lundi 29 septembre 2014

Énergies renouvelables: La France meilleure que l’Allemagne

N° 44 - Géopolitique de l’Electricité –
septembre 2014

Vous pouvez recevoir notre Newsletter « Géopolitique de l’Electricité » par simple demande par E-mail à geopolitique.electricite@gmail.com



EXTRAITS :

 Cette lettre n° 44 "Géopolitique de l'Électricité " se penche sur un fait souvent ignoré: la France fait mieux que l'Allemagne pour les énergies renouvelables. L'idée reçue inverse vient de la confusion entre la part des renouvelables dans l'électricité et leur part dans toute l'énergie.

Les statistiques européennes sont claires: nos voisins, malgré leur tonitruante «transition énergétique» ne parviennent pas, depuis 2006, à combler l'écart avec nous. Les énergies renouvelables sont des dons de la Nature. Or pour les Allemands, la Nature est une marâtre. Entassés sur un territoire étroit, leur production de biomasse, qui fournit dans nos deux pays le plus grand apport de renouvelables, atteint ses limites. En conséquence, ils  s'échinent à développer des énergies malcommodes et chères, comme le solaire et l'éolien marin. Nous n'avons aucune raison de les imiter.

La France possède une grande forêt en pleine expansion. Négligée, sous-financée, sous-exploitée et mal gérée, elle nous fournit, malgré ces avanies, près de la moitié de notre apport d'énergie renouvelable! Vingt cinq fois plus que notre très cher solaire...Et avec des aides publiques (trop) modestes. Elle pourrait, tout en gardant sa puissance et son expansion, fournir bien plus d'énergie renouvelable pour un coût fort raisonnable. Elle aurait aussi, ici et là, meilleur aspect et pour d'innombrables petits bois privés, meilleure santé.

Plantons plutôt des arbres que des éoliennes. N’est-ce pas plus « vert » ?...»




php


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire