dimanche 22 février 2015

Ségolène Royale, a récemment justifié son opposition à l'amendement du Sénat qui propose une distance tampon de 1000 m entre éoliennes et habitations.

Cette lettre s'adresse à tous ceux qui à travers l'amendement voté par le Sénat (Transition énergétique: Le Sénat double la distance entre une éolienne et des habitations) ont eu le fol espoir que la «vampiration éolienne» de notre territoire pouvait prendre fin. C'était mal connaître la détermination jusqu'à l'obstination, de Mme Royal et à travers elle, du Président de la République, du gouvernement, de la majorité des élus et des «éoliens». Nous devons faire preuve de cette même détermination et plus encore. N'oubliez pas que les victimes, ce sont toujours nous ....Jamais eux.

Tous à vos claviers, à vos stylos, à vos plumes. En avant toute.

php

Notre Ministre de l'Écologie, Ségolène Royale, a récemment justifié son opposition à l'amendement du Sénat qui propose une distance tampon de 1000 m entre éoliennes et habitations. Elle a dit: nous recevons très peu de plaintes (sous entendu: il y a très peu de victimes).

Il est là, tout le problème. Les victimes doivent se plaindre. Il faut lui envoyer des lettres, des tas de lettres. Aux élus aussi, aux sénateurs, aux députés surtout. Quand on est une victime, c'est bien difficile, bien sûr... à moins de... à moins d'avoir encore plus de rage au cœur que de mal à la tête!


Si vous avez cette rage, prenez vos plumes, n'hésitez pas! Faites une lettre standard, et envoyez-la partout, aux élus, au ministre, à l'ARS, aux préfets, aux médias... 

Pour que ça change, il FAUT faire du bruit. 








Mark Duchamp +34 693 643 736
Porte-parole, Victimes de l'Eolien

President, Save the Eagles International
www.SaveTheEaglesInternational.org
Chairman, World Council for Nature
www.wcfn.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire