lundi 5 janvier 2015

Parc Vannier-Amance: Décision attendue

Source: JHM, du 05/01/2015, Ph.Lagler



Commentaire: Ça y est, la décision de Monsieur le Préfet tant attendue par tous les amoureux du territoire, est éminente. Notre santé ou non? Massacre des paysages ou non? Du boulot ou non? Le tourisme ou non? Le repeuplement ou non?


Nous saisissons cette occasion pour répéter que la seule décision acceptable à nos yeux c'est ZÉRO ÉOLIENNE! Pas de pseudo aménagement ou tout autre forme d'acceptation de l'inacceptable!


Nous emploierons tous les moyens légaux mis à notre disposition pour faire barrage à ce projet.

À travers notre soutien, c'est le territoire tout entier que vous sauverez. En avant toute.


INTOUCHABLE!



php


Extraits de l'article du JHM du 05/01/2015.


Le préfet, Jean-Paul Celet, devrait rendre sa décision concernant le projet de parc éolien Vannier-Amance avant le 20 janvier.

Quatre réserves et trois recommandations avaient accompagné l’avis favorable rendu par le commissaire enquêteur à l’issue de l’enquête publique qui s’est déroulée cet été. Le projet de parc éolien Vannier-Amance sera un des plus importants du département. En effet, le développeur a prévu d’implanter pas moins de 29 machines. Au delà du nombre d’éoliennes, c’est surtout la nature de ces éoliennes qui avait mobilisé une partie de la population contre le projet. Ce sont des machines de 180 m à bout de pale qui sont prévues, les plus imposantes de l’ensemble des parcs éoliens que compte le département. Le commissaire enquêteur avait d’ailleurs noté dans ses recommandations qu’une étude technique plus poussée de rendement entre des machines de 120 m, 150 m et 180 m soit réalisée. Dans ses réserves, il formulait une demande d’éloignement à proximité des villages de Broncourt, Pressigny voire Poinson-
lès-Fayl. Pour Broncourt, la seconde réserve demandait de supprimer purement et simplement les machines encadrant le village.

[...] Jean-Paul Celet devrait rendre sa décision avant le 20 janvier.

«Je suivrai l’intégralité des recommandations du commissaire enquêteur», nous a déclaré le préfet».



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire