lundi 29 juin 2015

Les éoliennes polluent la Mer du Nord avec la protection anticorrosion

Source:http://www.spiegel.de/wissenschaft/natur/windraeder-kontaminieren-nordsee-mit-giftigem-rostschutz-a-1020944.html / DPA
Traduction: http://epaw.org/


Les éoliennes passent pour conciliables avec l’ environnement - cependant les Installations offshore comportent une part d'ombre. 


À ne pas confondre avec les étoiles de mer



Les tours d'acier, selon les informations du Spiegel libèrent des tonnes de composés métalliques dans la mer.

Avec le développement continu des installations d'éoliennes en mer, des milliers de tonnes de composés métalliques toxiques seront dans les années qui viennent disséminés dans la Mer du Nord et la Mer Baltique.


La raison est liée à l’ emploi des anodes artificielles (Opferanoden), ainsi nommées. Elles doivent empêcher la corrosion des soubassements en acier des parcs éoliens.
Les anodes artificielles qui sont principalement composées d'aluminium, mais aussi de zinc Et de métaux lourds, se dissolvent peu à peu dans l’ eau. Il n'y a pas à ce jour, d'évaluation des conséquences environnementales.


S'agissant seulement de la protection anticorrosion interne des tours d'acier sur lesquelles les éoliennes sont montées, jusqu'à dix tonnes d'aluminium sur une durée de 25 ans, pour chaque tour, seront libérées dans l’ eau de mer, selon les informations du Spiegel.


C'est ce qu'a estimé l’ Office Fédéral pour la construction hydraulique (Bundesanstalt fïir Wasserbau).


L'objectif de réaliser 6500 Mégawatts de parcs éoliens jusqu'en 2020 pourrait signifier une dissémination supplémentaire d'environ 13 000 tonnes d'aluminium pour la Mer du Nord et la Baltique.


Il existe aussi la possibilité de protéger électriquement l’ acier contre la corrosion. Cette technique est connue de la navigation maritime; cependant, comportant des dépenses
d'entretien plus élevées, elle est de ce fait plus coûteuse.



php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire