Articles

Affichage des articles du novembre, 2018

Pollution de l’air : 38 000 morts par an dans le monde, dont 48 000 en France…

Image
Philippe Stoop
29.08.2018





Avis au lecteur pressé : non il n’y a pas d’erreur dans le titre, si vous n’avez le temps de lire en détail, rendez-vous au dernier paragraphe
– la rédaction

La présentation récente du plan anti-pollution du gouvernement français a été l’occasion pour beaucoup de médias de rappeler un chiffre impressionnant : la pollution de l’air par les particules fines causerait 48 000 morts par an en France. Malgré son caractère surprenant (cela signifie que 9% environ des décès seraient provoqués par la pollution), ce chiffrage a fait l’objet de peu de réserves dans la presse, et encore moins dans les milieux politiques (Anne Hidalgo avait déjà employé cet argument en 2017 pour le plan anti-pollution de la Ville de Paris). Il est vrai qu’il provient d’une source peu soupçonnable, puisqu’il s’agit d’un rapport de l’Agence Santé Publique France (SPF)[i], qui a évalué le nombre de décès prématurés attribuables en France aux particules PM 2,5 (particules de rayon inférieur ou…

L’énergie et le monde de demain

Image
Jean-Pierre Riou



Cette article est la suite du Focus sur l’énergie de Jean-Pierre Riou. Il fait partie d’un triptyque sur la globalité du contexte énergétique. La suite sera exposée dans la 3ème partie de ce dossier : « L’Europe sous tension » .




Efficacité climatique et équation de Kaya
L’équation de Kaya tente de modéliser différents paramètres de la problématique énergétique que constituent l’évolution démographique, celle de l’intensité énergétique – ou quantité d’énergie primaire nécessaire pour la production d’une unité de PIB -, du facteur d’émission de chaque unité d’énergie consommée et du PIB par habitant.
L’économiste Guillaume Gaulier  l’a illustrée, pour la France, par l’infographie reproduite ci-dessous.




Ces paramètres sous tendent l’efficacité de toute transition énergétique « pour une croissance verte », et leur visualisation permet de déduire les effets de leur interaction, en l’occurrence la vitesse à laquelle le CO2 diminue, parallèlement à l’augmentation du nombr…

Eolien, aluminium : les entreprises européennes, destination la Chine?

Image
L' Energeek




Entrant dans la composition des éoliennes, l’aluminium pèse sur leur bilan carbone. Si l’entreprise Rusal assure produire un aluminium « vert », les sanctions américaines qui pèsent sur elle pourraient contraindre les entreprises européennes à se tourner vers des fournisseurs chinois, bien moins respectueux de l’environnement.

Les éoliennes, une énergie 100% verte ? Pas vraiment. On savait que les pales géantes de ces appareils sont responsables de nombreuses nuisances : bruit, impact sur les paysages, menace sur les oiseaux et chauves-souris, etc. ; on sait moins, en revanche, que leur construction recourt – de la même manière que les piles des voitures électriques utilisent du lithium – à d’importantes quantités d’énergies non « vertes ».

« De fait, reconnaît Stéphane Chatelin, directeur de l’association Négawatt, ”l’éolien n’est et ne sera jamais une solution parfaitement propre. Comme tout moyen de production d’énergie, il y a un impact.” Si, pour fonctionner, une é…

La suppression des enquêtes publiques... en marche

Fédération Environnement Durable


Dites NON au scandale de la suppression des enquêtes publiques sournoisement mis en place par François de Rugy
A l'heure où le président de la République, Emmanuel Macron, annonce le triplement de l'implantation d'éoliennes dans les territoires ruraux, ce qui va conduire au doublement du prix de l’électricité des ménages, le ministre de la transition écologique et solidaire, François de Rugy, programme de son côté la suppression de l'enquête publique notamment pour l'implantation des projets industriels éoliens en publiant discrètement un projet de « décret d'expérimentation en Bretagne et Ile de France » qui la remplace par « de simples consultations par voie numérique ». 

Ce projet de décret est en réalité un point d'étape vers la suppression totale des enquêtes publiques préalables aux décisions des préfets sur tout le territoire
Après avoir tenté d’éliminer les citoyens, par une tentative de suppre…

Gilets jaunes : législatives anticipées ou États généraux ?

Image
Anne-Sophie Chazaud
29 novembre 2018



En dépit des rodomontades bravaches,  postures managériales et autres affirmations de façade, il  y a le feu à la maison LREM, assaillie de tous côtés par un peuple dont elle a cru pouvoir ne faire qu’une bouchée de pain (voire de brioche à 200 euros).
Pourtant, certains élus ou représentants de la majorité continuent, n’ayant honte de rien, de venir pérorer sur les plateaux télé en raillant notamment la très grande hétérogénéité des revendications des gilets jaunes. Notons au passage la mauvaise foi du procédé puisque ce sont les mêmes qui, dans le même temps, tentent désespérément de réduire le mouvement de révolte actuel à la seule question des prix du carburant et de l’écologie, essayant ainsi de circonscrire l’incendie qui s’est pourtant déjà largement étendu à de nombreux autres sujets ayant trait au pouvoir d’achat, aux niveaux de revenus, mais aussi à des questions telles que la représentativité des élus, l’allocation des moyens …

Tarifs de l’électricité : très forte hausse en vue pour février

Sarah Ugolini
29/11/2018

Au 1er février 2019, le prix de l'électricité pourrait faire un bond de 2 à 4%. Une augmentation qui arrive au pire moment pour l'exécutif, en pleine mobilisation des gilets jaunes.
C'est une hausse dont l'exécutif se serait bien passé. La Commission de régulation de l'énergie doit bientôt transmettre à Bruno le Maire et François de Rugy sa proposition pour l'évolution des tarifs réglementés au 1er février. Et c'est une hausse de 3 à 4% qui devrait s'appliquer à plus de 25 millions de foyers français selon l'Opinion. Le Parisien évoque quant à lui une augmentation de 2,3 % en 2019 et de 3,3 % en 2020 due à l'obligation pour EDF de revendre une partie de sa production nucléaire à ses concurrents. En tous les cas, on s'oriente vers une augmentation substantielle des prix.

Une hausse qui arrive au pire moment pour le gouvernement qui fait face à la grogne des gilets jaunes qui protestent déjà contre l'augmentation des…

Haute-Saône : place aux éoliennes de... 240m en bout de pale!

Image
Et les "khmers" verts, les élites gouvernementales et leurs serviteurs zélés , les élus , parents et exécuteurs de la transition énergétique, les pro-éoliens de tous poils, les médias, la presse, etc. voudraient que l'on ferment nos gueules!?
JAMAIS!!!😡






php

Allemagne : le coût exorbitant et incontrôlable de l' Energiewende

Image
stopthesethings
29/11/2018

Commentaire :  (...) "Tenter de domestiquer le désordre du soleil et du vent pour produire régulièrement de l'électricité, cela s'apparente à mater le chaos. Aujourd'hui, les allemands l'apprennent à leurs dépends. De plus, s'attaquer à ce chaos a un prix : et le prix à payer est stupéfiant."
Remplacer l'Allemagne par la France est vous aurez un panorama précis du futur chaos en devenir... Si les citoyens ne se mobilisent pas.
php


Lorsque la politique énergétique est dictée par l'idéologie plutôt que par l'ingénierie, la physique et l'économie, on s'attend à des résultats mitigés. L'Australie-Méridionale, comme la capitale éolienne et solaire de l'Australie, n'est que l'exemple le plus évident de ce qui se passe lorsque des fous prennent en charge l'asile.
L'Allemagne en là aussi. Avec la flambée des prix de l'électricité et un réseau au bord de l'effondrement (tout comme l'Austr…

Haute-Marne, Chaumont : quand l' Agglo croit encore au "Père noël", aujourd'hui, l' hydrogène

Image
jhm.fr

Après une centaine d'éoliennes en cours d'implantation au nord de Chaumont, de constructions de méthaniseurs, place aujourd'hui à l'hydrogène. Les élus de l' Agglo de Chaumont se voyant en "sauveurs du Climat et de la planète", singent sans vergogne le comportement des "écolos "des centres-villes des métropoles. C'est une bénédiction pour les microsociétés en tout genre qui surfent sur la vague de la Transition énergétique pour la croissance verte (TECV).

Ces solutions pour une production d'électricité  dite" vert" ont en commun, pour faire simple :
- d’exister uniquement que grâce aux subventions payées avec l'argent des contribuables.
-de produire peu /année et inversement à la demande,
-de n'être d'aucune utilité pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES),
-d'artificialiser et de polluer les sols et les terres agricoles,
-d'accélérer la déforestation, pas en Haute-Marne mais partout ailleur…

Les (très) mauvais résultats de la politique climatique

Lionel Taccoen

La Lettre "Géopolitique de l’Électricité " de novembre 2018 est consacrée à la politique climatique française dont l'impact sur l'électricité est majeur.
Peut-on exorciser des résultats funestes en prenant des engagements sensationnels à long terme? C'est ce que vont tenter l'Union Européenne et la France lors d'un imminent sommet climatique. Leurs engagements de réduire de 40% leurs émissions de gaz à effet de serre en 2030 par rapport à 1990 ne seront pas tenus? Hé bien, on fera encore mieux que prévu...en 2050 !
Le coeur de la politique française est la transition énergétique. Nous avions réduit en 2014 nos émissions de gaz carbonique liées à l'énergie de 15% environ par rapport à 1990. Depuis une remarquable marche arrière a ramené ce chiffre à environ 10%.

La politique climatique française ne répartit pas les aides publiques selon leur efficacité à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Plus de la moitié va à l'électrici…

Véhicule électrique : ne pas se tromper de moyens

Image
Damien Chalon
 le 22/11/2018



ZOOM DE L'OVE. L'Observatoire du Véhicule d'Entreprise revient sur les initiatives des constructeurs en matière d'électrification et sur les conséquences sociales et environnementales que ce virage industriel soulève.

Le futur est résolument électrique pour les constructeurs automobiles. A coups de milliards d’euros – VW vient d’annoncer un méga plan d’investissements de 44 milliards sur cinq ans –, ils comptent bien imposer un nouveau modèle de déplacement automobile, au nom de la défense de la planète, de la lutte contre le réchauffement climatique et de la santé publique.
Après avoir longtemps tardé à opérer ce virage, les marques allemandes mènent la danse et affichent des ambitions fortes : VW, encore lui, affirme avoir sécurisé son approvisionnement en matières premières pour assembler pas moins de 50 millions de voitures électriques. Même les marques les plus haut de gamme, qu’il s’agisse de BMW, d’Audi ou de Porsche, traditionnell…

La transition, vite !

Image
Jean-Marc Jancovici et Matthieu Auzanneau
28/11/2018




L'ingénieur Jean-Marc Jancovici alerte depuis des années sur les conséquences du réchauffement climatique. Au sein du Shift Project, un think tank qui oeuvre en faveur d’une économie libérée de la contrainte carbone, il s'attache à éclairer le débat sur la transition énergétique. Nommé le 26 novembre au sein du nouveau Haut conseil pour le climat voulu par Emmanuel Macron, il avait quelques jours auparavant co-signée cette tribune, initialement publiée dans le journal Sud-Ouest. Avec Matthieu Auzanneau, directeur du Shift Project, il s'attache, en plein mouvement des « gilets jaunes » à démontrer qu'une transition énergétique est encore possible si des mesures fortes sont prises rapidement par les pouvoirs publics.

Près de 300 000 personnes sont dans la rue, mais la sortie du pétrole ne s’impose toujours pas comme une nécessité politique concrète. Avec ou sans taxe carbone, l’essence et le gazole seront de plus en…

Haute-Marne : état et perspectives de l'éolien

Image
Jean-Louis Remouit

Commentaire : cet article met en évidence que le lobby éolien ne fait pas de "transition énergétique" mais fait exclusivement du "transfert financier", ici comme ailleurs.
Il est recommandé aux exploitants agricoles, aux propriétaires terriens, aux élus locaux et nationaux, soutiens des ENR intermittentes, se rêvant en "sauveur de la planète" ou en "homme d'affaires"😂, de lire tout particulièrement le passage sur les montages financiers de leurs "amis", soit-disant "écologistes".
Une grande majorité d'entre eux à n'en pas douter, seront surpris, voire effarés, de découvrir que derrière les sourires avenants du jeune commercial (e) vendeur du projet, poli et présentant bien, se cache en réalité un BIG business international où la machine à faire du fric.
Même si nombre d'entre eux ne comprennent pas vraiment "comment ça marche", souhaitons au moins que ces révélations leurs auront mis…

Les arbres parlent entre eux et s’envoient des messages de sagesse

Image
La Relève et la Peste
28 novembre 2018

« Quand les arbres-mère sont blessés ou mourants, ils envoient aussi des messages de sagesse à la prochaine génération d’arbres (…) pas seulement du carbone mais aussi des signaux de défense. Et ces deux éléments ont augmenté la capacité de résistance des arbres récepteurs aux stress futurs »



Le documentaire L’intelligence des arbres nous concerne tous, peut tous nous toucher et changer notre vision des forêts, de leur fonctionnement, mais aussi de leur exploitation et de leur dégradation par les êtres humains. Réalisé par Julia Dordel et Guido Tölke, il montre principalement la convergence des observations d’un forestier, Peter Wohlleben, et d’une scientifique de la British Columbia University au Canada, Suzanne Simard. Avec beaucoup de simplicité, ils montrent que la vie végétale est beaucoup plus intense que ce que l’on imagine généralement.

Les arbres communiquent
La première chose que nous apprend ce documentaire c’est que les arbres comm…

Arlésienne renouvelable

Jean-Pierre Riou

Eoliennes, panneaux solaires, voitures électriques et Cie : les 1001 pièges de l’environnement revus et corrigés par la technocratie française.
Emmanuel Macron entend fermer entre 4 à 6 réacteurs nucléaires d'ici 2030 et prévoit un essor des énergies renouvelables.

Atlantico : Plus précisément, la part de l'éolien terrestre serait multipliée par 3, celle du photovoltaïque par 5, et il souhaitait parallèlement développer l'éolien en mer. Des éoliennes, aux véhicules électriques en passant par le photovoltaïque. Comment mesurer les problématiques liées aux énergies renouvelables qui sont ignorées par une décision pouvant apparaître comme "technocratique" ?
Jean-Pierre Riou : on ignore généralement que l’usine d’enrichissement d’uranium Georges Besse 2, dont la mise en service s’est étalée de 2011 à 2013, a permis l’économie des 3 réacteurs nucléaires du Tricastin qui étaient affectés à l’alimentation de la précédente usine Georges Besse 1. La puissan…

Énergie et taxes : Macron marche sur la tête

Image
Michel Gay


La centrale nucléaire de Cattenom By: Gilles FRANÇOIS - CC BY 2.0

Puisque le Président constate « que nous avons fait trop peu pour répondre au défi du changement climatique », pourquoi faire pire en décidant l’inverse de ce qu’il faudrait faire ?

En réponse au mouvement populaire quasi-insurrectionnel des Gilets jaunes en colère contre l’augmentation des prélèvements divers, notamment les taxes sur les carburants censées payer la « transition énergétique », le président de la République française annonce le 27 novembre qu’il décide de détruire de la richesse en fermant jusqu’à 14 réacteurs nucléaires (sans effet sur les fameuses émissions honnies de gaz à effet de serre) d’ici 2035, et en dilapidant jusqu’à 8 milliards d’euros par an dans les ruineuses et inutiles énergies renouvelables.
Certes, le Président « demande à EDF de travailler à l’élaboration d’un programme de nouveau nucléaire » pour 2021 ». Mais alors pourquoi commencer par détruire ce qui est rentable, économi…

Emmanuel Macron décide de doubler le prix de l’électricité des ménages

Image
 J.L Butré
Président

En annonçant le triplement prévu du parc éolien terrestre composé actuellement de 8.000 machines disséminées sur tout le territoire le Président de la République Emmanuel Macron a décidé le doublement du prix de l’électricité pour les consommateurs, qu’il faudra ponctionner encore plus  par  des taxes écologiques insoutenables qui passeront de 5 à 8 milliards d’euros par an.        

La Fédération Environnement Durable (FED) constate que bien que 70% des projets éoliens terrestres actuels soient rejetés par les riverains ruraux et qui sont obligés de  s’adresser à la justice pour ce faire entendre, le Président a choisi, plutôt que de les écouter, de les pénaliser trois fois plus et  qu’il a préféré suivre les conseils d’écologistes irresponsables et d’affairistes qui profitent du pillage économique des consommateurs au détriment de l’intérêt général.

Cette augmentation du prix de l’électricité atteindra aussi l’ensemble des industries consommatrices entrainant des co…

De Flamanville à Hinkley Point Transition énergétique : l’EPR ou l’illustration du saccage de l’excellence de la filière nucléaire française

Image
Loïk Le Floch Prigent
Conseil en énergie, chez Llfp



1- Atlantico : alors que la France, forte de ses 19 centrales et de ses 58 réacteurs, faisait figure de modèle du nucléaire dans le monde, comment décrire sa chute au travers de l'exemple emblématique des EPR de Hinlkey point et de Flamanville ?
Loïk Le Floch-Prigent : après le programme conduisant à la construction des 58 réacteurs, il fallait maintenir les compétences scientifiques, techniques et industrielles en poursuivant l’installation de nouvelles centrales à l’étranger. Le seul grand succès a été la coopération avec la Chine mais il aurait fallu lors des transferts de technologie conserver notre avance. Deux obstacles politiques l’ont empêché, le rêve d’un « Airbus » du nucléaire avec les Allemands, et les coups de butoir des anti-nucléaires se baptisant « écologistes ». Le manque de soutien du sommet de l’Etat a fragilisé la filière nucléaire française, abandon du surgénérateur SuperPhénix (Jospin 1997), et programme du ca…

Les révoltes des tisseurs (canuts) lyonnais, 1831, 1834 et 1848

Image
Mathilde Larrere, Wikipédia et php

Petit point de vocabulaire. La Société d’histoire de Lyon précise que les tisseurs lyonnais ne n' usitaient pas eux même en 1831 le terme de canuts, lui préférant celui de tisseurs. Pour eux, le terme de canuts était dépréciatif. Il était utilisé couramment pour se moquer des ouvriers soyeux, pour pointer leur misère. Il n’est devenu le symbole de la dignité ouvrière que bien plus tard.



Les tisseurs travaillaient la soie à Lyon et dans sa région. Ils œuvraient à la pièce pour des négociants qui fixaient le prix. C'était des métiers très qualifiés. Les ouvrières de la soie portaient elles le nom d' ovalistes.

Les pièces de soie étaient tissées dans des centaines de petits ateliers, achetées par les fabricants ( bien que ne fabriquant...rien) ou les soyeux qui étaient de riches marchands. Cette atomisation de la production industrielle dans une kyrielle de petits ateliers est appelée « proto-industrialisation » par les historiens. À l&#…

Ce qui pourrait vraiment rendre la transition écologique “démocratique et acceptable”

Image
Alexandre Delaigue, Jean-Pierre Riou, Michel Ruimy Ce qui pourrait vraiment rendre la transition écologique “démocratique et acceptable” (et tirer la France d’une ornière qui est loin de n’être qu’environnementale) Ce mardi 27 novembre, Emmanuel Macron dévoilera un plan ayant pour objectif de rendre la transition écologique et "démocratique et acceptable".
Atlantico : Dans une logique d'efficacité, ne serait-il pas plus pertinent de proposer au pays une réelle refonte économique, prenant à bras le corps la faiblesse de la croissance que connaît le pays depuis une décennie, tout en intégrant la transition écologique comme un élément d'un tel projet ? Quel en serait le contour global ?

Alexandre Delaigue : nous sommes effectivement ici dans un exercice d'affichage. Le discours politique actuel sur cette question est un pur discours marketing qui vise à faire entrer des mesures politiques dans un récit beaucoup plus qu'il ne correspond à une ori…