samedi 13 septembre 2014

Vestas a créé la plus puissante éolienne du monde

PAR  PUBLIÉ LE  À 13H35

Eolienne offshore V164-8.0 MW
Les énergies renouvelables ne cessent de se développer en tant qu'alternatives durables aux énergies fossiles et au nucléaire. Dernière avancée en date, la puissance record de 8 mégawatts de la nouvelle éolienne offshore de l'entreprise Vestas.

Le fabricant d'éoliennes Vestas prépare la sortie de son nouveau modèle offshoreV164-8.0 MW, dont le premier exemplaire a été récemment installé au Centre national de test de grandes éoliennes du Danemark, situé près d'Østerild dans le Jutland, pour y être évalué. Sa capacité de production électrique de 8 MW, pour un vent atteignant les 25 m/s, en fait la plus puissante éolienne au monde.




Pour atteindre ces performances, la V164 a été dotée d'une taille colossale (mise en avant dans cette vidéo). Elle fait 187 m de haut (à la pointe de sa pale), et son nom fait référence à son diamètre, de 164 m. Elle est conçue pour fonctionner optimalement avec des vents allant de 12 à 25 m/s (43 à 90 km/h), mais est capable de générer de l'électricité avec un vent d'une vitesse de seulement 4 m/s (14,4 km/h). Son rendement signifie qu'au pic de ses performances, elle pourrait alimenter 7 500 foyers en électricité.
Parallèlement à sa production record, la V164 a été conçue spécifiquement pour le milieu offshore, dans une optique de réduction du parc installé (moins d'éoliennes, mais plus grandes et produisant plus d'énergie), de diminution des besoins de maintenance et de sécurité des équipes lorsque des interventions sont nécessaires. Elle est également conçue pour fonctionner au moins 25 ans dans un environnement difficile, comme la mer du Nord. Enfin, près de 80 % des matériaux utilisés pour sa construction sont recyclables. La production à grande échelle devrait débuter courant 2015.
Ci-dessous un récapitulatif complet des spécifications techniques de la V164-8.0 MW :
P.S

Le danois Vestas, numéro un mondial de l'éolien, qui avait déjà engagé une vaste restructuration en janvier, annonce 1.400 suppressions d'emplois supplémentaires.
L'hécatombe se poursuit dans les énergies renouvelables. Après les pertes et les faillites annoncées ces derniers jours par des groupes de photovoltaïques allemands, c'est au tour de l'éolien d'afficher des difficultés redoublées. Le leader mondial Vestas a annoncé mercredi devoir "intensifier" ses efforts pour s'adapter à une conjoncture difficile l'an prochain, et prévoir ainsi "le licenciement de 1.400 employés supplémentaires".



php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire