Articles

Affichage des articles du septembre, 2019

Côte d'Or, Dijon : Thierry Coursin, un empereur de façades

Image
dijoncter.info
12/09/2019





L’ex-directeur de cabinet de Rebsamen, devenu entrepreneur à plein temps après la privatisation sauvage de la société d’aménagement de l’agglomération dijonnaise en 2016, est propriétaire d’un bâtiment occupé par des migrants menacés d’expulsion actuellement.

Mafia ou pantomime ?
Depuis octobre 2018, plusieurs dizaines de personnes migrantes ont trouvé domicile dans les anciens locaux de la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) de Chenôve. L’an passé, quatre antennes CPAM de l’agglomération ont été regroupées en une seule entité désormais localisée au Centre Clemenceau. C’est la « Société Est-Métropole » (SEM) qui, à la suite de cette centralisation, est devenue propriétaire des immeubles vacants. Le président de cette société s’appelle Thierry Coursin, spéculateur et carriériste notoire, encore trop ignoré du grand public au regard de l’ampleur du fléau dont il est l’agent. Suite à la réquisition du bâtiment de Chenôve par les demandeurs d’asile, Coursin…

Hydrogène : perspectives pour les énergies renouvelables

Image
connaissances des énergies
Source : Irena

Commentaire :  Vert l'infini et au-delà où l’hydrogène « vert » aux coûts de production élevés et aux besoins d'infrastructure énormes.
L'utopie a un prix, contribuable/consommateur, prépares-toi à passer, encore, à la caisse! 
php

Près de 95% de la production mondiale d’hydrogène(1) est actuellement générée à partir de combustibles fossiles, l’hydrogène est dans ce cas souvent dit « gris ». Les émissions de CO2 associées à cette production équivaudraient à celles de l’Indonésie et du Royaume-Uni combinées selon l’Irena (International Renewable Energy Agency)(2).

Dans ce rapport en anglais publié le 25 septembre, l’Irena rappelle ainsi que le potentiel du vecteur hydrogène pour décarboner certains usages(3) dépend au préalable de la manière dont il est produit. L’Agence y évoque les conditions de développement(4) de la production d’hydrogène dit « vert », produit par électrolyse en utilisant de l’électricité d’origine renouvelable, (5)

Fessenheim : le sacrifice expiatoire d’un serviteur dans la force de l’âge

Image
Jean Pierre Riou
29/09/2019


Ce 26 septembre, le couperet vient de tomber sur la doyenne des centrales nucléaires françaises.
C’est désormais décidé, un premier réacteur de la centrale de Fessenheim s’arrêtera en février 2020, et le second en juin.

Pourtant, l’Autorité de sûreté nucléaire considérait encore en 2018 [1] que ses performances en matière de sûreté nucléaire, la « distinguent de manière favorable par rapport à la moyenne du parc ».
Mais son grand âge est évoqué dans les médias.

Un regard Outre Atlantique remet en perspective les 40 ans de Fessenheim.

Quarante ans, la force de l’âge des réacteurs américain
s
Aux États-Unis, l’exploitation commerciale des réacteurs nucléaires est régie par l’attribution de licences délivrées pour une période initiale de 40 ans.
Cette période initiale est déterminée pour raison explicitement « économique et antitrust » et non en raison d’une quelconque limite « liée à la technologie nucléaire ».[2]

Si l’installation satisfait aux norm…

Les Haut-Marnaises, victimes de la Terreur, Gabrielle-Marie-Josephe de Rose, comtesse de Montarby, épisode II

Image
Baron de L'Horme, Les Haut-Marnaises victimes de la Terreur, p. 19-25, Les Cahiers haut-marnais, n°36, 1er trimestre 1954, Chaumont.

Gabrielle-Marie-Josephe de Rose, comtesse de Montarby, était née le 31 mai 1743, en Bassigny, au château de Dammartin-sur-Meuse, sur la terre acquise en 1709 par son arrière-grand-père, François de Rose, maréchal de camp, érigée en marquisat en 1720 pour son grand-père Louis-Joseph de Rose, et qui appartient aujourd'hui à son arrière-petit-fils, le Commandant Gabriel de Montarby (1). Elle vint au monde, cinquième des six enfants de Nicolas-François Anne, marquis de Rose-Dammartin, seigneur de Dammartin, Provenchères-sur-Meuse, Doncourt, Fresnoy et en partie d' Avrecourt. Forfillières et Maulain, et de Gabrielle-Antoinette de Poutier de Saône, par son père, qui présida les réunions de l'ordre de la noblesse du baillage de Langres en 1789, elle descendait de Guillaume de Rose, mort en 1544, lequel fut président au Parlement de Saint-Mihiel, …

Nucléaire, Fessenheim : fermeture d'un réacteur en février 2020, conséquences climatiques?

Image
Tristan Kamin


L'un des deux va donc s'arrêter en février. En plein hiver, au moment où on risque le plus d'avoir des pics de consommation et des soucis d'approvisionnement.
La fermeture des deux réacteurs de Fessenheim avancée à février et juin 2020

Du coup dès l'arrêt de la tranche, quid pour relayer en montant en puissance?  
l'hydraulique? À bout de souffle,  le nucléaire? Déjà au taquet, le solaire? Inexistant l'hiver... une baisse des exports? Même pas. Non, rien de cela. Pour faire face, reste deux solutions :
l'éolien, si les conditions sont favorables ;  les énergies fossiles, plus sûrement!
Un petit réacteur d'un peu moins de 900 MW de puissance électrique
En unités plus familières, pour qui paye des factures électriques, ça veut dire que chaque unité délivre 15 000 kWh par minute, ce qui correspond àla consommation annuelle d'une maison généreusement chauffée en toute électrique. Oui, par minute!

Dès que la turbine aura été découplée du rése…

L'Allemagne éloigne ses éoliennes des habitations

Image
Jean Pierre Riou
27/09/2019

Commentaire :  encore une fois, preuve est faite : seul une forte mobilisation populaire oblige les élus, d'Allemagne ou d'ailleurs. Malgré tout, ce programme à une forte odeur de...gaz, non?

En avant toutes!
ZERO EOLIENNE ET BASTA!



@lesvuesimprenables

php

Après bien des négociations, CDU-CSU et SPD sont parvenus à un compromis autour de la feuille de route d’un plan climat. [1]


Charbon
La fermeture totale des centrales à charbon est confirmée pour 2038, celles-ci ne devront pas dépasser 17 GW en 2030.


Transport
Le Gouvernement fédéral et la Deutsche Bahn investiront 86 milliards d’euros d’ici 2030 pour renouveler le transport ferroviaire et le rendre plus attractif.


Taxe carbone

Une taxe carbone sera mise en place à 10 euros la tonne en 2021.
Notons que même si elle doit s’élever au moins à 35 euros d’ici 2025, elle reste encore bien modeste, comparée aux 44,6 €/tonne de la taxe carbone française [2].


Énergies renouvelables

La part des énergie…

Le bouche à oreille

Image
voisine d'éoliennes industrielles
21/09/2019

L'industrie éolienne allemande tremble et le gouvernement organise une réunion de crise pour cerner le problème en bonne compagnie... d'électricité.


Bien entendu l'oreille attentive prêtée à Mme Merkel dans ce reportage, n'est pas celle d'un opposant. Une telle proximité n'est de mise que pour les acteurs du secteur de l'électricité.






On se penche beaucoup sur le comment contourner cette crise, plutôt que sur le sérieux de ses causes.

La même semaine, les allemands manifestent pour le climat et les Etats sont invités à investir massivement dans les services pour stimuler l'économie, particulièrement l'Allemagne...

Quelques jours plus tard, le gouvernement allemand promet aux manifestants pour le climat de gros investissements dans les énergies renouvelables...

Ha! Ha! Ha! Comme si les manifestations étaient la cause de ce retour aux subventions pour ce malheureux secteur de l'électricité! Les d…