ou encore les délocalisations. Tous ces facteurs, que l’on soit pour ou contre n’a pas d’importance, sont déflationnistes et pèsent sur l’emploi dans nos pays.

Rajoutez maintenant les progrès colossaux de la robotique alors que les finances publiques sont exsangues, que toutes les charges sociales, patronales, les impôts et taxes reposent sur l’idée de salaire, que la répartition de la richesse repose également sur la notion de salaire et que l’idée même de salaire va progressivement disparaître et vous avez-là la chronique absolue d’un désastre annoncé !


Même l’AFP s’y met ! Les robots intelligents arrivent, menaçant des millions d’emplois

« Les progrès réalisés ces cinq dernières années dans l’intelligence artificielle vont permettre de construire des robots, capables d’exécuter quasiment toutes les tâches humaines, menaçant des dizaines de millions d’emplois au cours des 30 prochaines années, s’accordent à prédire des scientifiques.

Nous approchons du moment où les machines pourront surpasser les humains dans presque toutes les tâches”, a prévenu Moshe Vardi, directeur de l’Institute for Information Technology à l’Université Rice au Texas.

La société doit se pencher sur cette question dès maintenant car si des robots font presque tout ce que nous faisons comme travail, qu’allons nous faire”, s’est-il interrogé samedi aux côtés d’autres experts lors de la conférence annuelle de l’American Society for the Advancement of Science (AAAS) réunie à Washington.

Pour le scientifique qui n’exclut pas la fin du travail humain, “la question est de savoir si l’économie mondiale peut s’adapter à un taux de chômage de plus de 50%”. Aucune profession n’est à l’abri, pas même les travailleurs du sexe, a-t-il lancé ».

Voilà pour l’essentiel car très rapidement le pourcentage clef est lâché ! 50% ! Vous avez le lien tout à la fin de cet article si vous souhaitez en lire plus.


Comment survivre à un taux de chômage de 50% ?

C’est mes chers amis la question qu’il va falloir vous poser à titre individuel, mais aussi familial pour celles et ceux qui ont des enfants ou des petits enfants et qui pensent « qu’après eux le déluge » n’est pas la seule vision possible, et enfin aussi à titre collectif !

À titre collectif il n’y a pas grand chose à faire hélas tant nos dirigeants « ligne Maginot » sont et seront toujours en retard au mieux d’une guerre, voir de deux ! La chose la plus simple que nous puissions imaginer c’est de plus en plus d’impôts pour financer de plus en plus d’aides sociales jusqu’à ce que tout le système s’effondre sous son propre poids, le poids de ses dettes et de ses charges étouffant tout dynamisme. C’est ainsi que s’effondrent toutes les sociétés à travers les siècles et cela a été brillamment démontré par le Professeur Tainter dans son ouvrage « l’effondrement des sociétés complexes ».

Collectivement il y a une très forte probabilité, précaution oratoire pour ne pas parler d’une quasi-certitude, que nous soyons incapables de gérer cette mutation de notre système économique de façon ordonnée.


D’où justement l’importance de votre réflexion à titre individuel sur le sujet de votre propre employabilité actuelle ou future, ou l’orientation de vos enfants.

J’insiste néanmoins sur un point important, se préparer à un monde sans emploi, ce n’est pas uniquement avoir une réflexion sur un type de boulot qui serait « non délocalisable », « non informatisable » et « non robotisable »… un bon emploi ou plus précisément un bon choix d’emploi devra respecter ces trois critères… (y compris pour les postes de fonctionnaires, car la sécurité de l’emploi de la fonction publique en France comme ailleurs va vite voler en éclat).

Il faut réfléchir à cela. Ce bouleversement, sur fonds de crise économique permanente, a des conséquences nous le disions collectives. Avec un taux de chômage de 50%, la valeur des actifs sera profondément modifiée… Ce sera en particulier le cas de l’immobilier urbain dans les 20 prochaines années qui ne survivra pas à cette mutation.

Dans le cadre de ma lettre STRATEGIES je vais consacrer celle du mois de Février (qui paraîtra à la fin du mois) justement à l’employabilité avec une réflexion sur les métiers d’avenir (pour vous et vos jeunes adultes), qui encore une fois, doivent répondre à ces trois critères clefs (« non délocalisable », « non informatisable » et « non robotisable »).

Je vous divulguerai également une méthode infaillible pour multiplier vos chances de trouver du boulot en moins de trois mois… Vous verrez, avec 6 millions de chômeurs il est vrai que cela peut sembler une promesse folle, mais si Galilée disait à propos de la Terre « et pourtant elle tourne », et bien moi je peux vous dire et « pourtant elle marche » cette méthode et elle change radicalement vos probabilités, car dans la vie… presque tout peut être mis en probabilités et en statistiques !!

Vous découvrirez qu’elle fonctionne justement parce que le système fait tout pour implicitement vous convaincre de ne jamais procéder de cette façon ! Vous en serez tout retournés !! Je vous donnerai un exemple concret et vous comprendrez très vite !!

Je vous expliquerai aussi ce que peut être un monde où il y a 50% de chômeurs, car comme vous pouvez vous en douter, évidemment, cela aura de grandes répercussions sur la vie quotidienne, et sur votre patrimoine financier car tous les paramètres sont liés.

Je donne rendez-vous ici à toutes celle et ceux qui veulent rejoindre la communauté des « stratégistes », les abonnés à ma lettre STRATEGIES.

Pour tous les autres, n’oubliez pas ma petite maxime de fin et ma ritournelle quotidienne !

En attendant mes chers amis, préparez-vous, il est déjà trop tard !

Sources AFP:
http://www.boursorama.com/actualites/les-robots-intelligents-arrivent-menacant-des-millions-d-emplois-c9ec28b09d88fd073def6b1a89a91493



Insolentiae signifie impertinence en latin

Pour m’écrire charles@insolentiae.com
Pour écrire à ma femme helene@insolentiae.com

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire