Haute-Marne, Pressigny : le mystère de la "piscine" de l'éolienne E21, sur le chantier de la zone industrielle Vannier amance

  Mais pourquoi, l'excavation de l' éolienne E21 se remplit-elle d'eau, jour après jour? Il est à noter que parmi toutes excavations existantes, c'est la seule sur la zone de captage et c'est la seule remplie d'eau. On dit ça mais on dit rien.😉

Le 23/07/2020 : emplacement de l' éolienne E21 ; fracturation de la roche ; une flaque d'eau visible. Photos JLF







Le 25/07/2020 :  une mare prend forme. Photo JLF.




Le 02/08/2020 / Une "piscine" prend ses aises. Photo PHP.



  Mais d'où provient toute cette eau?
- la pluie? Trop insignifiante ces derniers mois.
- le fait que cette éolienne est située sur une zone de captage? Possible.


En jaune, la zone de captage. Photo PHP.

 D'ailleurs, cette possibilité avait déjà été envisagée dans l' Arrêté n° 995 du 9 mars 2015, portant autorisation d'exploiter des installations de production d'électricité utilisant l'énergie mécanique du vent. Cela se traduisait par des réserves.
(...) " vu le rapport et l'avis favorable avec réserves de l' hydrogéologue agrée en date du 17 mars 2014 concernant les possibilités d'implantation des éoliennes E20 [supprimée dans le projet final] et E21 au sein du Périmètre de Protection Éloigné du captage d' Alimentation en eau potable de Pressigny."
(...) Article 9.1 ; p.12
  " Lors de la création des excavations nécessaires à la mise en place des fondations des éoliennes, un examen particulièrement attentif des fouilles (avec photographies) est à effectuer pour confirmer l' absence de présence de fractures ouvertes importantes. En cas de découverte de telles structures ou de doute quant à leur présence, des colorations sont à effectuer pour vérifier l'absence de liaison avec les captages de Pressigny (...)
  La gestion des eaux de surface doit être particulièrement efficace pour éviter des infiltrations parasites au sein des excavations temporairement créées lors des travaux.
  En fonction de la nature des terrains, les études géotechniques doivent être particulièrement valides et nettes quant aux conclusions.
  Dans un contexte plus général, toute activité ou travaux susceptibles d'altérer la qualité des eaux souterraines et/ou modifier les conditions d'alimentation des sources sont interdits.
"

 Et voilà que dans le même temps, la municipalité de Pressigny informe les habitants qu'elle se trouve dans l'obligation de procéder à une deuxième coupure d'eau journalière, de 14 h 00 à 17 h 00 ; la première ayant lieu la nuit de 22 h 00 à 6 h 00 du matin ; car "plus de 70m3 consommés chaque jour et baisse régulière du niveau depuis le 25 juin). " Ici, il n'est nullement mentionné que cette décision a un rapport quelconque avec la "piscine" de l' E21.


Tract de la mairie de Pressigny.

  Aussi, l'énigme de l' E21 reste entière. Une autre explication plausible : les travaux ont mis à jour... une source souterraine! Vous me direz cela n'aurait rien d'étonnant quant on sait que la Haute-Marne est "est une région où les formations aquifères calcaires à circulations karstiques et de fissures sont particulièrement bien développées" Et avec pour conséquences que " les ressources en eau sont abondantes en Haute-Marne mais vulnérables en raison des phénomènes karstiques développées au sein des formations aquifères. Les aquifères potentiellement karstiques assure 66% de l’alimentation en eau potable du département."
  Et, plus particulièrement concernant la commune de Pressigny situé en pays d'Amance :
"Les pays d'Amance et d' Apance sont deux régions dont les terrains géologiques sont très variés : grès, argiles, calcaires avec placages de limons. Les sols sont en conséquence de type variable : sols bruns superficiels plus ou moins hydromorphes, sols lessivés, sols bruns acides, sols bruns calciques."
Source : Source : http://infoterre.brgm.fr/rapports/RP-57118-FR.pdf

  Blandine Vue, chercheuse associée à l' Unité mixte de recherche (UMR) 5594, CNRS Université de Bourgogne, Archéologie, Cultures et Société, qui nous invite à la découverte de ce territoire le dimanche 16 août, rendez-vous à la mairie de Fayl-Billot, 14 h 00, nous en fait la présentation :
  (...) "Fayl-Billot, bourg entre vallée et éperon fortifié du plateau de grès du Rhétien, de la diversité à la biodiversité.
   Le bourg de Fayl-Billot s’est développé d’une part en vallée, autour de l’ancienne église, d’autre part autour de l’éperon de l’ancien château, avec deux sites d’aspect et de fonction radicalement différents : un village en bas et en rive gauche, une petite ville en haut en rive droite. Le grès y est omniprésent, tant dans le modelage du paysage que dans l’architecture et cette pierre hydrophile, donnant des sols excessivement instables s’impose dans tout le paysage.
   On observera le site depuis la pointe de l’éperon, pour voir les grands traits du paysage et la répartition des roches, ainsi que les grandes failles qui font face au panorama. On situera les diverses strates végétales dans ce cadre, avec une attention pour les erreurs, coteaux trop abrupts déforestés, risques très importants de lessivages sur les sols sableux issus du grès… On observera l’implantation du village dans ce cadre, et la répartition des activités par rapport au cadre naturel. Observation des risques importants de glissement de terrain, avec une maison qui se coupe en deux. Travail sur les affleurements de grès, le niveau de sources, la capacité de rétention d’eau de cette roche, la biodiversité et les choix agricoles et artisanaux qui en découlent, maraîchage, élevage, osiériculture et vannerie. L’utilisation de l’eau dans le territoire, culture et trempage des osiers, moulins, papeterie, et l’impact de ces activités sur la création de milieux différents : oseraies, mares de trempage, étangs, prairies, jardins, anciennes vignes conquises par la forêt...
"
Source : Blandine Vue, https://augustinmassin.blogspot.com/2020/07/haute-marne-association-sur-les-traces.html


La carte géologique de Pressigny et alentours. Source : https://www.geoportail.gouv.fr/donnees/cartes-geologiques

 S'il s'agit d'une source mise à jour, comment les autorités représentantes de l'Etat en Haute-Marne, Préfecture, ARS, DREAL, peuvent-elles laisser le promoteur... la BÉTONNER!? Avec des dommages INEVITABLES et IRREVERSIBLES pour la Biodiversité!
  Ces administrations ont été officiellement alertées, courant juillet, de cette situation dramatique par l'association Van d'Osier. À ce jour, apparemment, toujours pas de réponse. Et pendant ce temps-là, le chantier avance... 

À suivre...

php


Commentaires

  1. bonjour

    je pense que traiter une information municipale de tract montre une certain esprit etroit et ne fait pas honneur a son auteur quelqu'il soit

    a bon entendeur,salut!

    RépondreSupprimer
  2. je ne souhaitait pas laisser un avis anonyme,alors,je me présente
    louis rooyer
    13 rus de savigny
    52500 pressigny

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Etats-Unis : les pales d'éoliennes ne se cachent pas pour mourir