mercredi 13 août 2014

Nous ne pourrons plus dire que l'on ne savait pas!

Le collectif : Agir pour le Lévezou,(http://agirpourlelevezou.midiblogs.coma mis en 
image pourquoi l’éolien industriel n’a pas sa place sur ce beau territoire. Les témoignages des riverains des parcs éoliens, apportent la preuve des nuisances bien réelles que les promoteurs cachent ou minimisent volontairement lors de leurs démarches commerciales.



Ce film a pour but de venir en aide aux associations qui luttent, partout en France, contre cette invasion programmée qui menace nos belles régions.


Il a aussi pour but de redonner confiance à tous ceux qui vivent au pied des éoliennes face à l’incrédulité des visiteurs et aux contre vérités proférées par les promoteurs de l’éolien industriel.



Cette histoire se passe ailleurs mais elle nous ressemble. Les témoignages se seront les nôtres dans un futur proche si le projet Haut Vannier est mené jusqu'à son terme sous sa forme actuelle. Notre avenir se joue là. Installes toi confortablement (durée 26mn) et regarde!

 ...BOULEVERSANT.




" Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent agir et qui refusent d’intervenir. "

Albert Einstein


Vues du ciel du Lévezou








Histoire du petit chemin de la forêt de Comberoumal




Il existait entre le col de Poulzinières et la Croix de Boudets un charmant chemin de randonnée, le GR62 prolongé par le GTML (Grand Tour des Monts du Lévézou), Ce chemin longeait les vestiges d'une construction romaine et était emprunté par  des randonneurs, des cavaliers, des  vététistes etc…


Quelques années plus tard il s'est transformé, dans sa partie sud, en un large chemin, qui a servi  à l'implantation des 6 éoliennes de la partie nord du parc éolien de Castelnau-Pégayrols (qui en compte à ce jour 13 déjà installées). Ces chemins de randonnée ont perdu tout leur charme et les chevaux ont des difficultés pour passer au pied des éoliennes, certains devant même renoncer les jours de grand vent.


Depuis quelques semaines ce large chemin s'est prolongé jusqu'à la Croix de Boudets. Sous le prétexte de coupe forestière c’est une véritable "autoroute", subventionnée par le Conseil Régional, qui s’offre maintenant par sa largeur aux randonneurs !!


php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire