mardi 9 septembre 2014

Enercon pose sa millième éolienne



MATTHIEU QUIRET - LES ECHOS | LE 30/01/2013





Contrairement à nombre de ses concurrents, l'entreprise allemande tient bon.

En plein 50e anniversaire de la signature du traité de l'Elysée, voici une entreprise allemande qui a largement posé ses valises en France. Ou plutôt ses éoliennes : l'industriel est en train de poser sa millième machine sur le territoire. Le 4e fournisseur mondial avec 20.000 éoliennes et 13.000 salariés dans 44 pays domine largement le marché allemand. En France, son troisième marché, il revendique la première place depuis trois ans.



L'événement de la millième machine se déroule pourtant dans un contexte très décevant, regrette Cécile Maisonneuve, responsable administrative d'Enercon en France. Après dix ans de présence en France, l'entreprise a fini par investir 25 millions d'euros dans une usine près de Compiègne, dans l'Oise, qui fabrique depuis octobre des mâts en béton pour les machines françaises. Plus de 150 segments ont déjà été produits. Dimensionnée pour 150 salariés et la production de 100 mâts par an, l'usine misait à son lancement sur une montée en charge rapide avec 90 employés. Or le gel des tarifs d'achat provoqué par les recours des antiéoliens depuis l'an dernier a stoppé plusieurs commandes : le site a dû conserver ses effectifs initiaux de 75 personnes.




Redéploiement


De même, une part des 400 employés français de son activité d'installation et de maintenance a dû être redéployée vers des marchés européens plus porteurs comme l'Autriche. « Nous profitons de l'envergure internationale du groupe », se rassure Cécile Maisonneuve. Contrairement à ses concurrents comme Vestas, Gamesa ou les industriels chinois, qui enregistrent de mauvais résultats financiers et licencient à tour de bras, l'industriel allemand semble tenir bon. Non coté et ne publiant pas son bilan, Enercon réaliserait plus de 3,7 milliards d'euros de chiffre d'affaires, en croissance sur un an. Il profite du développement de l'éolien en Allemagne, dont il détient plus de 40 % du marché.

Au niveau européen, Enercon a particulièrement brillé l'an dernier dans les grandes fermes éoliennes, avec l'équipement de 5 des 10 plus grands parcs européens, pour une puissance cumulée de plus de 1 gigawatt. En France, néanmoins, Enercon a installé un quart des 757 mégawatts des nouvelles capacités référencées en 2012 par RTE. L'industriel rappelle que, en 2010, il avait réalisé le double d'activité.

Commentaire :

Un calcul simple permet de montrer que la filière éolienne a créé un demi-emploi par éolienne ; ce n'est pas beaucoup par rapport au soutien (subvention, fiscalité) mis en place par le gouvernement français ; et en plus ces emplois sont souvent regroupés et non localisés en milieu rural, site privilégié des promoteurs éoliens.


Collectif Terre de Peyre (Lozère)






php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire