lundi 22 septembre 2014

Association Tripalium où l’auto-construction des petites éoliennes.


Pourquoi parle-t-on toujours des grosses éoliennes et jamais des petites ?




  • Cette association a pour objet de :Favoriser les démarches d'auto construction d’éolien individuel type Hugh Piggott*
  • Construire des turbines en répondant à un besoin d’électricité identifié ;
  • Donner des notions théoriques de base associées au fonctionnement d’une éolienne ;
  • Promouvoir la réduction des gaspillages énergétiques, l’amélioration de l’efficacité énergétique et l’utilisation des énergies renouvelables afin de réduire les inégalités, de partager plus équitablement les ressources naturelles et de mieux préserver l’environnement ;
  • Pour la réalisation de son objet, l’association se donne comme moyens d’action, de façon non exclusive ni limitative, la recherche, la démonstration, la formation, la production et la diffusion d’information, l’organisation d’échanges de toute nature, la représentation dans différentes instances, et d’une manière générale l’engagement de toutes actions et projets permettant de promouvoir et réaliser ces différents objectifs.

Thomas Plassard anime en France l’association Tripalium




*Hugh Piggott est un écossais qui habite sur l'île de Scoraig. Isolé de tout réseau électrique, il s'est improvisé constructeur d'éoliennes. Après sept tentatives, il a conçu une machine fonctionnelle.  Ses voisins l'ont alors sollicité. Il dispense son savoir faire depuis une quinzaine d'années un peu partout dans le monde sous forme de stages.
www.scoraigwind.com







php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire