samedi 3 janvier 2015

Les mensonges d'Éolejoux, des compagnies d'électricité aux mains sales et des élus corrompus: vive le monde merveilleux des éoliennes industrielles!



Voici le texte et le sondage établi sur la base des commentaires déposés, qui fait l'entête du forum sur le site d' Éolejoux

Ce projet éolien de la Vallée de Joux, dit modèle y compris par les élus de gauche, dans le canton de Vaud, se veut participatif, comme toujours. Mais même dans un pays démocratique comme le nôtre, la participation citoyenne a des limites que des inconnus déterminent au gré de leurs intérêts. On voit ici que les commentaires favorables arrivent largement en tête sur ce forum. Ceci n'est pas difficile lorsque la barre de l'éthique est placée au sous-sol de la tolérance. Mon commentaire a été considéré comme contraire à l' étique. Je vous le livre ici et je vous laisse évaluer l'honnêteté de ce forum:


"Tout le monde sait à quel point il est facile de berner les gens. C est une question de moyens. Le nouvel observateur du 5.10.2014, (ndlr, en lien ci-dessous) donne un aperçu de ce dont sont capables les multinationales de l électricité pour construire leurs parcs éoliens. Ce qui me choque ce sont les discours de la gauche autour de la transition énergétique. Une gauche qui comme d habitude se fait doubler par son extrême droite et qui fait semblant de n y rien voir, pire elle accompagne une dérive ultra libérale qui ravage la planète.


Pour Saint-Brais je me rappelle ces employés d' Enercon qui réparaient une panne sur les éoliennes de la honte du village, ils étaient étonnés d'apprendre que les habitants n avaient pas été informés des nuisances des éoliennes et surtout des infrasons. D après eux le problème est connu des constructeurs!"


Je ne suis pas la seule à avoir été censurée sur ce forum... Il semble qu'à Vallorbe on raconte tout et n'importe quoi sur la situation à Saint-Brais. Que tout va bien dans le meilleur des mondes. Des acteurs du projet éolien sont même venus sur place rencontrer les autorités et écouter les éoliennes. Bien entendu personne n'a demandé à entendre les opposants. Il ne fallait pas de notes discordantes dans cette belle initiative populiste, heu... démocratique. On nous a demandé de rétablir ces vérités si soigneusement occultées. Mais comme on l'a vu, la parole n'est donnée à l'opposition que dans la mesure où elle est conforme aux normes en vigueur. Comme celles qui protègent leurs machines et tuent nos nuits.


Pour continuer sur cette note négative à l'encontre des promoteurs de l'éolien industriel, je vous invite à lire trois articles sur leurs pratiques "démocratiques" et la pseudo urgence à construire ces parcs éoliens générateurs de misères et de drames humains, en ligne ici.


- La France entière découvre que les parcs éoliens se construisent à toute vitesse sur des terrains appartenant aux élus locaux.


- Le Nouvel Observateur a consacré un article édifiant à la situation au Mexique.


- La transition énergétique en Europe n'est plus sous contrôle, cet article démontre l'incapacité de la gauche à anticiper les conséquences de ce qu'elle continue de voir comme un projet de société: des entreprises trouvent maintenant le moyen de mettre à l'abri l'argent gagné grâce aux subventions publiques pour les énergies renouvelables sans risquer de devoir l'investir sur leurs centrales conventionnelles si elles deviennent déficitaires!


On le savait tout ça, mais à chaque fois on se demande jusqu'où iront ces mensonges et ces horreurs sans que les politiques ne se sentent obligés d'agir et les citoyens de réagir.

Publié par voisine d'éoliennes industrielles



Commentaire : "Si tu ne participes pas à la lutte, tu participes à la défaite." Bertolt Brecht




php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire