samedi 20 février 2016

Consommation électrique 2015: Parlons chiffres!

Bienvenue sur http://www.bertrandbarre.com/ ! 


Notes d’actualité de mi-février 2016:

Décroissance de la radioactivité autour de Fukushima

L’ambassade de France au Japon nous apprend que Le niveau de radioactivité dans un rayon de 80 km autour de la centrale de Fukushima Daiichi a baissé en moyenne de 65% entre novembre 2011 et septembre 2015, selon une carte publiée mercredi 3 février par l’Autorité de sûreté nucléaire japonaise (NRA). La zone dépassant le niveau de 19 microSieverts/heure (en rouge), au nord-ouest de la centrale, a fortement diminué. Les niveaux entre 0,5 et 1,9 µSv/h, enregistrés préalablement au sud et à l’ouest de la centrale, ont également pratiquement disparu. Les niveaux sont également passés sous les 0,1 µSv/h dans quasiment toute la préfecture d’Ibaraki, ainsi que dans celle de Miyagi. Les mesures ont été réalisées à l’aide d’hélicoptères, qui mesurent le niveau de radioactivité à 1 mètre du sol.




L’électricité en France : Le RTE publie ses statistiques

Selon le Réseau de Transport de l’Electricité (RTE), la consommation électrique a connu en 2015 une légère reprise dans un contexte économique plus favorable, après trois années de stabilité. Corrigée de l’effet météorologique, la consommation en France métropolitaine a augmenté de 0,5 % pour atteindre 476,3 TWh. L’an­née 2015 se classe toutefois au 3ème rang des années les plus chaudes en France (2014 étant la 1ère). Ainsi, la consommation brute (hors correction des conditions météorologiques) a augmenté en métropole de 2,2%.
Avec 48,8% du parc installé, le nucléaire a fourni 76,3% de la production d’électricité.

La production renouvelable d’origine éolienne représente environ 3,9 % de la production nationale, celle d’origine solaire 1,4 %. Avec l’hydraulique et les bioénergies, l’ensemble des énergies renouvelables couvrent 17,5 % de la production française.

Les six dernières centrales de production de 250 MW fonctionnant au charbon ont fermé. Au total, près de 4 000 MW de puissance installée ont été retirés du parc charbon français entre 2013 et 2015.

Les échanges transfrontaliers, très élevés en 2014, progressent encore (+1%), avec 120,9 TWh échangés en 2015.






Rétrospective depuis 1970

Entre 1970 et 2014, la production totale d’électricité a quasiment quadruplé. La production d’origine nucléaire a été multipliée par 73 (de 6 TWh à 436 TWh), sa part dans la production totale passant ainsi de 4 % à 78 %. La production de la filière hydraulique a augmenté de 18 % sur la même période, mais sa part dans la production totale a été divisée par trois (de 39 % à 12 %). La production thermique classique a diminué de 57 % et sa part dans le total a chuté de 57 % à 6 %. Depuis une dizaine d’années, les raccordements au réseau de moyens de production éoliens et photovoltaïques se sont multipliés ; ils assuraient en 2014 respectivement 3 % et 1 % de la production totale.


php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire