dimanche 5 février 2017

Paris: tour Triangle : les écologistes demandent un référendum sur "les hauteurs"

http://www.batiactu.com
Avec AFP
02/02/2017

Commentaire: (...)"Dès le lendemain, les élus écologistes parisiens, fermement opposés à ce projet qu'ils jugent "inutile" ont demandé la tenue d'un référendum sur les hauteurs à Paris. " (...) la volonté de construire la Tour Triangle coûte que coûte fait tache dans le discours de la maire de Paris" (...) "le groupe écologiste qui estime que le débat "doit être porté devant tous les habitants" (...) " (...) "nous devons regarder ensemble la ville autrement" (...).
Et c'est ce même groupe politique (EELV) qui depuis plus de 15 ans - gouvernement Jospin avec Dominique Voynet, ministre de l'Aménagement du territoire et de l'Environnement, 1997-2001- est à la manœuvre pour imposer coûte que coûte l'éolien industriel, sans que le débat ne soit porté devant les français et n'imaginant à aucun moment pour les territoires ruraux et ses populations (humaines et animales), un autre avenir que celui de son envahissement et de sa destruction massive au nom de leur dogme.
Dans 77 jours, sauvons nos Pays: Dégageons EELV et leurs "camarades"  de pensée, Benoît Hamon (PS) et Jean-Luc Mélenchon (la France insoumise)
php


Projet Unibail-Rodamco tour triangle 2
Projet Unibail-Rodamco tour triangle 2 © L'Autre Image Production
 
Les réactions n'ont pas tardé à arriver après l'annonce de l'avis favorable de la commission d'enquête publique au projet de la tour Triangle, porte de Versailles à Paris. Dès le lendemain, les élus écologistes parisiens, fermement opposés à ce projet qu'ils jugent "inutile" ont demandé la tenue d'un référendum sur les hauteurs à Paris.


"Après des vœux de début d'année prônant écologie et démocratie, la volonté de construire la Tour Triangle coûte que coûte fait tache dans le discours de la maire de Paris" Anne Hidalgo (PS), indique dans un communiqué le groupe écologiste qui estime que le débat "doit être porté devant tous les habitants". Le groupe écologiste de Paris demande donc, comme il l'a déjà fait par le passé, un référendum "sur la question des hauteurs" dans la capitale.


"Nous devons regarder la ville autrement"
"Refaire une tour de bureaux quand on manque aussi cruellement de logements, c'est une aberration", a indiqué à l'AFP Anne Souyris, co-présidente du groupe écologiste, "contre les hauteurs, la densité, le tour de Paris qui n'est pas du tout humanisé. Quand on fait des bureaux, on a le désert le soir". "C'est une question de vision de la ville qui n'est pas partagée", a-t-elle ajouté, "nous devons regarder ensemble la ville autrement".

Pour rappel, la Ville de Paris a annoncé mercredi que l'enquête publique sur ce projet contesté avait rendu un avis favorable à sa construction, avec quelques réserves. Un permis de construire pourrait être délivré dès mars avec un objectif de pose de première pierre "à l'horizon 2020", selon la Ville.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire