lundi 31 juillet 2017

Eolien : la France rurale défigurée et industrialisée : la liste noire non exhaustive

 mis à jour le 28/07/2017

Commentaire :  CRIMINEL!
php

Liste des 1224 zones industrielles du pays présentes dans la base

Eolien : nous sommes de ceux qui souffrent ou lettre à MM Macron et Hulot

M. et Mme Noury membres de la FED souffrent depuis des années des bruits des éoliennes installées près de chez eux alors http://www.letelegramme.fr/ig/generales/regions/morbihan/saint-servant-sur-oust-56-des-riverains-d-un-parc-d-eoliennes-en-greve-de-la-faim-18-02-2011-1210929.php  que ni les promoteurs , ni les services de la préfecture, ni ceux de la santé n'écoutent se retranchant derrière les "NORMES" officielles qui montrent aucun dépassement ! http://www.ouest-france.fr/bretagne/ploermel-56800/des-mesures-vibratoires-pour-les-eoliennes-de-saint-servant-267279

La zone industrielle d'aérogénérateurs en détailhttp://www.thewindpower.net/windfarm_fr_6038_saint-servant-sur-oust.php
 

Les normes ne doivent pas être adaptées aux machines mais aux humains riverains.

Lire

dimanche 30 juillet 2017

2050 : Le mirage du tout-renouvelable

Par Sylvestre Huet
16 décembre 2015

Commentaire : Pour qui et pour quoi l'Ademe "roule" pour le 100% d' ENR?
php


 Championne du nucléaire, la France produit déjà une électricité décarbonée à près de 95 %.
Championne du nucléaire, la France produit déjà une électricité décarbonée à près de 95 %. Photo Joe Klamar. AFP

Un rapport de l’Ademe affirme qu’il sera possible, en France d’ici à trente-cinq ans, de garantir tous nos besoins en électricité avec le solaire, l’éolien… Les données utilisées invitent pourtant à la prudence.

2050 : Le mirage du tout-renouvelable
Après la COP 21, de nombreux commentaires ont présenté l’accord de Paris comme pavant «le chemin pour les énergies renouvelables». Il est certain qu’elles vont connaître une croissance vigoureuse, l’Inde prévoyant ainsi de multiplier par 25 ses panneaux solaires. Pour la France, la question se pose de manière différente puisque son système électrique est déjà décarboné à 95 %. Peut-on produire l’électricité dont nous avons besoin sans bousculer le climat, mais sans utiliser l’énergie nucléaire ? Cette question turlupine tous les citoyens qui admettent la nécessité d’un jus sans CO2 mais refusent d’utiliser le nucléaire, craignant le risque d’accident avec une fuite massive de radioactivité. Aussi, nombre de militants écologistes se sont réjouis d’entendre des responsables politiques ou des dirigeants d’associations leur dire qu’un rapport de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) montrait que la France métropolitaine peut s’alimenter en énergies 100 % renouvelables (EnR) à l’horizon 2050. Testons-le.

Bouriège (Aude) : le pont du Rec, le Peuple résistant à la "colonisation" éolienne, suite

Collectif  101
et
http://www.lindependant.fr
par l'Indépendant
30/07/2017

Commentaire : Les citoyens (nes) toujours DEBOUT ont toujours besoin de notre soutien par tous les moyens possibles, même et surtout, par notre présence à leurs côtés. Le pont du Rec est le symbole du Peuple résistant à l'industrialisation à marche forcée de nos territoires et dans le même temps, porteur de la défense de la Santé publique, de la biodiversité, de l'avifaune et de la lutte contre le réchauffement climatique. C'est un juste combat. En avant toute... partout en France !
SAUVONS L'HUMAIN, STOPPONS et DÉMANTELONS L’ÉOLIEN!
php


L’arrêté départemental interdit la circulation sur la RD 52, du lundi au vendredi de 6 h à 20 h.
Aude : situation kafkaïenne à Bouriège, le village est coupé du monde du lundi au vendredi


Collectif 101
Les éolienne toujours dans l'impasse
Stoppé mais pas abandonné, le parc éolien de la Bruyère est devenu au fil des semaines, un imbroglio juridique et judiciaire sans nom. La société Valeco qui compte bien dresser six aérogénérateurs dans le ciel des communes de Bouriège et de Toureilles doit faire face à de sérieux contretemps. Et non des moindres : le promoteur restait dans l'impossibilité d'acheminer les éléments des éoliennes jusqu'au site sans faire empiéter ses camions sur des propriétés privées. Accessoirement, Valeco invoquait la présence de véhicules appartenant à des opposants sur la RD 52. Un premier arrêté de circulation pris par le conseil départemental devait régler tout cela. Mais dans la précipitation, l'acte administratif du 6 juin a interdit défait la circulation à tout véhicule. Saisi une première fois par Valeco, le juge des référés a donc débouté Valeco, qui demandait en substance, de faire place nette. Le 17 juillet, à la demande de l'industriel, le département a pris un autre arrêté de circulation, sous réserve de la mise en place d'une déviation,autorisant cette fois-ci le passage des engins dans la journée. Mais selon Valeco, l'arrêté ne serait pas respecté par les opposants qui continueraient à stationner leurs véhicules sur la chaussée et ses dépendances. Ces derniers estiment que ce même arrêté les prive d'une vie normale car le hameau de Saint-Sernin est devenu inaccessible.

Consultation ASN sur l’ EPR : la démocratie défouloir

https://ideesrecuessurlenergie.wordpress.com
Publié le 29 juillet 2017

La démocratie représentative suppose le vote. Puis une gouvernance guidée par l’expertise, jugée préférable à celle dictée par la rue.

La dérive actuelle vers la démocratie d’opinion, encouragée par le système médiatique et la publicité dont elle dépend, ainsi que par des politiciens ambitieux, conduit à affirmer que le nucléaire a manqué de concertation dans l’orientation avant-gardisme prise en 1974, et qu’un arbitrage consensuel des experts qualifiés doit être désormais assortie d’une « consultation » des citoyens. L’important semble donc être que chacun puisse verbaliser ses angoisses, avoir l’impression d’être écouté.

Pour relativiser ces témoignages angoissés de citoyens peu au fait des enjeux et réelles solutions climatiques, voici 4 positions personnelles trouvées sur le site :

Les dangers du charbon

https://www.sauvonsleclimat.org
auteur :Bernard Durand
publié le 16 novembre 2011
Les dangers du charbon (autres que l’effet de serre)
Bernard DURAND - 2012

Commentaire : L'Allemagne, championne des ENRi en Europe, compense l'intermittence de ses aérogénérateurs (27 000) essentiellement par des usines à charbon/lignite qui font de ce pays le plus gros consommateur de cette énergie fossile et le 1er pollueur d'Europe. .http://www.francetvinfo.fr/meteo/climat/cop21/cop-21-l-allemagne-mauvaise-eleve-de-l-ue-avec-le-charbon_1198951.html

source : WWF; Découvrez les 30 centrales au charbon les plus polluantes de l' U.E http://t.co/ZSuM23H7zP
SAUVONS L'HUMAIN, DÉMANTELONS et STOPPONS L’ÉOLIEN et LE CHARBON EN MÊME TEMPS!
php


«Nous ne voulons pas faire entendre par-là qu’on exagère l’importance des grands sinistres. Non, au contraire, mais aux nombreux petits accidents, qui, chaque année, font des centaines de victimes parmi les mineurs, on ne fait presque pas attention ou, en tout cas, on attache beaucoup trop peu d’importance. L’esprit public est ainsi fait, qu’il s’apitoie aisément sur cent hommes frappés ensemble par un cataclysme sensationnel et pas du tout sur le même nombre atteint en détail ». Georges de Launay (1)


Résumé
Les dangers entraînés par l’usage du charbon comme source d’énergie sont très importants, multiformes, et présents à toutes les étapes de la filière, de l’extraction à l’utilisation.

Mais faute d’études à l’échelle mondiale bien plus détaillées que les études actuelles, on ne peut pour l’instant donner que des ordres de grandeurs des ravages ainsi provoqués.

Ces ravages commencent par les graves atteintes à l’environnement que provoque son extraction dans les grands pays producteurs, en particulier quand les exploitations se font à ciel ouvert. Les surfaces concernées sont considérables: pour ne parler que des pays européens, rien qu’en Allemagne 1500 km2 environ ont déjà été bouleversés pour y exploiter le lignite, et 10 000 km2 seront menacés dans l’avenir. Plus de 100 000 personnes ont été déplacées et leurs habitations détruites.

samedi 29 juillet 2017

Pourquoi la Transition Energétique d’En Marche doit-être améliorée ?

http://bretteleblog.blogspot.fr/
15/03/2017

Réaction à l'article suivant : "Pourquoi la Transition Énergétique d’ En Marche est-elle la bonne ?"
https://medium.com/@florian.condamine/pourquoi-la-transition-energ%C3%A9tique-den-marche-est-elle-la-bonne-a05ef06bf1d6#.acnxiph6k

Bravo pour cette lucide priorité sur la baisse des fossiles et pas du nucléaire.

Effectivement c’est un projet meilleur que le projet du duo Hamon / JLM.

Mais plusieurs remarques semblent nécessaires
1) Il manque un principe qui nous protégera contre les excès passés :
Les EnR prétendent être compétitives et devront désormais assurer leur propre disponibilité et intégrer par la loi le prérequis d’un stockage associé à tout déploiement d’éolien. (*)

Électricité verte : l’escroquerie continue

http://www.bvoltaire.fr
Christian de Moliner
Professeur agrégé et écrivain
 28/07/2017

Il est temps de voir uniquement notre intérêt économique et de rejeter la dictature écologique bien-pensante.

La commission de régulation de l’énergie préconise d’augmenter de 17 % une taxe qui permet à EDF de faire payer plus cher l’électricité, produite par les éoliennes et les panneaux solaires et mensongèrement qualifiée de « verte ». Ce nouveau prélèvement, s’il était accepté, augmenterait de 24 euros par an la facture moyenne des Français et de 36 euros pour les logements mal isolés, ce qui reviendrait à pénaliser les classes défavorisées. Certes, comme le dirait une députée LREM, où va-t-on si les « pauvres » pleurent pour une telle somme, mais tout observateur honnête, et qui sait résister à la pression totalitaire exercée sur la société les pseudo-écologistes, sera révolté par ce racket inadmissible et scandaleux.

Intermittence et évolution du CO2 : comparaison France/Allemagne

 http://lemontchampot.blogspot.fr/
Jean Pierre Riou
28/07/2017

Commentaire : On ne peut que recommander en urgence la lecture de ce remarquable travail d'analyse (comme toujours) du professeur Riou à notre ministre, animateur TV et "journaliste" de l'Environnement et à son patron, M.Macron. Mais également à tous les élus de France et d'ailleurs et aussi à nos préfets...

SAUVONS L'HUMAIN, DÉMANTELONS et STOPPONS L’ÉOLIEN!
php

Des effets de l'augmentation des EnR intermittentes sur les émissions de CO2 


Allemagne
La quantité exacte d'équivalent CO2 d'un parc de production d'électricité peut s'évaluer grâce aux différents coefficients d’émission propres aux unités de production de chaque filière.
Ces coefficients pouvant également varier avec l’âge de chaque unité ainsi que ses régimes de fonctionnement, une même unité étant en effet infiniment plus polluante lorsqu’elle ne fonctionne pas à son régime optimum.

RTE (Réseau de transport d’électricité) donne une moyenne de ces ratios sur son site http://www.rte-france.com/fr/eco2mix/eco2mix-co2
 

vendredi 28 juillet 2017

EDF défend son projet de prolongation du parc nucléaire français

https://www.challenges.fr
Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot
le 12.07.2017 

PARIS (Reuters) - Prolonger la durée de vie du parc nucléaire français constitue "la solution la plus économique", a déclaré mercredi un dirigeant d'EDF, en faisant valoir que les fermetures de centrales décidées en Allemagne ont entraîné un hausse des émissions de CO2 du pays.

EDF estime à 48 milliards d'euros (courants) le coût du "grand carénage", le programme d'investissement sur la période 2014-2025 destiné à rénover le parc nucléaire français, à augmenter le niveau de sûreté des réacteurs et à prolonger leur durée de fonctionnement au-delà de 40 ans.

Dans l’Hérault, les pales d ’éoliennes tuent des oiseaux protégés

http://www.lemonde.fr/
Par Émilie Veyssié
27/07/2017

Commentaire : (...) Malgré les demandes écrites de la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal) et de la LPO, EDF-EN n’a jamais déposé de dossier de dérogation, tout en continuant à détruire le faucon crécerellette. La Dreal n’a pas pris d’arrêté de mise en demeure pour obliger EDF-EN à déposer ce dossier. [...] FNE, tout comme la LPO, rappelle que la fédération n’est pas opposée au développement de l’éolien.
Ainsi, EDF-EN ne fait pas ce qu'elle a obligation de faire, sous l’œil bienveillant de la Dreal. Mais, patatras, il y a du cadavre au pied des aérogénérateurs (merde, qu'est-ce-que vous avez foutu les prédateurs?). FNE et LPO bien "obligées" d'agir au minimum... en déposant plainte ; mais en s'empressant tout de suite de préciser qu'elles sont pour la "colonisation" éolienne. 
Aucun doute, nous sommes bien entre "amis". Rien à attendre, ce n'est que du mauvais théâtre de boulevard/communicatif.
php 



Les générateurs d’ Aumelas ont abattu 33 faucons crécerellettes. France nature environnement assigne EDF en justice.



Sur le causse d’ Aumelas, dans le département de l’Hérault, s’étend un parc éolien d’environ 800 hectares entre deux zones de protection spéciale. Ces surfaces, créées en application de la directive oiseaux, doivent assurer la protection de l’avifaune. Le causse est justement le terrain de chasse du faucon crécerellette, rapace de 75 centimètres d’envergure, et très rare en Europe, qui est revenu coloniser le sud de la France ces dernières années. Il s’agit d’une espèce protégée, classée « vulnérable » au niveau national.

Les comptes et mécomptes de Greenpeace

http://seppi.over-blog.com/
rédigé par Seppi
26/08/2016

Commentaire : On comprend mieux le soutien inconditionnel de cette association au lobby éolien par exemple. Ce sont des "multies", pas des gagne-petits. Les vues imprenables espèrent que les mougeons et autres gogos "écolos" prendront le temps de lire et de... réfléchir.

php


Dans le monde glauque des « ONG », Greenpeace se distingue par son caractère de multinationale pratiquant une optimisation financière et fiscale avec son siège au Pays-Bas, le paradis des Stichtings.

Le véritable objectif de cette entité est d'assurer son existence et son fonctionnement continus. La défense de l'environnement, alléguée comme mission, n'est que l'instrument à cet effet ; ce n'est pas vers elle que va l'essentiel de l'argent collecté.
Les comptes, au niveau mondial, européen, et français présentent des caractéristiques surprenantes.
Du fait des déductions d'impôts, qui n'alimentent pas le budget de l'État et doivent être compensées par d'autres impôts et taxes, c'est le contribuable qui paye pour une partie de la « générosité » des donateurs et pour le fonctionnement de la cash machine et l'alimentation de la nébuleuse internationale.

Les comptes et contes de la multinationale Greenpeace

http://seppi.over-blog.com
rédigé par Seppi
29 Août 2016 


Faites ce que je dis...

Greenpeace International vient de publier son rapport annuel pour 2015. S'agissant des comptes, il confirme ce que nous savons déjà : c'est une machine à engranger de la thune. Sur le fond, il nous apporte son lot de surprises et de rhétorique.



...pas ce que je fais (Greenpeace dans ses œuvres lors de la COP 21)

La sainte duplicité

La jolie photo est de rigueur pour la page de titre : un native American, de dos (est-ce un symbole?) protestant contre une plate-forme de forage. On pourrait aussi l'interpréter comme un amérindien saluant la plate-forme... une cible de l'activisme déployé par Greenpeace à des fins lucratives (remplir son tiroir-caisse).

Rihanna plutôt que Mélanie, le choix politique des Macron

Régis de Castelnau
25 juillet 2017

Commentaire : France 2017 : à quand le réveil?
php
 


Mélanie est née sous une mauvaise étoile. En 2001, ce qui fait qu’elle a 16 ans aujourd’hui. Son père a plaqué sa mère très vite pour aller vivre en Allemagne avec sa nouvelle compagne. Il ne s’est jamais enquis de ce que devenait sa fille. L’enfance s’est donc passée sans père, jusqu’à que ce que sa mère victime d’un cancer quand elle avait 12 ans la quitte pour toujours. Orpheline et n’ayant pas de famille pour s’occuper d’elle, c’est l’Aide Sociale à l’Enfance, l’ ASE qui l’a prise en charge. Vous savez ce service qui dépend du Conseil Général dont on vous dit en permanence qu’il dépense trop d’argent, qu’il ne sert à rien, qu’il a trop de fonctionnaires. Qu’il faut le supprimer très vite et en attendant réduire tous ces budgets. Celui de la protection de l’enfance qui est de sa compétence est déjà hypertendu, et le personnel qui tient le front de la misère commence vraiment à s’essouffler. Qu’à cela ne tienne, Bercy nous a bien dit que Merkel et Schäuble trouvent que les Français dépensent trop et qu’il faut faire des économies. C’est déjà difficile, ça va devenir intenable.

jeudi 27 juillet 2017

Haute Marne sud : balade bucolique enfin presque...

Il n' y a pas un endroit lors de la randonnée sur les chemins des "coteaux du plateau de Langres" où vous ne voyez pas la présence du lobby éolien par l'intermédiaire de deux zone industrielles qui ont pour "petit" nom : "Le parc éolien du plateau de Langres" et "Langres sud".

Le premier nommé est réparti sur les communes de Brennes, Orcevaux et Verseilles-le-Haut ; il est composé de 6 aérogénérateurs avec 12 Mw de puissance installée (photos 5 ; 6 ; 7 ; 8)
Le second  s'étend sur les communes de Baissey, Leuchey, Vaillant et Vesvres sous Chalanchey ; il est conséquent avec ses 26 aérogénérateurs et une puissance installée de l'ordre de 53.3 Mw.  (photos 2 ; 3 ; 4)

La photo 1, c'est la Haute Marne sud dans toute sa beauté... NATURELLE.

Pour vous éviter de vous retrouver comme certains, comme des "cons" à randonner au milieu d'aérogénérateurs et ainsi indirectement les cautionner, Les vues imprenables vous joignent le plan et la situation géographique. A noter, que sur la description du parcours, il n'est nullement question de la présence d'aérogénérateurs. Pourtant, à écouter les "fans" éoliens, c'est un atout touristique non négligeable...

source : https://www.sentiers-en-france.eu/


A démanteler, à combattre et randonnée à bannir (en attendant).
php

Lutte contre le terrorisme climatique et chasse aux papillons

https://www.contrepoints.org
Par Laurent Dupont
27/07/2017

Tout est lié, nous expliquait Emmanuel Macron, à propos du terrorisme et du réchauffement climatique ! Mais au fait, où sont les terroristes sur la banquise qui fond comme neige au soleil ?

« Un bon petit diable à la fleur de l’âge,
La jambe légère et l’œil polisson,
Et la bouche pleine de joyeux ramages,
Allait à la chasse aux papillons.
»

C’est l’œil noir et le ton martial, presqu’ un an après l’attentat de Nice, que le chef de l’État a affiché en fin de G20 toute sa détermination à mener une guerre sans merci contre le terrorisme. Les mots ont claqué à la face du Monde

Aujourd’hui, le terrorisme, les grands déséquilibres de notre monde, ce que nous sommes en train de vivre, est lié aux déséquilibres climatiques que notre mode productif international a généré […]On ne peut pas lutter efficacement contre le terrorisme, si on n’a pas une action résolue contre le changement climatique.

Oubliez Paris : 1600 nouvelles centrales au charbon sont prévus ou en construction dans 62 pays.

https://www.elitetrader.com
03/07/2017

Version originale (langue anglaise) : https://www.elitetrader.com/et/threads/forget-paris-1600-new-coal-power-plants-built-around-the-world.310898/print




Lorsque la Chine arrête le plan pour la construction de plus de 100 nouvelles centrales au charbon pour cette année et que dans le même tant, le président Trump promet de « ramener le charbon » en Amérique, le contraste est saisissant entre ces dispositions et le discours officiel de Pékin qui en a fait un chef de file dans la lutte contre le changement climatique.

En effet, les nouveaux objectifs des premiers développeurs de centrales au charbon au monde peint une image très différente: les entreprises d'énergie de la Chine représenteront près de la moitié de la nouvelle génération d'usine à charbon inaugurées dans les décennies à venir.

mercredi 26 juillet 2017

En Allemagne, un incident sanctionne le mix renouvelables-nucléaire

http://www.euractiv.fr
Dagmar Dehmer
Der Tagesspiegel
traduction : Manon Flausch
26/07/2017

Langues : English

Une centrale nucléaire allemande a été endommagée par les fluctuations de production qui lui ont été imposées pour complémenter les sources renouvelables. L’indicent semble confirmer la théorie selon laquelle renouvelables et nucléaire sont incompatibles.

La centrale nucléaire de Brokdorf, dans le nord de l’Allemagne, a été mise à l’arrêt en février, quand son entretien a indiqué que les barres de combustible de ses réacteurs avaient commencé à s’oxyder à l’improviste.

Le développement de l’éolien et du solaire n’est pas la priorité

http://www.lemondedelenergie.com
par Hervé Nifenecker
Publié le 25.07.2017
Source :sauvons le climat

Le coût de la tonne de CO2 évitée par la politique de développement de l’électricité éolienne et photovoltaïque depuis 2007 atteint 650 euros. Ce financement a été fait grâce à la CSPE, taxe parafiscale prélevée sur la consommation d’électricité de tous les Français. Le coût du CO2 évité aurait été de 130 euros si la même somme avait été utilisée pour encourager l’usage de voitures électriques et de 190 euros si on l’avait utilisée pour améliorer l’isolation thermique des logements [1]. Nous appelons le nouveau Ministre à faire le choix de l’efficacité pour la réduction des émissions de CO2 en renonçant au développement prioritaire, et subventionné artificiellement, des productions éolienne et photovoltaïque et de choisir une politique axée délibérément sur les transports et la rénovation thermique pour, effectivement, réduire les sources principales de gaz à effet de serre en France.

mardi 25 juillet 2017

Avoir une politique énergétique… ou ne pas en avoir !

http://www.lemondedelenergie.com
par Loïk Le Floch-Prigent
 Publié le 24.07.2017 

Quelques jours après l’annonce du plan climat du gouvernement, le point de vue de l’ancien président d’Elf Loïk Le Floch-Prigent.

L’annonce du « plan climat » en France était attendue depuis l’arrivée du nouveau ministre Nicolas Hulot au gouvernement de la République, il n’y a donc pas eu surprise sur l’objectif numéro 1 à savoir la décarbonatation du pays à un horizon d’une vingtaine d’années en mettant en préparation la fin des véhicules diesel et essence pour 2040. N’insultons pas l’avenir et regardons plutôt sereinement ce qui doit guider nos décisions collectives et, en l’occurrence, comment doit se définir une politique énergétique.

Nicolas Hulot, l'erreur de casting d'Emmanuel Macron

Gil Rivière-Wekstein
fondateur de la revue Agriculture & Environnement
Le 24/07 /2017

Le cercle/humeur - Pour notre contributeur, la «sobriété heureuse», dont se réclame Nicolas Hulot est en réalité un projet de décroissance pouvant amener nos sociétés vers le déclin économique.

Imaginé comme un coup de maître par Emmanuel Macron, la nomination de Nicolas Hulot en tant que ministre de la Transition écologique et solidaire pourrait plutôt s’avérer être un choix dramatique.

Certes, l’homme a tout pour plaire : en tête du baromètre de popularité des personnalités politiques, il bénéficie d’une image d’homme indépendant et affranchi des clivages partisans et incarne le renouveau politique auquel aspirent aujourd’hui une majorité de Français.

Sauf qu’il s’agit d’une erreur de casting qui pourrait mettre en difficulté la réélection du l’hôte de l’Élysée, dont le sort dépend de sa réussite économique et sociale.

Santé : bientôt un vaccin contre la maladie de Lyme ?

http://www.economiematin.fr
par Laure De Charette
25/07/2017

Commentaire : une maladie grave invalidante "invisible". Il est grand temps de la terrasser.
php

 
 L'essai clinique va porter sur 180 volontaires

Un laboratoire français est en train d’expérimenter un vaccin contre la terrible maladie de Lyme.
400 000 malades chaque année

Cette maladie tourne, depuis plusieurs mois maintenant, au quasi scandale de santé publique Des associations de malades accusent en effet les autorités, et notamment les autorités sanitaires, de ne pas prendre la pleine mesure du péril causé par cette maladie.

Comment le nucléaire peut-il être heureux ?

https://www.contrepoints.org
Par Michel Gay
25/07/2017

Commentaire : luttons-nous contre le réchauffement climatique ou contre le nucléaire?
php


L’industrie nucléaire constitue un atout pour une politique énergétique efficace compatible avec la transition énergétique et la création d’emplois non délocalisables.

Le terme écologiste a un chapeau trop large. Un écologiste peut aimer la nature, le vent, le soleil, les petits oiseaux, trier ses déchets, et être pro-nucléaire. L’écologie n’appartient à personne. Elle n’est pas le monopole des opposants au nucléaire.

Cette évidence est masquée par la propagande de puissantes associations antinucléaires qui ont portes ouvertes dans les médias. Elles se sont emparées du concept d’écologie qui se doit d’être antinucléaire.

Climat : le plus gros fonds britannique tire la sonnette d’alarme

https://www.lesechos.fr
18/07/2017

Commentaire : Pour éviter le changement climatique, il faut réduire les émissions de CO2.
Alors que fait la France pour lutter contre le réchauffement climatique, par l'intermédiaire de son Ministre, animateur TV et pseudo journaliste, de l'Environnement ?
  • Elle valide le recours massif aux ENRi (solaire et éolien), suicidaires pour le climat : l'Allemagne, 1ere puissance éolienne européenne (27 000 aérogénérateurs en fonction) est aussi le 1er pays pollueur d'Europe (23 % des émissions de l’UE) http://www.sfen.org/fr/rgn/fermer-une-centrale-nucleaire-pollue-cest-prouve . Principalement à cause de l'exploitation de lignite ou charbon pour compenser l'intermittence de l'éolien. Un allemand émet 70% de CO2 de plus qu'un français sauvonsleclimat.org 
Et dans le même temps
  • Elle envisage de fermer 25 réacteurs nucléaires [...] Aux États-Unis, en Allemagne et au Japon, les exemples montrent qu’en dépit d’une volonté politique forte et d’importants moyens techniques et financiers engagés pour développer l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables, la fermeture de centrales nucléaires entraîne une augmentation du recours aux énergies fossiles et in fine une hausse des émissions de CO2.
    http://www.sfen.org/fr/rgn/fermer-une-centrale-nucleaire-pollue-cest-prouve
  •  Alors qu' : [...] Avec 72 réacteurs nucléaires en construction et 160 à l’état de projet, le développement du nucléaire se concentre pour les trois quarts dans les pays non membres de l’OCDE : Chine, Inde, Brésil, etc. Selon l’Agence Internationale de l’Énergie, d’ici 2040, la capacité mondiale d’électricité d’origine nucléaire devrait croître de près de 60 %, permettant d’éviter le rejet de l’équivalent de quatre années d’émissions de CO2.
  Tout est dit. Le "précipice" est au bout du chemin...
php

La hausse des températures pourrait dans les décennies à venir atteindre 4°C par rapport au niveau de l’ère préindustrielle. Une catastrophe pour les marchés financiers, prévient le fonds d’investissement Schroders.

C'est une sortie qui pourrait faire des vagues sur les marchés financiers. Le fonds d'investissement Schroders, premier gestionnaire d'actifs britannique, a tiré lundi la sonnette d'alarme sur le réchauffement climatique. La raison ? La hausse incontrôlée des températures pourrait avoir des conséquences dramatiques pour les entreprises et donc pour les investisseurs.

lundi 24 juillet 2017

Eolien : La FED en visite au Ministère de l'environnement

Commentaire : à la lecture de ce compte-rendu, il apparaît clairement que le représentant *du ministère pour définir la position de l’État, reprend comme un "bon petit soldat", les éléments de langage (les mensonges) bien connus du lobby éolien :
  • Le nucléaire est hors de prix alors que les ENRi voient leur prix chuter,
  • Le foisonnement permet de minorer les effets liés à l'intermittence,
  •  C’est une certitude, le mix éolien – photovoltaïque est la solution. Ce sont des filières qui fonctionnent bien,,
  • L’éolien terrestre, c’est bien, c’est local, c’est concerté.
Et puis vient le temps, de la croyance et de la méthode Coué, comme son maître, M.Hulot :
  • Le stockage suivra. Quand on aura atteint 25% d’ ENRi, on aura développé des méthodes de stockage (voir le développement actuel en Australie avec Tesla et le français Neoen),
Et pour finir, cet expert gouvernemental avoue son ignorance (c'est la seule qu'il confiera) concernant l’arrêté du 26 août 2011 "qui autorise un seuil de bruit nocturne de 35 dB supérieur au seuil du code de la santé publique de 30 dB".

Voilà pour l'essentiel.

* Xavier Ploquin est conseiller en charge de l’énergie, de l’industrie et de l’innovation. Diplômé des Mines et de Polytechnique, il était jusque-là au Trésor, en charge des politiques publiques de financement de l’innovation. Il a notamment travaillé un an, entre 2011 et 2012, pour une filiale américaine de Total, Total Gas & Power New Énergies USA, en tant que market analyst.

Ce type de réunion "solennelle", verrouillée, voir :  [...] ne me demandez pas de moratoire (cela tombe bien les délégués n'étaient pas venus pour cela), inutile et "humiliante" conforte l'association Les vues imprenables dans sa position : à l'heure actuelle, nous n'avons aucun intérêt à en solliciter la tenue et encore moins à y participer. Surtout et d'autant plus, quand vous précisez : [...] Notre approche était, en priorité, de faire parler monsieur PLOQUIN et de bien comprendre la position du ministère sur ces sujets.😲 Ils ont du bien rire après coup au ministère...


Avant d'envisager tout dialogue, notre combat pour la vie doit être RESPECTE par l’État, le monde politique et ses représentants zélés. Pour cela, il nous faut établir un RAPPORT de FORCE. Or, le respect se gagne sur le "terrain" comme font celles et ceux de NNDL, de Bure, du Pont du Rec (Bouriège), etc.

Le reste : de la perte de temps et d'énergie et... une capitulation en rase campagne.
 

SAUVONS L'HUMAIN, ZÉRO ÉOLIENNE, PAS DE NÉGOCIATION et BASTA!
php

Lire

Haute Marne : Bourmont, une petite citée de caractère

http://www.petitescitesdecaractere.com

Un des nombreux joyaux qui vous attend en Haute Marne. Alors, ne tardez pas.
Bienvenue
php
Bourmont
«Une ancienne forteresse, fièrement perchée sur une haute colline». Tel est le compliment de l’écrivain Maurice Barrès.

Le gâchis financier des agences de l'Etat dénoncé

http://www.francetvinfo.fr
franceinfo avec AFP
17/09/2012

Commentaire :  En 2017, quelles est la situation?
php

Les centaines d\'agences de l\'Etat coûtent environ 50 milliards d\'euros par an, pour une efficacité douteuse.

2012 : un rapport de l'Inspection générale des finances (IGF) dénonce le coût exorbitant du millier d'agences de l’État, dont l'efficacité n'est pas toujours prouvée.
Économie - Une myriade d'agences de l’État, des effectifs pléthoriques et 50 milliards d'euros engloutis chaque année pour une efficacité douteuse. L'Inspection générale des finances (IGF) a rendu un rapport au vitriol que Le Parisien s'est procuré. Publié lundi 17 septembre, FTVi vous le résume.

Combien y a-t-il d'agences ?
Pôle emploi, Météo France, l'Autorité des marchés financiers, la Haute autorité de santé, le Centre national de la Cinématographie (CNC)... Certaines de ces agences nationales sont connues. D'autres, comme l'agence chargée du contrôle des pulvérisateurs, ont des missions plus obscures. Au total, l'Inspection générale des finances a recensé 1 244 agences de l’État. Elles emploient 442 830 personnes. "Il n'existe pas de recensement exhaustif" de ces agences "créées de façon ponctuelle sans cohérence d'ensemble", dénonce d'emblée le rapport cité par Le Parisien.

Des habitats partagés pour lutter contre la solitude des seniors

https://lareleveetlapeste.fr
par Charlotte Dressel
22 juillet 2017

image couv site 09282222

Alors qu’à l’Assemblée les débats battent leur plein concernant les « usines à vieux » et la « maltraitance institutionnelle », à Tauriac (46), certains ont déjà imaginé une solution afin de mieux gérer le vieillissement de nos aînés. Des habitats partagés, qui permettent de venir en aide aux retraités les plus précaires et les plus démunis.

Partager un espace de vie commun pour lutter contre la solitude
Aujourd’hui en France, ce sont plus de 3,4 millions de personnes à la retraite qui vieillissent dans une situation économique préoccupante. Sans parler de ceux qui souffrent de solitude. Faute de moyens suffisants, les résidences spécialisées sont souvent inabordables et les maisons de retraite sur-occupées. Pour Bernard Lefevre, trésorier de l’association « Âge sans frontières », il fallait trouver une solution afin que les retraités puissent vivre dans des conditions décentes, avec l’aide et le soutien dont ils ont besoin.

Les quatre défis des états généraux de l’alimentation

Par : Stéphanie Senet
Journal de l'environnement
24/07/2017


Nicolas Hulot veut conclure un pacte entre les consommateurs et les paysans

Promesse de campagne du candidat Macron, les états généraux de l’alimentation ont officiellement été lancés le 20 juillet dans le centre de conférences du ministère des finances à Paris. Une journée marquée par l’optimisme et l’ampleur des réformes.
Un article de notre partenaire, le JDLE.

Allemagne : Une étude démontre que sa capacité éolienne et solaire doit être 100% du temps soutenu...par des énergies fossiles et le nucléaire

https://stopthesethings.com
par stopthesethings
21 juillet 2017

Version originale (langue anglaise) : https://stopthesethings.com/2017/07/21/german-study-proves-its-combined-wind-solar-capacity-must-be-100-backed-by-coalgasnuclear-100-of-the-time/
 

usine de charbon, Westfalen: où le pouvoir de l'Allemagne vient vraiment

Parmi les adorateurs du vent et du soleil, l'Allemagne est à la fois respectée et admirée.

Cependant, dans le monde idolâtré des ENR, il y a un monde entre l'idéal et... la réalité. 

Pendant des années, on nous a dit que l'Allemagne en multipliant les aérogénérateurs dans ses campagnes pourrait en finir avec les centrales « sales » au charbon et toutes les autres formes classiques de production, que grâce aux merveilles que sont le vent et le soleil, cette industrie "sale" était condamnée.

dimanche 23 juillet 2017

Répression routière : les drones, nouvelle menace sur la vie privée des conducteurs

https://www.contrepoints.org
h16
23/07/2017

Sur les routes des vacances, vous serez surveillés par des drones verbalisateurs. Atout sécurité routière ou nouvelle menace sur la vie privée des conducteurs ?
Un article de la Ligue des conducteurs.

Alors que les contraventions n’ont jamais autant rapporté à l’État (1,8 milliard € en 2016), les pouvoirs publics entreprennent une nouvelle forme de répression routière inédite et sournoise : les drones !

Survolant les usagers de la route, invisibles des conducteurs et extrêmement discrets, ils sont l’arme ultime de racket fiscal des conducteurs français. « L’arrivée de ces mouchards volants participe de la volonté de l’État de limiter le signalement des contrôles routiers. Qui peut, en effet, savoir s’il est survolé par un drone situé à 40 mètres d’altitude ? » dénonce Pierre-Olivier Cavey, directeur des études et des campagnes de la Ligue de Défense des Conducteurs.

Revenu garanti, une utopie à portée de main

http://www.monde-diplomatique.fr
par André Gorz
mai 2013


Proche de Jean-Paul Sartre, cofondateur, en 1964, du « Nouvel Observateur », le philosophe André Gorz (1923-2007) s’est converti progressivement à un écosocialisme dont il est devenu l’un des principaux théoriciens. En 1990, dans nos colonnes, sous le titre « Pourquoi la société salariale a besoin de nouveaux valets », il formulait une critique de l’idéologie du travail qui devait l’amener quelques années plus tard à se prononcer en faveur d’un revenu d’existence. Source : lemonde.fr

 
A reculons
Dans l’ensemble des pays capitalistes d’Europe, on produit trois à quatre fois plus de richesses qu’il y a trente-cinq ans ; cette production n’exige pas trois fois plus d’heures de travail, mais une quantité de travail beaucoup plus faible. (...)

Nous sortons de la civilisation du travail, mais nous en sortons à reculons, et nous entrons à reculons dans une civilisation du temps libéré, incapables de la voir et de la vouloir, incapables donc de civiliser le temps libéré qui nous échoit, et de fonder une culture du temps disponible et une culture des activités choisies pour relayer et compléter les cultures techniciennes et professionnelles qui dominent la scène. (…)

"La richesse des Mulliez", le livre

http://larichessedesmulliez.com/


Benoît Boussemart  docteur d’État ès sciences économiques, est Maître de conférences à l’Université de Paris X-Nanterre. Source : lexpress.fr


 


Extrait



(...) A toutes (tous) les « ignares » à qui l’on dit qu’ils ne peuvent pas comprendre l’économie et les magouilles financières de toutes sortes. A celles et ceux qui sont victimes du jargon des économistes, de la langue de bois des hommes politiques et des discours des chefs d’entreprises assimilant leurs profits et le bien-être des populations, victimes qui sont priées de croire religieusement au salut par le libéralisme mondial. Vous avez dans cet ouvrage des idées, des notions qui peuvent paraître difficiles à comprendre ; ce n’est qu’une apparence. Le « dire d’expert », notamment en économie, est l’arbre fictif qui cache la forêt de l’exploitation des salariés.

Les mécanismes de l’économie sont en fait très simples
-Ce que le patron ne paie pas en salaires, il le met dans sa poche.
-Ce que la grande distribution prélève dans le commerce international en exploitant le travailleur chinois, elle le met dans sa poche. Ce n’est pas plus difficile que cela.

Bilan CO2 des voitures électriques : pas si vert que ça

 http://realitesroutieres.fr
 Philippe Mattei
 18/07/2017

Commentaire : Cela nous rappelle quelque chose, non?  Mais oui! La "colonisation éolienne: même argument : lutte contre le réchauffement climatique ; mêmes pigeons : les élus (es) ruraux et mêmes payeurs : les contribuables! Pour un même résultat négatif. Tout pareil.
php


Le cycle de vie d’un véhicule électrique le rend aussi polluant qu’un véhicule thermique.
Ce sont là les conclusions d’une étude, déjà ancienne, de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), ignorées délibérément par le gouvernement (Élaboration selon les principes des ACV des bilans énergétiques, des émissions de gaz à effet de serre et des autres impacts environnementaux induits par l’ensemble des filières de véhicules électriques et de véhicules thermiques à l’horizon 2012 et 2020, novembre 2013).

La donnée la plus cruciale est que la fabrication des batteries est tellement émettrice de CO2 qu’il faut avoir parcouru de 50 000 à 100 000 km en voiture électrique pour commencer à être moins producteur de COqu’une voiture thermique. Soit 15 à 30 km par jour, 365 jours par an, pendant 10 ans !

samedi 22 juillet 2017

Buisiness des radars embarqués : tout ce que vous devez savoir avant de prendre la route


Commentaire : 1984 : nous y sommes!

Big Brother is watching you , Bernard Lavilliers
https://youtu.be/QIfCKxz06IE
php

Cette vidéo ne dure que quelques minutes. Je vous y explique le scandaleux business qui se cache derrière la privatisation des radars embarqués, que les fabricants de radars et le gouvernement sont en train d'organiser dans le plus grand secret !

J'ai tenu à enregistrer cette vidéo parce que je considère que toute personne qui utilise régulièrement sa voiture a le droit de savoir ce qui l'attend sur la route.
Pour visionner la vidéo, cliquez ici.
Bien cordialement,
Pierre-Olivier Cavey
Directeur des études et des campagnes
Ligue de Défense des Conducteurs

Pétition 

L’Allemagne livre ses terres agricoles aux spéculateurs

Violette Bonnebas (Reporterre)
21 juillet 2017

Commentaire : (...) Roumanie, Pologne, Hongrie… : l’accaparement des terres touche la plupart des pays de l’ancien bloc soviétiquePlus l'Allemagne.

Et en France, est-ce vraiment si différent?
php
 
    

Héritées de la collectivisation, les fermes de l’ex-Allemagne de l’Est disparaissent du giron de l’État, qui les vend à des entreprises dont le but est essentiellement spéculatif. Et qui stimulent une agriculture industrielle.


Berlin (Allemagne), correspondance
À 28 ans, Vivian Böllersen est une jeune agricultrice bio comblée. La Berlinoise réalise son rêve : relancer en Allemagne la culture de la noix, largement abandonnée au XXe siècle. « Nous avons planté 170 noyers de trente variétés différentes, explique-t-elle en bordure de son champ. Les arbres devraient commencer à porter leurs premiers fruits d’ici trois ans. » Et assurer ainsi un revenu décent à Vivian, grâce à la vente directe.

Sa bonne humeur et sa détermination feraient presque oublier le parcours du combattant qu’a vécu la jeune femme face à l’appétit vorace des mastodontes du secteur. Si Vivian exploite aujourd’hui quatre hectares au nord de Berlin, c’est uniquement grâce à l’aide des Ökonauten, les « éconautes » en français. « Sans eux, je n’aurais jamais pu planter ces arbres », témoigne-t-elle.


Vivian Böllersen prenant soin de l’un de ses noyers
Créée en 2015, cette coopérative citoyenne achète des terres dans le Land du Brandebourg, la région rurale qui entoure Berlin. Elle les loue ensuite à vie à de petits paysans pour un bail modique. L’objectif : lutter contre le « landgrabbing », l’accaparement des terres qui fait rage dans toute l’ancienne Allemagne de l’Est. À coups de centaines de milliers, voire de millions d’euros, de grandes entreprises achètent massivement les terrains disponibles. « On peut même parler de “farmgrabbing”, précise Willi Lehnert, cofondateur des Ökonauten et membre de l’association de défense des jeunes agriculteurs Bündnis Junge Landwirtschaft (BJL). Ce ne sont pas seulement les terres, mais les exploitations tout entières que rachètent les investisseurs. Cela conduit à une concentration de l’agriculture entre quelques mains. »

Les prix ont augmenté de 300 % depuis 2007
Roumanie, Pologne, Hongrie… : l’accaparement des terres touche la plupart des pays de l’ancien bloc soviétique. Les immenses coopératives nées de la collectivisation sont devenues le terrain de jeu de grands groupes, souvent encouragés par les gouvernements, qui espèrent ainsi renflouer leurs caisses. En ex-RDA, la BVVG (Bodenverwertungs- und -Verwaltungs GmbH) est chargée de vendre d’ici 2030 la totalité des terres agricoles et des forêts qui appartenaient à l’État est-allemand.

vendredi 21 juillet 2017

Chères terres rares - Le dessous des cartes - 14.03.2015 (Arte)

Téléphones portables, écrans plats, voitures électriques… Autant de technologies qui nécessitent des ressources importantes en terres rares. Le Dessous des Cartes s'intéresse à ces minerais dont la demande explose et qui sont devenus tout aussi stratégiques que le pétrole.

Voir

Energie : les fausses bonnes idées

http://lejournaldeleco.fr
Par Frédéric Coureau |
Le 21/07/2017



Une chronique de Marc Halévy. Physicien de la complexité (longtemps chercheur auprès du prix Nobel Ilya Prigogine) et philosophe de la spiritualité, depuis quarante ans, Marc Halévy élabore des théories, modèles et méthodes pour les processus complexes et les applique aux systèmes socio-économiques humains, notamment dans le cadre de ses activités de prospectiviste renommé. Il est l’auteur de plusieurs dizaines d’ouvrages de prospective, spiritualité et philosophie. Il propose depuis plusieurs années ses chroniques aux lecteurs du Journal de l’ éco…

Il devient urgent que ceux qui pérorent sur les problèmes énergétiques, comprennent un peu mieux la thermodynamique !

Les étapes de construction d'une éolienne, impossible sans...pétrole!

 https://jancovici.com/
 20/07/2017

Intéressant de voir toute la dépendance au pétrole de la filière éolienne .
Vidéo : Futura sciences
(publié par Joëlle Leconte)

Voir 

Québec : dernières nouvelles de l’escroquerie du siècle : l’éolien

https://www.enquete-debat.fr
Bastien
21/07/2017




Depuis le fameux film d’Al Gore, Une vérité qui dérange, nous craignons le réchauffement climatique et le GIEC nous incite à tout faire pour l’éviter car il serait causé par les activités humaines.

Il y a effectivement un réchauffement climatique – il y en a de temps en temps – mais il n’a rien à voir avec nos manières de vivre (1) et, comme ce réchauffement ne suit pas la montée annoncée par le GIEC, on nous parle aussi de « changement climatique » et des catastrophes qu’il nous apporterait. Il est facile de nous impressionner avec ces catastrophes. Il en arrive depuis toujours mais, grâce aux médias et à la mondialisation, nous savons mieux qu’avant ce qui se passe sur la Terre. De plus, toute catastrophe naturelle a ses effets amplifiés par la surpopulation…

Les éoliennes détruisent la vie des gens

http://fr.friends-against-wind.org
Témoignage de C. T.
19 juillet 2017

Commentaire : un seul mot pour qualifier toute la chaîne de décision et d'exécution : CRIMINEL!
php

Maman, par exemple, est riveraine, 24 h sur 24, (maman a 80 ans) d’une usine éolienne depuis 3 mois, elle habite à 500 mètres. Jusqu’à une semaine, elle les entendait le soir et le matin. Depuis 6 jours, elle souffre de symptômes perturbants pour elle.

Tous ces scandales, maladie de Creutzfeldt-Jakob, huiles frelatées, tous ces scandales qui dans certains cas, hélas tuent des gens, ont tous au cœur la cupidité, l’argent et toujours l’argent, salement gagné.

jeudi 20 juillet 2017

L’anti-nucléaire, credo de la religion écologiste

https://www.contrepoints.org
Par Patrick Aulnas
20/07/2017

Commentaire : va nous faire regretter madame la "marquise" Royal, ce gourou de la secte "vert"!

« Il faut avoir une foi absolue dans les énergies renouvelables » a déclaré Nicolas Hulot. Il s’agit bien en effet d’une croyance idéologique car dans ce domaine, la réalité constatée ne corrobore nullement les oukases anti-nucléaires.

En projetant de fermer « peut-être » 17 centrales nucléaires pour ramener à 50% la part de l’énergie atomique dans la production d’électricité, Nicolas Hulot a voulu donner des gages à ses amis écologistes.

Ecosse : Les touristes fuient les zones frappées par la « brûlure » éolienne

https://www.thetimes.co.uk
Mark Macaskill16/07/2017

Version originale (langue anglaise) :  https://www.thetimes.co.uk/article/tourists-shun-areas-hit-by-wind-turbine-blight-hh05fdbp9



Un changement radical: Braes de parc éolien Doune domine l'horizon au-dessus du château de Stirling
 
Plus de la moitié des touristes en Écosse préférerait ne pas visiter les zones pittoresques dominées par des structures artificielles telles que les parcs éoliens, selon le sondage de "YouGov".

Comment bloquer un projet éolien : en demandant l' annulation de la promesse de bail emphytéotique signée par un maire, portant sur les chemins ruraux de sa commune.

​Les voies communales sont de deux ordres:

- Des chemins ruraux relevant du domaine public de la commune,
Or, ces voies publiques sont inaliénables et ne peuvent faire l'objet d'un bail emphytéotique ;

-Des chemins ruraux relevant du domaine privé de la commune mais affectés à un usage public
Donc? Également inaliénables.

Voir l'exemple ci-dessous

Les éoliennes sont maintenant "dispensées de permis de construire" : dépôt d'une requête en Conseil d’État

http://environnementdurable.net/
http://ventdecolere.org/
 20/07/2017

La Fédération Environnement Durable et Vent de Colère! ont déposé une requête commune en Conseil d’État contre le décret n°2017-81 du 26 janvier 2017 relatif à l’autorisation environnementale.

Dans son but initial de simplifier les procédures administratives tout en maintenant les garanties du droit de l'environnement, ce décret issu de l'ordonnance n° 2017-80, indique que les éoliennes sont maintenant "dispensées de permis de construire".

Métaux : les besoins colossaux de la transition énergétique

https://www.lesechos.fr
Muryel Jacque
Le 20/07/2017


image: Métaux : les besoins colossaux de la transition énergétique

Les technologies requises pour limiter le réchauffement du climat feront grimper la demande de ressources naturelles.

C'est, selon la Banque mondiale, un risque majeur pour l'environnement.
Un avenir bas carbone ne se construira pas sans minerais ni métaux. Loin s'en faut. Pour contenir le réchauffement planétaire sous les 2 °C, comme ambitionné par plus de 170 pays signataires de l'Accord de Paris fin 2015, il faudra en fait en extraire d'énormes quantités, avance la Banque mondiale dans un rapport sur le rôle primordial que jouera le secteur dans une telle économie « verte ».

Nicolas Hulot veut une énergie polluante et deux fois plus chère

http://fr.friends-against-wind.org
http://www.bvoltaire.fr
Par Claude Brasseur, mathématicien astronome, chercheur et fondateur d’un centre de recherche sur les énergies renouvelables
brasseurvossen@skynet.be
19/07/2017

Commentaire : va nous faire regretter la "marquise" Royal, ce triste sire!
php


Si l’apocalypse Hulot devait se réaliser, la France se retrouverait tout simplement sans électricité et avec beaucoup de chômeurs supplémentaires.


Nicolas Hulot, ministre d'État, ministre de la Transition écologique et solidaire 
 
L’idéologie est imperméable à la raison
L’idéologie est imperméable à la raison : Greenpeace enseigne que chaque centrale nucléaire est une menace mortelle. Il faut donc les supprimer toutes et détruire l’outil offert par Charles de Gaulle à la France. Nicolas Hulot prévoit de détruire d’abord un tiers de cet outil, les centrales les plus anciennes. Sait-il – l’idéologie évite l’instruction – que toutes les pièces d’usure d’une centrale nucléaire sont remplacées régulièrement, comme pour les avions, et que la cuve de toutes les centrales nucléaires a été reconnue valable pour 80 ans (tests faits aux États-Unis).

Pendant que, sur toute la planète, tous les pays qui en ont les moyens se lancent dans le nucléaire à la suite de la Russie, la Chine et l’Inde, l’Europe de l’Ouest, elle, de la Manche à l’ Oder, se suicide (1). L’Europe de l’Ouest satisfait les appétits gargantuesques de l’industrie éolienne (2) allemande, danoise et espagnole (chinoise !).

L’industrie éolienne pollue ! Dans le moins grave des cas, chaque éolienne doit être accompagnée d’une centrale thermique au gaz. La France pourra progressivement se vanter de polluer presque autant que l’Allemagne alors qu’elle est actuellement un modèle dans la lutte contre la pollution. Pour bien copier l’Allemagne, elle pourra installer des centrales au lignite et au charbon…

mercredi 19 juillet 2017

Êtes-vous satisfaits du service après vente de vos éoliennes?

http://www.voisinedeoliennesindustrielles.com
18/07/2017


suivre le lien de l'image ici...

Vous l'avez sans doute remarqué, tous les prestataires de services s'inquiètent depuis quelques temps de la "satisfaction" du consommateur.

Comme les compagnies d'assurance, les vendeurs par correspondance, les services de communication et Cie, l'exploitant de nos deux éoliennes se préoccupe de notre voisinage avec les machines qu'il a installées à deux pas de nos maisons et nous demande de remplir le questionnaire ci-dessous:

Votre satisfaction nous tient à cœur.

Transition 2017 – 1/4 : La réalité n’existe pas

http://adrastia.org
Vincent Mignerot
Juillet 2017

Réformer l’écologie pour nous adapter à la réalité


1 Crédit : Collectif Alaplage

Le corpus de textes “Transition 2017” est composé de 4 articles :

1/4 : La réalité n’existe pas

2/4 : Écologie et post-vérité, mise en ligne le 31 juillet 2017

3/4 : Mythologie écologique, mise en ligne le 4 septembre 2017

4/4 : Éléments pour un programme et une éthique de transition, mise en ligne le 18 septembre 2017

L’ensemble de ces articles, publiés entre juillet et septembre 2017 sur le site de l’association Adrastia fait l’objet d’un livre, disponible dès à présent en suivant ce lien.

Je tiens à remercier Sylviane Platano, Grégoire Chambaz (également cité pour son article sur le risque d’effondrement) et Loïc Steffan pour leurs relectures et corrections de ces textes. Merci également à Alexandre Ganea de m’avoir informé de l’existence du projet de la société Terrestrial Energy (voir partie 3 sur l’hypothèse du renforcement synergique des énergies).


La réalité n’existe pas
Alors que nous prenons progressivement conscience de l’impact de l’activité humaine sur l’environnement, nous peinons à estimer son ampleur et les actions que nous entreprenons semblent sous-dimensionnées comparativement aux enjeux. Nous tenterons d’estimer dans ce texte à quel point notre perception de l’état de la planète est en décalage avec la réalité et en quoi nos propres capacités ainsi que les contraintes physiques du monde contraignent tant notre prise de conscience que l’efficacité de nos actions. Nous envisagerons également que le déploiement des énergies renouvelables génère paradoxalement plus d’émissions de Gaz à Effet de Serre que la seule exploitation des hydrocarbures.

Plan 
Avant-propos général
1 Trop tard
2 Trop complexe
3 Trop injuste
4 Pour toujours


Avant-propos général
Si l’humanité vit en ce début de 21ème siècle des temps encore privilégiés, le contexte de crise continue, qui ne semble trouver aucune issue, ouvre sur des perspectives moins engageantes.

Selon les estimations les plus prudentes,[1] pour certaines déjà dépassées par les observations et mesures sur la réalité, un effondrement économique global est attendu avant 2050, essentiellement pour cause de déplétion énergétique (réduction des approvisionnements en pétrole, charbon, gaz), laissant à terme la civilisation thermo-industrielle exsangue.[2] À ce jour, aucun autre modèle de civilisation ne semble pouvoir garantir une qualité d’alimentation, un niveau de santé et de confort général aussi élevé que celui atteint aujourd’hui pour la majorité des 7,5 milliards d’humains.

En parallèle, en complément et aggravation du seul écueil économique, la destruction de l’équilibre écologique vital (destruction directe des écosystèmes, climat, pollution) met déjà en péril une grande partie de la vie[3] et peut-être l’humanité à terme. L’’état général de l’environnement pourra dans un futur proche empêcher l’établissement de nouveaux modèles de société, aussi solidaires et sobres soient-ils. Même en cas d’improbable découverte d’une ressource énergétique providentielle, il sera au cours des décennies à venir impossible de maintenir le niveau de développement général que l’humanité aura connu à son apogée démographique. Il n’est assurément pas d’initiative plus louable que de travailler à déployer les meilleurs modèles agricoles et partager les productions sous le modèle des communs par exemple. Mais ceci n’empêchera pas les inondations et les sécheresses, toutes deux plus fréquentes et plus sévères, d’impacter les rendements. La solidarité d’après-demain comptera parmi les plus grands défis, alors que le manque de pétrole remettra progressivement en cause la possibilité de distribuer uniformément les productions.

Briaucourt (Haute Marne) : les élus (es) disent NON au projet éolien

jhm.fr
19/07/2017
Dans le cadre de son tour des "popotes" communales (voir : https://augustinmassin.blogspot.fr/2017/07/haute-marne-torcenay-le-choix-de-leolien.html), M.Fleury, démarcheur d'une société éolienne, vient de subir enfin un revers et ce, en la personne de la commune de Briaucourt.

Monsieur le maire et son conseil municipal par leur NON réfléchi vont permettre à leurs 193 administrés (es) et ... à eux-mêmes, de conserver leur qualité de vie et au village de rester attractif. Ce choix évitera également à la commune, à ses futurs (es) élus(es) et habitants (es) dans 15 à 20 ans les déboires financiers inhérents à ce type de projet, puits sans fond, quand il s'agira de démanteler les aérogénérateurs et de remettre en état les terres agricoles et les chemins confisquées pendant tout ce temps... Avec la question : qui paiera réellement?

Maintenant, il leur faut aussi convaincre les propriétaires terriens et locataires de renoncer à ce "piège" poings et mains liés, sans oublier les communes aux alentours car sinon, tout cela n'aura servi à... presque rien. Ce qui est certain, c'est qu' ils peuvent faire confiance à M.Fleury pour ne pas "lâcher" l'affaire.

SAUVONS L'HUMAIN, STOPPONS et DÉMANTELONS L’ÉOLIEN!
php


Lire

lundi 17 juillet 2017

Le bruit des éoliennes peut annuler une vente : l'arrêt de la cour de cassation en détail

 http://fr.friends-against-wind.org

 07/07/2017

Source : https://www.actualitesdudroit.fr

Cour De Cassation, Civile, Chambre Civile 3, 29 Juin 2017, 16-19.337, Inédit
Juridiction: Cour de cassation
Nature: ARRÊT
Formation: CHAMBRE_CIVILE_3
Date: 2017-06-29
Numéro: 31700770
Solution: Rejet
Président: M. Chauvin (président)
Avocat(s): SCP Bénabent et Jéhannin, SCP Ohl et Vexliard
Formation de la décision attaquée: Cour d'appel de Rennes
Date de la décision attaquée: 2016-03-24
Publication: Inédit
dol
consentement contractuel
réticence dolosive
promesse synallagmatique de vente
vendeur
notaire
nullité contractuelle
contrat de vente
vices du consentement contractuel
responsabilité

Commentaires dans nos publications

LA COUR DE CASSATION, TROISIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l'arrêt suivant :

Attendu, selon l'arrêt attaqué (Rennes, 24 mars 2016), que Marie-Thérèse X...a vendu une maison à M. Y..., par l'entremise de la société Bain immobilier conseil ; qu'invoquant la découverte, peu après la vente, de l'existence d'un projet d'implantation d'éoliennes à proximité de l'immeuble, lequel a été mis en œuvre, M. Y... a assigné Marie-Thérèse X... en nullité de la vente pour vice du consentement et en remboursement du prix et de la commission d'agence ; que Marie-Thérèse X..., aux droits de laquelle viennent M. Z... et Mme A..., a appelé en garantie le liquidateur judiciaire de la société Bain immobilier conseil et l'assureur de celle-ci, la société Covea risks ;

Sur le premier moyen, pris en ses quatre dernières branches, ci-après annexé ;

Attendu que M. Z... et Mme A... font grief à l'arrêt d'annuler la vente et de les condamner à restituer le prix de vente à M. Y... ;

Mais attendu qu'ayant souverainement retenu, qu'à supposer que M. Y... ait été avisé du projet d'installation d'éoliennes, il ne pouvait pas, antérieurement à leur construction, anticiper l'existence du bruit continu relevé le 12 octobre 2010 par l'huissier de justice, comparable à une lessiveuse ou un gros ventilateur, audible à l'intérieur de la maison et que cette erreur était excusable compte tenu de l'évolution récente du parc éolien et du manque d'information dont disposaient les particuliers sur l'impact sonore d'une telle installation, la cour d'appel, qui n'était pas tenue de s'expliquer sur les éléments de preuve qu'elle décidait d'écarter, a légalement justifié sa décision ;

Sur le second moyen, ci-après annexé :

Attendu que M. Z... et Mme A... font grief à l'arrêt de rejeter leurs demandes à l'encontre de la société Covea risks ;

Mais attendu qu'ayant relevé qu'il ne résultait pas du " compromis " rédigé par l'agent immobilier que celui-ci aurait été tenu de délivrer des informations au-delà des points strictement énumérés à la condition suspensive relative aux projets d'urbanisme et retenu que l'édification d'éoliennes à proximité du bien vendu ne pouvait pas être qualifiée de projet d'urbanisme ou de modification structurante, la cour d'appel a pu en déduire que l'agent immobilier n'avait pas commis de faute ;

D 'ou il suit que le moyen n'est pas fondé ;

Et attendu qu'il n'y a pas lieu de statuer par une décision spécialement motivée sur la première branche du premier moyen qui n'est manifestement pas de nature à entraîner la cassation ;

PAR CES MOTIFS :

dimanche 16 juillet 2017

Le désherbage pas très écologique des carottes bio

https://www.contrepoints.org
Par Wackes Seppi.
16/07/2017

Commentaire : Oh, merde!
php

Le désherbage bio des carottes, c’est beaucoup d’eau, du gaz, et une tâche de désherbage à la main plutôt ingrate. Écologique ?
Avant le semis, le champ de carottes a été parcouru deux fois par un engin à flamme fonctionnant au gaz pour brûler les mauvaises herbes.

Voir
https://youtu.be/VXno_UZWqJU
Désherbage à la flamme, avant semis. Notez la taille de la citerne à l’avant du tracteur.

Après le semis, le champ a été irrigué ; malgré cela, la densité de semis n’est pas satisfaisante. Maintenant, les jeunes carottes font environ 2 cm de haut, de la même taille que les mauvaises herbes, en particulier les arroches. Celles-ci doivent maintenant être arrachées à la main.

Les politiques climatiques ont contribué à mettre 54 millions d'Européens dans la « pauvreté énergétique »

 http://business.financialpost.com
 Mark Milke*
12 juillet 2017

Version originale (langue anglaise) :  http://business.financialpost.com/opinion/climate-policies-helped-put-54-million-europeans-into-energy-poverty-canadians-are-next/wcm/36b177aa-55e2-4d78-b71c-f6a5bb51c144

Selon l'UE, 54 millions de personnes déjà ne peuvent pas payer leurs factures d'énergie. Les Canadiens prennent le même chemin.


La centrale de Nanticoke, en Ontario , sur la rive du lac Érié, a été construit en 1973 et à un moment donné est la plus grande centrale de production d'électricité au charbon en Amérique du Nord. La station, exploitée par Ontario Power Generation a cessé d' utiliser le charbon comme combustible en 2013, et la station a été fermée plus tard. Des plans sont en cours pour mettre en place une ferme solaire de 40 mégawatts sur le site. Brian Thompson / Brantford Expositor / Postmedia Network

L'Europe est devenue un continent où les familles sont souvent appelés à payer des montants exorbitants pour les besoins de base, y compris l'énergie. Cela a conduit à ce qu'on appelle la « pauvreté énergétique ». Beaucoup ne sont pas en mesure de payer les factures d'électricité des ménages, surtout en hiver, mais aussi pendant les vagues de chaleur d'été.

samedi 15 juillet 2017

Batteries TESLA en Australie : stockage ou anti-blackout ?

https://ideesrecuessurlenergie.wordpress.com
nikopol92.
Publié le 15 juillet 2017

http://trustmyscience.com/tesla-va-mettre-au-point-le-plus-grand-systeme-de-stockage-lithium-ion-au-monde/
788 x16 batteries Powerwall à 5000 USD, soit environ 63 MUSD, rien qu’en batteries+l’infrastructure et le refroidissement.

Près de 100 MUSD !
Le prix est évidemment intéressant, mais il est difficile d’en déduire dans ce cas une rentabilité du stockage, ou ce qui revient au même un coût du MWh déstocké. En effet, le rôle de cette batterie (126 MWh de stockage pour 100 MW de puissance) n’est pas principalement le stockage d’énergie (la durée théorique de déstockage étant de 1,26 heure, soit en pratique environ 1 heure au maximum sachant qu’une batterie n’est pas utilisée jusqu’à sa décharge complète pour préserver sa longévité, ce qui limite ses possibilités de lissage de la demande ou des variations des EnRis).

Monsieur le Ministre, ne vous faites pas d’illusion, le passage de 75 à 50% de nucléaire ne permettra d’arrêter que très peu de réacteurs et coûtera très cher.

https://www.sauvonsleclimat.org
Publié le 12 juillet 2017
Auteur : Hervé Nifenecker

Commentaire : La question qui convient d'être posée et la seule : luttons-nous contre le réchauffement climatique et pour la diminution des émissions de CO2 ou contre le nucléaire? Parce que cela n'est pas la même chose
php

Monsieur le Ministre, ne vous faites pas d’illusion, le passage de 75 à 50% de nucléaire ne permettra d’arrêter que très peu de réacteurs et coûtera très cher.

Le passage de 75 à 50% de la part du nucléaire d’ici 2022 correspondrait à une baisse de sa production de 148 TWh compensée par une augmentation correspondante soit de la production thermique gaz soit des productions éolienne et solaire. Dans le premier cas les émissions annuelles de CO2 augmenteraient de 53 millions de tonnes, en totale opposition avec les engagements pris par la France à la COP21. Dans l’autre cas il faudra faire face à l’intermittence de l’éolien et du photovoltaïque et assurer les besoins lors de périodes sans vent ni soleil. Seuls le nucléaire et l’hydroélectricité peuvent assurer ces besoins sans émission de CO2. La puissance des ouvrages hydroélectriques ne pouvant être augmentée significativement d’ici 2022, la réduction de la puissance[1] nucléaire conduirait à de gros risques de blackout. Pour assurer à tous moments que le réseau électrique pourra faire face aux demandes d’électricité des Français on ne pourra pas diminuer significativement le nombre de réacteurs opérationnels. Dans ces conditions, pour diminuer la production d’électricité nucléaire il faudra diminuer la production de chaque réacteur (en terme savant on diminuera le facteur de charge des réacteurs). EDF qui devra utiliser ses réacteurs dans des conditions non optimisées perdra de l’argent qu’on peut estimer à 5 Mds€ par an. Inversement il faudra acheter 148 TWh de production éolienne et solaire, ce qui amènerait à une augmentation globale du coût de la production électrique de plus de 50%.

vendredi 14 juillet 2017

Louise Michel fêtée en son village durant tout l'été

jhm.fr
14/07/2017

Louise Michel, demeure aujourd'hui une figure du mouvement révolutionnaire et anarchiste mondial et un grand nom de l'histoire de France. Et par le hasard d'être née quelque part, elle est native de Vroncourt-la-Côte, en Haute Marne. Soyons en fiers!  Aidons son village à entretenir son souvenir en visitant ses rues et en participant aux expositions qui auront lieu durant tout l'été.
php

Lettres à Victor Hugo : 1850-1879 par Michel

Source : https://www.babelio.com/livres/Michel-Lettres-a-Victor-Hugo--1850-1879/52994

Lire

Poinson-lès-Fayl : l'école est ok pour la saison 2017-2018

jhm.fr
14/07/2017

Excellente nouvelle. Mais maintenant le plus dur commence pour la commune de Poinson-lès-Fayl. Il lui faut trouver en 1 an maximum :
-de nouveaux habitants,
-avec des enfants,
-en âge d'être scolarisés en école maternelle.

Sachant que la dynamique démographique n'est plus au rendez-vous depuis des années et que de nombreuses communes font la même recherche...
Bonne chance.
php
Lire

Conférence de Langres : "l'éolien industriel et nos territoires", le documentaire, suite et fin

L'association Les vues imprenables a organisé à Langres le 07 avril 2017 une conférence ayant pour thème : "l'éolien industriel et nos territoires."

Cette soirée avait pour buts d'informer et d'expliquer aux participants (es) ce que représente en termes de santé, de biodiversité, d'impact paysager, d'engagement, etc. l'implantation massive d'aérogénérateurs sur un territoire.

L'association remercie tout particulièrement les deux intervenants :
-Blandine Vue, Docteur es lettres. Lauréate à deux reprises de la Fondation Hulot,
-Alain Belime, Expert en préventions des risques.

Elle adresse un grand merci à Alec, le réalisateur talentueux de ce documentaire, sans qui, le  plus grand nombre d'entre nous n'aurait pas accès à ces connaissances.

Elle félicite chaleureusement tous les bénévoles qui ont participé en aval et en amont à la réussite de cette réunion.

A consommer et à infuser sans modération
Voir

jeudi 13 juillet 2017

Au ministère du Travail : les agents sous pression, une ambiance délétère et des milliers d’heures sup’ non payées

par Thomas Clerget
13 juillet 2017

Commentaire :  Attention futur, les idées reçues ont la vie dure...
php


 

Alors que la loi autorisant le gouvernement à légiférer par ordonnances est examinée depuis lundi par les députés, les fonctionnaires de la direction générale du travail (DGT) sont à pied d’œuvre pour rédiger les futurs textes. Entre travail de nuit, le week-end et même les jours fériés, ils ont déjà chèrement payé la loi El-Khomri. Plusieurs milliers de leurs heures de travail ont même été « écrêtées », c’est-à-dire purement et simplement effacées et non indemnisées – une pratique illégale dans le privé, et mise en cause dans l’administration. Certains dénoncent aussi un climat délétère. Au sein des autres services du ministère, durement touchés par l’austérité, la situation n’est pas meilleure.