lundi 21 juillet 2014

Côte d'Or et Haute Saône: attention danger éolien

http://www.bienpublic.com
le 26 avril 2014


Côte-d'Or - Éolienne L'entreprise Éole-Res défend son projet "Bassin éolien ailes d'avenir"
Mardi matin, le responsable d'agence Julien Suillerot et le directeur Matthieu Guerard ont expliqué leurs projets et leurs objectifs en Bourgogne.

La Côte-d’Or et la Haute-Saône sont au cœur des projets de parc éolien de la région autour de cinq projets constituant le bassin éolien « ailes d’avenir ». Néanmoins, le projet éolien doit passer par des étapes obligatoires et pas forcément faciles. "Alors qu'en Allemagne, cela prend entre deux à quatre ans, en France, un projet aboutit au bout de cinq à sept ans", souligne Matthieu Guerard, directeur d’Éole-res.

L'entreprise est pressée: cinq projets sont déposés en préfecture, en demande d'autorisation. Si les demandes aboutissent, les travaux ne commenceront pas avant 2015 pour le projet Mirebellois, 2016 pour le projet Val de Vingeanne Est et Val de Vingeanne Ouest, voire 2017 pour le projet Orain. Au-delà des projets, les représentants de l'entreprise éolienne espèrent créer de l'emploi dans le domaine de l'industrie locale, notamment avec la production de mâts à Dijon et au Creusot.

Trente-huit éoliennes sur le court terme
Au total, ces quatre projets regroupent trente-huit éoliennes à venir d'ici 2017. Dix communes sont concernées par le parc éolien: Beaumont-sur-Vingeanne, Bèze, Saint-Seine-sur-Vingeanne, Pouilly-sur-Vingeanne, Fontenelle, Bourberain, et la commune d'Orain. À long terme, le parc devrait produire 23% d'énergies renouvelables.

Présent lors de la conférence de presse, le président du Conseil régional François Patriat a réexpliqué les objectifs: "Nous avons beaucoup travailler avec la préfecture pour faire voter ce schéma qui est maintenant mis en œuvre: l'objectif de la région Bourgogne, c'était de mettre 600 mâts pour 1500 mégawatt." En revanche, l'entreprise Éole-res avait précédemment annoncé 800 éoliennes en Bourgogne.

php















.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire