mercredi 20 septembre 2017

Carte, virement, chèque ou cash: comment paie-t-on en Europe?

Par : Delphin 20/09/2017

Évolution des usages des différents moyens de paiement dans l'Union européenne depuis 2000, en milliards de transactions par an : en jaune la carte, de plus en plus dominante; en vert, le chèque, en déclin continu; en bleu le virement et en rouge le prélèvement, en progression constante. [BCE]

L’usage de la carte continue de progresser, mais les habitudes de paiement portent de profondes disparités culturelles. Un article de notre partenaire, La Tribune.

Qui est le champion de la carte bancaire ? Le roi du chèque ? Le numéro un du cash ? Malgré le passage à l’euro et la mise en place du SEPA, l’espace unique de paiement en euros, les habitudes de paiement restent fortement marquées par des spécificités culturelles en Europe, y compris au sein de la zone euro, comme le montrent les derniers chiffres publiés par la Banque centrale européenne. Seule tendance observée presque partout : l’usage de la carte continue de progresser et représente presque la moitié des paiements scripturaux (par opposition aux espèces) réalisés en Europe en volume (49% en moyenne, 42% pour les pays de la zone euro).

Délocalisations et licenciements boursiers : le beau cadeau du gouvernement aux actionnaires des multinationales

par Olivier Petitjean
20 septembre 2017



Dessin : Rodho

Les salariés de l’usine de Whirlpool d’Amiens – dont le combat avait défrayé la chronique pendant l’élection présidentielle – ont décidé de saisir les prud’hommes avant l’entrée en vigueur des ordonnances. Car avec la nouvelle loi Travail, il sera bien plus difficile de contester en justice une fermeture d’usine ou un plan de licenciements massifs, imposés par une entreprise multinationale en bonne santé financière. Le pouvoir de contrôle exercé par la justice sur ces « restructurations » sera très restreint. Explications.

Ce fut l’un des moments emblématiques de la campagne présidentielle 2017. Le même jour, Emmanuel Macron et Marine Le Pen s’étaient rendus à Amiens, à la rencontre des salariés de l’usine Whirlpool menacée par un plan social (290 salariés de l’usine et 350 intérimaires et sous-traitants concernés). La maison mère souhaite alors délocaliser la production de lave-linges en Pologne, pour des raisons de coûts. Mi-septembre, ces salariés ont décidé d’attaquer immédiatement leur entreprise aux prud’hommes sans attendre de recevoir leur lettre de licenciement. Les ordonnances annoncées fin août par le gouvernement mis en place par Emmanuel Macron risquent en effet de restreindre radicalement leurs voies de recours face à l’entreprise multinationale qui les emploie. Sous l’impulsion de leur avocat Fiodor Rilov, spécialiste des plans sociaux, ils ont donc décidé de prendre les devants, avant que les ordonnances n’entrent en application.

Plan climat : les vacuités de M. Hulot

https://www.contrepoints.org
h16
20/09/2017

Le réchauffement climatique, cette abomination responsable de plein de malheurs à commencer par la multiplication de ministres intellectuellement très abîmés, est un fléau dont nous ne viendrons à bout qu’à condition de jeter, dans des gestes augustes et vigoureux, de grandes quantités d’argent par les fenêtres. Pour cela, rien de tel que faire intervenir Nicolas Hulot, actuel ministre de la Transition écologique et solidaire (si si, c’est son vrai titre, en vrai et pas pour rire).



En effet, devant la menace permanente que constituent les nuages qui pleuvent, les vents qui soufflent, la neige qui tombe et le soleil qui chauffe, notre hélicomane chlorophyllophile a été puissamment missionné par notre jeune, grand, beau et dynamique Président au sourire Pepsodent™ pour nous sortir de l’ornière dans laquelle des décennies de comportements lamentables nous avaient poussés. Pour ce faire et à la suite d’une COP21 tout ce qu’il y a de plus utile et réussie, il fallait marquer les esprits.

mardi 19 septembre 2017

Bonnets d'ânes à la criée!

http://www.voisinedeoliennesindustrielles.com
19/09/2017
Se concentrer sur l'éclaircie pour oublier la menace...
Nous devrions profiter de la concentration de politiciennes et politiciens en périodes électorales pour distribuer les bonnets d'âne qu'ils méritent à cause leur stupide attitude autour de la question énergétique. Accuser les anti-éoliens d'être, ne serait-ce qu'en partie, responsables du ralentissement de la transition énergétique, est tellement bête que cela devrait être condamnable. Il est plus facile de diriger les projecteurs sur des citoyens qui s'exposent dans un mouvement d'opposition que de remettre en question un système moribond auquel on s'accrochent faute de savoir comment en sortir.
Notre société arrive à un stade où les problèmes demandent des solutions dont la radicalité effraie. Nos politiciens utilisent donc des termes rassurants, comme "transition énergétique" pour croire et faire croire que l'on peut sauver ce monde en échangeant du pétrole, du gaz, du charbon ou du nucléaire contre de l'eau, du vent, des arbres ou du soleil...
L'image est tellement simple qu'elle est exploitable à souhait. Des partis politiques en font leur carte de route, les agences de communication se régalent, les bureaux d'avocats se spécialisent,  les bobos  applaudissent, les grands-parents se mobilisent sous cette "bannière- aubaine" après avoir fait le lit du problème qu'ils condamnent... J'en passe de bien meilleurs.
Bien occupés à se mobiliser pour la recette miracle, les citoyens gardent le nez au sol et laissent  faire le pire au-dessus de leur échine, la réalité continue son bonhomme de chemin, sous le soleil et dans le vent...

Georges Sapy : "Les contraintes d'équilibre des réseaux de l'électricité"

https://www.sauvonsleclimat.org
27/09/2016

Un cours magistral.
php

Partie 1
https://youtu.be/Qb87HfaOQzQ

 Partie 2
 https://youtu.be/oskdXFIYcR8

Le gaspillage des énergies renouvelables en France

par Ludovic Grangeon
19/09/2017
L'éolien n'a représenté que 3,9 % de la production électrique française en 2015.

Il est de bon ton de montrer systématiquement une éolienne à hélice comme symbole des énergies renouvelables, alors qu’elle en est le pire exemple.
La création d’une manne financière à base d’aide d’État aveugle et systématique a attiré dans ce secteur cabinets de défiscalisation, fonds de pension et avocats d’affaire pour exploiter à fond cette tirelire financée à perte par le contribuable, avec l'appui de nombreuses officines d'influence.
Cette avidité à court terme a exclu depuis dix ans toute recherche développement digne de ce nom pour privilégier des machines à bas coût, largement amorties. Les éoliennes de grande hauteur à hélice en sont le procédé le moins performant. Elles ne représentent que le plus faible pourcentage des énergies renouvelables en France. L'hydraulique est la force française sur ce point et représente environ 75 % de nos ressources. Une éolienne de 3 millions € ne dessert que l'équivalent d'un petit village et de façon aléatoire.

lundi 18 septembre 2017

Angleterre : le gouvernement devrait approuver « mini » réacteurs nucléaires dans les prochains mois

http://www.telegraph.co.uk
par Hannah Boland
15/09/2017

Version originale (en langue anglaise) :
http://www.telegraph.co.uk/business/2017/09/15/government-set-approve-mini-nuclear-reactors-coming-months/?WT.mc_id=tmg_share_tw


Les plans de la nouvelle centrale nucléaire Hinkley Point C

Le gouvernement semble prêt à donner le feu vert au développement de « mini » réacteurs nucléaires dans les prochains mois, ce qui constituera un développement bienvenu après des années de retard.

Les ministres ont déclaré qu' une décision politique sera prise suite qu'ils aient mené une nouvelle série de discussions avec les acteurs de l'industrie sur la stratégie nucléaire de la Grande-Bretagne et le développement des « petits réacteurs modulaires ».

Allemagne : Nord-Westphalie : distance minimale d' 1,5 km entre une habitation et un parc éolien

http://renews.biz
18/09/2017

Version originale (en langue anglaise) :  http://renews.biz/108504/german-state-plans-15km-setback/


Image: Gratuit Images / Christian Wagner

Le nouveau gouvernement de coalition ( CDU / FDP ) dans l'État du Nord-Westphalie, le plus peuplé, a publié un décret modifié avec de nouvelles règles concernant la distance minimum entre une habitation et un parc éolien.

Dorénavant, les développeurs devront envisager une distance minimale de 1,5 km par rapport aux municipalités et ne seront plus autorisés à installer des parcs éoliens dans les forêts, selon le décret.

Les parties prenantes ont jusqu'au 20 octobre pour commenter le décret, avec deux audiences prévues.

Géopolitique de l'énergie : lettre de rentrée (extrait)

http://geopolitique-electricite.fr/
Lionel Taccoen
18/09/2017

Extrait de la lettre de rentrée
"Du fait des spécificités de l'électricité, nous pensions que dans le cadre de la géopolitique de l'énergie, il existait une place pour un champ d'études sur la géopolitique de l'électricité. C'est pourquoi nous avons créé la Lettre du même nom. Nous ne sommes pas seuls de cet avis, puisque vos demandes de réception nous amènent désormais à une diffusion de plus de six cents exemplaires.

Nous bénéficions d'une révolution peu connue: l'apparition et/ou le développement des instituts statistiques nationaux et internationaux. Certes quelques pays sont débutants dans ce domaine et une vigilance est nécessaire, mais des études impensables il y a encore quinze ans deviennent possibles. En outre, les données de l'Agence Internationale de l’Énergie et de la Banque Mondiale, pour ne citer que ces organismes, sont de plus en plus riches. Il faut faire une place à part à l'Institut Statistique Européen, Eurostat, à l'apport désormais incontournable.

La première impression que nous retirons de nos études est que le monde de l'an 2000 s'éloigne à grand pas. Solaire et éolien se développent rapidement. Désormais la Chine produit plus d'électricité que les Etats Unis.L'Iran dépasse certains pays européens comme l'Italie. La Chine a plus d'importance pour le développement de l'électricité africaine que l'Europe et les Etats Unis réunis.

Amiante : les responsables de catastrophes sanitaires deviendraient-ils intouchables ?

par Nolwenn Weiler
18 septembre 2017

Commentaire :  le procès de l'amiante, répétition du futur procès du syndrome éolien? Malheureusement, il y a fort à parier.

php




« Un scandale judiciaire après le scandale sanitaire ! » : c’est ainsi que l’Association nationale de défense des victimes de l’amiante (Andeva) définit la décision de la Cour d’appel de Paris, qui a annulé ce vendredi 15 septembre les mises en examen de neuf décideurs - industriels, scientifiques, lobbyistes ou hauts fonctionnaires - qui occupaient des responsabilités nationales dans l’affaire de l’amiante. Alors que le dossier contient une chronologie minutieuse de l’évolution des connaissances scientifiques qui démontre que les dangers de l’amiante étaient connus de longue date, rappelle l’ Andeva, les magistrats lui dénient toute valeur en indiquant que ces connaissances « ne se sont pas imposées de façon évidente et indiscutée » et que « la perception de la particulière gravité du risque était en outre obstruée par la durée de latence des pathologies en rapport avec l’amiante ». L’association annonce son intention d’aller en cassation et souligne combien ces décisions judiciaires dévastent les victimes et leurs familles.