dimanche 19 février 2017

La technologie trahie la matière

 http://recherche-technologie.wallonie.be
Jean-Luc Léonard
janvier 2012

Commentaire:  Quoi de plus polluant qu'une éolienne? Tous les pro-éoliens sont "complices" de cette pollution mortelle pour... les chinois (es). Misérables!
ZÉRO ÉOLIENNE et BASTA!
 php

(...) "Mais à côté d'être peu banales, les terres rares ont un autre gros défaut: elles sont sales. Leur exploitation génère des nuisances que la Chine, qui n'est guère obsédée par la protection de l'environnement, tolère au prix de graves pollutions. Certains villages riverains des mines concernées ont été surnommés "villages cancer". Des régions entières ont été souillées par des déchets toxiques, corrosifs et même radioactifs qui contaminent l'atmosphère, les sols et l'eau." (...)

(...) "En août 2011, un rapport de l'Agence américaine de protection de l'environnement
(EPA) observait que chaque tonne d'éléments issus de terres rares (REE) générait, à travers les techniques de raffinage, autour de 10 000 m3 de gaz chargés d'acide hydrofluorique, d'acide sulfurique et de dioxyde de soufre avec, en prime, quelque 75 m3
d'eau usée acide et environ une tonne de résidus radioactifs.

Quand on sait que la Chine a produit en 2008 la bagatelle de 130 000 t de REE, on mesure les mégatonnes de polluants générés en parallèle. À noter que, rien que pour fabriquer les aimants permanents d'une turbine éolienne de 3 MW, il faut 2 t d'éléments de terres rares.Cœur des moulins à vent électriques, l'aimant permanent est aussi une pièce stratégique d'autres technologies de l'économie dite durable, singulièrement celle des moteurs appelés à équiper demain des millions d'automobiles électriques et hybrides, par ailleurs munies de batteries contenant aussi plusieurs kilos de REE chacune. Le composant majeur des aimants permanents est un alliage de samarium-cobalt qui, sous un volume réduit, produit un champ magnétique stable à haute température.Ce qui en fait le matériau idéal pour les voitures dites vertes, mais aussi pour certaines applications militaires comme le guidage des missiles"(...)

Lire (page 10 et 11)http://recherche-technologie.wallonie.be/servlet/Repository/athena-277.pdf?IDR=11102&EXT=PDF

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire