dimanche 7 septembre 2014

Parc Vannier-Amance: Rentables les éoliennes? Faut pas exagérer

Le comité de rédaction vient de boucler le tract n°8. Il sera bientôt dans votre boîte aux lettres mais, le voici présenté en avant-première.


BONNE LECTURE ET EN AVANT TOUTE.



Parc Vannier-Amance


RENTABLES LES ÉOLIENNES ? FAUT PAS EXAGÉRER !!



Droit de réponse aux propos du Président de la Communauté de communes Vannier Amance (JHM du 31/08/2014).


Le Président déclare : « […], Alors lorsque certains disent qu'ils ne sont pas au courant ou que ce projet tombe du ciel, il y a un peu d'exagération.»

Une douzaine de réunions publiques ont été organisées rassemblant si peu de public que même Opale Énergie Naturelle s’en est ouvertement ému.

Des centaines de témoignages recueillis (réunion du 16/07/2014; manifestations locales; rencontres de porte à porte) disent à la fois l'étonnement devant l'arrivée du projet et la stupeur devant son «énormité». NON, IL N'Y A PAS D’EXAGÉRATION.



Le Président déclare : «[…], les conseillers communautaires ont pris le temps de la réflexion et ont cherché à préserver le territoire.» [ …], afin de ne pas avoir des mâts disséminer un peu partout sur le territoire.»


Faute de vent puissant et espérant toucher des vents supérieurs, le promoteur a transformé les 30 éoliennes de 145 mètres de haut réparties sur 420 km2 en 29 machines de 182 mètres de haut sur 32 km2. 


PAR SOUCI DE RENTABILITÉ, SANS SOUCI DES POPULATIONS. 



Le Président déclare : « […], tout en préservant les attraits de la communauté de communes par rapport au tourisme vert, nous avons travaillé sur ce parc éolien qui rapportera de l'argent au territoire.» 



Si l'éolien n'impacte pas le tourisme vert et rapporte de l'argent, pourquoi ne produit-on pas d’énergie éolienne dans le Lubéron, sur la côte d’Azur, au Cap Ferret, à l’Île de Ré, à Saint-Barthélemy ou encore sur les monts Aubrac ? Pourquoi ne met-on pas de machines dans les communes urbaines, au bois de Boulogne et au bois de Vincennes? La réponse est évidente : fuite du tourisme, baisse de l'activité économique (perte d'emplois), aggravation du dépeuplement des villages, etc. 


LA RENTE NE COUVRIRA PAS LES PERTES ET AUCUN RETOUR EN ARRIÈRE NE SERA POSSIBLE.


S’INFORMER : Les impacts réels d'un parc éolien sur un territoire rural : Agir pour le Lévézou : www.youtube.com/watch?v=_evLpbpQ5t8

Si vous aussi vous avez été choqué par ces propos, faites le savoir ! (écrire au JHM : http://www.jhm.fr) ou contacter le collectif qui fera suivre. 



NOUS AVONS DROIT AU RESPECT.

EN AVANT TOUTE.




php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire