mardi 21 octobre 2014

Shirley Parc: Comté de Brown; Wiscontin, USA


Traduction GOOGLE+

BCCRWE COMMUNIQUE DE PRESSE
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Octobre 16,2014

Le parc d'éoliennes Shirley (DUKE ÉNERGY), Comté de Brown (Wiscontin) déclarée «DANGER POUR LA SANTÉ HUMAINE»

DANEMARK, WI - Au 14 Octobre, 2014 








Au cours d'une réunion sur la santé du Conseil scolaire du Comté de Brown, il a été approuvé  une motion à l'unanimité déclarant le parc d'éoliennes Shirley  un «danger pour la santé humaine». Ci dessous, le texte de la motion adoptée à l'unanimité:

«Le comté de Brown, Wiscontin, déclare que les éoliennes industrielles du projet éolien Shirley situées dans la ville de Glenmore, sont un risque pour la santé humaine de toutes les personnes (résidents, travailleurs, visiteurs et passants sensibles) qui sont exposés aux infrasons / faible bruit de fréquence et autres émissions potentiellement nocives pour la santé humaine».





Nous saluons l'intégrité de la Commission de la Santé du Comté de Brown dans le travail qu'elle a accompli pour mener à bien sa mission de «promouvoir la santé individuelle et communautaire». Elle a été profondément impliqué pour tenter de résoudre la crise de la santé publique qui existe dans la ville de Glenmore depuis que le projet éolien existe(2010). Ce projet a été vendu deux fois depuis sa construction et est maintenant la propriété de Duke Énergy,associé à Wisconsin Public Service.



Depuis l'implantation de 8 turbines parmi les plus importants aux États-Unis, à un peu moins de 500 mètres des premières habitations, trois familles ont quitté leurs maisons et des plaintes impliquant plus de 75 personnes dans la zone du projet ont été déposées auprès de la Commission 
de la fonction publique du Wisconsin(Comté de Brown). La raison essentielle évoquée sont les conditions de vie créées par les éoliennes.


Le Conseil de la Santé a été invité à examiner les données brutes de l'étude, les éléments de preuve liant les données sonores aux éoliennes, la recherche médicale évaluée par les pairs et les plaintes des personnes qui vivent à proximité des turbines. Ils ont examiné les faits, ils ont écouté les habitants, ils ont étudié les différentes études médicales.Ils sont arrivés à la conclusion qu'il y avait bien un lien entre la souffrance des habitants de Glenmore et l'implantation d'éoliennes, déclarant le Shirley parc un «danger pour la santé humaine».



Le Conseil de la Santé, le Comité des Services sociaux et le Conseil de surveillance du Comté de Brown ont tous pris des dispositions sur la question de l'éolien au cours des quatre dernières années. Quand ces résolutions ont été envoyées à l'État du Wisconsin pour mener des études complémentaires,rien n'a été fait.Lorsque une demande d'aide d'urgence a été signifiée pour ces familles contraintes de partir ou pour celles restantes et souffrant dans leurs maisons, la demande a été ignorée. Quand ils ont approuvé les protections recommandées par la science contre les bruits de basse fréquence, ils ont été sommairement rejetées.


L'État du Wisconsin a dépouillé de leurs prérogatives les villes et les Comtés en ce qui concerne les projets éoliens et a créé des nouvelles règles pour l'implantation de turbines,à l échelle de l'État,avec peu de protection pour les familles. L'État refuse de reconnaître les effets sur la santé humaine autour de ses installations existantes et refuse d'élaborer de meilleures protections pour les projets futurs. 

En ignorant ces effets, il condamne plusieurs communautés au même sort que la ville de Glenmore.

Contact pour les médias:
Steve Deslauriers
PO Box 703
Danemark WI 54208
(920) 785-1837
www.BCCRWE.com
info@BCCRWE.com

Version originale :




php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire