mercredi 14 janvier 2015

Les éoliennes industrielles en forêt : infographie


Impact d'une éolienne industrielle de 3 MW sur l'environnement.


Infographie : Christian Eisenberg, Volker Boch © Rhein-Zeitung 2014
Texte traduit de l'allemand :par Friends against wind)





1 Les éoliennes industrielles, grandes, toujours plus grandes

Comment de nouvelles éoliennes géantes poussent-elles en pleine forêt ?
De plus en plus d'éoliennes sont érigées dans nos forêts. Par conséquent, dans de nombreux endroits, il y a de l'orage dans l'air. Les défenseurs de l'environnement parlent du pillage de la nature, les politiciens et les développeurs de projets, d'une révolution technique sur la voie de la transition énergétique.
Que représentent le projet et la construction d'une éolienne industrielle en pleine forêt ? Nous expliquons le travail de Romain au niveau logistique, en prenant l'exemple d'une éolienne de type E-101 qui est produite par le plus grand fabricant allemand d'éoliennes, la société Enercon basée en Frise orientale et d'où proviennent de nombreux "géants blancs" érigés en Rhénanie-Palatinat.

2 Des pales de 50 m de long

Les pales disposent de winglets (ailerettes) comme celles utilisées dans la construction aéronautique.
L'extrémité des pales ainsi relevée diminue la résistance de l'air.

3 Les éoliennes surplombent la cathédrale de Cologne

La cathédrale de Cologne est le troisième plus haut édifice sacré du monde, après la cathédrale d'Ulm et la basilique Notre-Dame de la Paix à Yamoussoukro en Côte d'Ivoire. L'imposante cathédrale a une hauteur de157,38 m – elle est donc à peine plus haute que le moyeu du rotor d'une éolienne de type courant Enercon E-101 (149 m), à partir duquel tournent les pales d'environ 50 m de long.

4 Des grues pour des charges extrêmes

Une grue spéciale est nécessaire, capable de lever la nacelle à une hauteur d'environ 140 m. Cette grue est montée à côté de la future tour. Les modèles courants de grues à chenilles d'une largeur d'environ 5,30 m possèdent des contrepoids pouvant atteindre 180 tonnes et leur poids total peut atteindre 380 tonnes. Rien que le transport des différentes parties de la grue nécessite 35 à 45 remorques à seuil surbaissé. La plateforme nécessaire pour le montage de la grue doit être plane et spécialement compactée. Il ne doit pas y avoir de différence de niveau entre la surface de positionnement de la grue et la plateforme de montage.
Comme les différents composants de la grue principale doivent être assemblés à l'aide d'une grue auxiliaire sur une longueur de 150 m, il est nécessaire de stabiliser une route sur cette longueur.
Le montage prend environ quatre jours.

5 Construction de l'éolienne

Au moment du montage de la tour, les 46 tronçons de béton préfabriqués sont superposés et boulonnés entre eux sur le site. Chaque segment pesant entre 30 et 50 tonnes, le poids total de la tour est d'environ 1800 tonnes. Le diamètre extérieur de la base verte de la tour est de 11 mètres, celui du sommet du dernier tronçon qui est en acier est de 3,20 m. C'est là que la nacelle est mise en place à l'aide de grues spéciales.

6 Une nacelle énorme

La tour de l'éolienne doit supporter une lourde charge : le poids total de la salle des machines, rotor compris, est d'environ 250 tonnes. La partie la plus lourde est le générateur qui pèse environ 86 tonnes ; il est sans engrenages, donc résistant à l'usure.
Les dimensions de la nacelle sont colossales : sa longueur est d'environ 15 m et son diamètre d'environ 6,50 m. Rien qu'à lui seul, le transport du générateur constitue un défi.

7 Des fondations solides

Le diamètre des fondations est d'environ 20 m, leur profondeur d'environ 3,50 m. Elles nécessitent environ 70tonnes de ferraillage et 600 m³ de béton. Le poids total des fondations est d'environ 1000 tonnes – elles doivent être extrêmement solides pour éviter que la structure ne bascule.
Les fondations contiennent également un conduit pour le passage des câbles électriques qui achemineront l'électricité par une liaison souterraine sur plusieurs kilomètres jusqu'à un poste de transformation à proximité.

8 Voies d'accès des semi-remorques

Enercon prescrit une largeur de route de 4 m, mais les voies sont généralement plus larges. Pour l'implantation d'éoliennes en forêt, la largeur de défrichage doit faire environ 5,50 m, la hauteur environ 4,60 m, les pentes moins de 12 %, et les virages doivent avoir un rayon extérieur d'au moins 32 m.

9 Des transports coûteux

Pour transporter une éolienne de type Enercon E-101, il faut plus de 70 semi-remorques dont chacun transportera jusqu'à 144 tonnes. Pendant des mois, les transferts sont préparés au niveau logistique et planifiés minutieusement, en examinant rigoureusement les obstacles dans les localités, les limitations de hauteur et les rayons des virages. Lors des transports, les aires de stationnement sur autoroute sont fermées ; de plus, lorsqu'il s'agit de rotors, les forces de police sont mobilisées en permanence. Dans l'arrondissement de Rhin-Hunsrück, l'accompagnement des convois nécessite chaque nuit 10 à 20 véhicules de police.

10 Surface requise

Les informations concernant la surface requise obtenue par déboisement varient selon les lieux et la source d'information. L'office des forêts de Rhénanie-Palatinat déclare qu'il faut 0,5 à 0,6 ha de surface, l'entreprise Juwi mentionne 0,5 à 1 ha par éolienne, accès compris. Pour l'emplacement de la grue, il faut une surface plane et spécialement compactée. Une fois l'éolienne en place, la surface de construction ne peut être réhabilitée que partiellement ; 0,5 ha environ restera dégagé de façon permanente.
Document original en allemand



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire