jeudi 2 juillet 2015

Bill Gates ne croit pas aux renouvelables

Publié le 2 juillet 2015 dans Environnement
Par Pierre Josselin
Un article de No Tricks Zone


Bill Gates pense que les énergies renouvelables ne sont pas viables ni sur le plan écologique, ni sur le plan économique.








Un nouvel avis défavorable se fait jour au sujet de l’éolien et de la folie actuelle de l’énergie renouvelable, cette fois-ci de la part de Bill Gates.


Le UK Online Register nous rapporte ici que le gourou de la technologie n’est pas impressionné par la mode des énergies renouvelables éolienne et solaire: « Les énergies renouvelables ne peuvent pas faire le boulot. L’État devrait faire basculer les subventions aux énergies renouvelables en direction de la recherche et développement ».


De plus, Bill Gates pense que « elles ne sont pas une solution viable pour réduire les niveaux de CO2 » et que le coût d’une électricité qui viendrait principalement des énergies solaire et éolienne serait « au delà d’astronomique ».


Bill Gates a fait ces commentaires dans une interview au Financial Times. The Register nous rapporte :

« Quant aux solutions possibles pour de l’énergie avec de faibles émissions de CO2, Gates pense que la réponse se trouve dans l’innovation technologique. The register écrit: Selon l’avis de Bill Gates, la réponse serait que les États réorientent les sommes massives d’argent, qui sont en ce moment acheminées vers les propriétaires d’installations renouvelables, plutôt en direction de la recherche et développement».


Gates croit aussi que désinvestir des compagnies de charbon et de pétrole aura peu d’effets, et que des batteries pour stocker l’approvisionnement sporadique des énergies éolienne et solaire, ne sont pas la réponse. Une partie de la réponse, pense-t-il, est dans l’énergie nucléaire.


Pour lire tout l’article et toute l’analyse (en anglais):
http://www.theregister.co.uk/2015/06/26/gates_renewable_energy_cant_do_the_job_gov_should_switch_green_subsidies_into_rd/




Commentaire: Après Warren Buffet, c'est un autre grand capitaine d'industrie et du capitalisme qui dit non à l'éolien. Mais que valent leurs analyses à côté de celles de Monsieur le Président de la République, de Mme la ministre de l'Écologie et du blabla et de leurs conseillers EELV, experts du «Paradis pour tous» et Grands Argentiers. Putain, encore 2 ans. 


php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire