jeudi 20 avril 2017

Haute Marne: le pays des forêts et de l'eau est en danger

Lettre adressée par les vues imprenables aux maires des 3 communautés de communes du Sud haut marnais et à quelques... V.I.P
php



Madame, Monsieur le maire,


Faisant suite à sa conférence "L’éolien et nos territoires (Haute Marne, Haute Saône et Côte d’Or)", le 7 avril 2017 à Langres, l’association « Les vues imprenables » communique :

L'association "Les vues imprenables » a pour but de protéger, de sauvegarder et de valoriser le patrimoine architectural, naturel et culturel de la Haute Marne et plus particulièrement du Sud.

A ce titre, elle soutient les projets tels que :
-Le Parc Naturel Régional (PNR) sources Saône et Meuse regroupant les départements 52,70 et 88 ; portée par l'association "Aux sources du Parc",
-Le Parc national des forêts de Champagne et de Bourgogne, 11e du nom et seul Parc au Nord de la Seine,
-"Osons le Pays de Langres", 2014-2024, sous l'égide du Pôle d’Équilibre territorial et Rural (PETR).


Un cri d’alarme
Pourtant, malgré ces projets ambitieux pour la mise en valeur de ses atouts, le pays des forêts et de l'eau et sa population sont en grand danger dû à une industrialisation à marche forcée. Au Nord par l'essor de la filière nucléaire, à l'Est et au Sud par la création de dizaines de zones industrielles d'aérogénérateurs (éoliennes).

Ce contexte étant le fait d’un choix politique d’une majorité d’élus (es).

L'aérogénérateur, machine de guerre
La Haute Marne comptabilise au jour d'aujourd'hui 12 zones industrielles d'aérogénérateurs dont 4 dans le Sud, pour un total de 150 machines.

Tel un iceberg, l’aérogénérateur présente deux parties distinctes : le « visible » (le bruit) et l’invisible (les infrasons).

Le bruit*.
C’est l’agent toxique et pathogène par excellence et si insidieux. A tel point qu'on en oublie qu'il est un facteur de déséquilibre de notre santé : troubles du sommeil, maux de tête, acouphènes, irritabilité, etc.

Les infrasons
Silencieux, inodores et incolores (comme les UV). Ce sont des ondes sonores de basse fréquence se situant en-dessous de la limite moyenne d'audition humaine, soit environ 20 Hz. Chaque passage de pale devant le mât les génère. Nul obstacle ne les arrête. Vivre sous leur « bombardement » répété au quotidien, peut avoir à long terme de graves conséquences sur la santé. Leurs effets se traduisent par de la fatigue, de l’apathie, un état dépressif, des pressions dans les oreilles, la perte de concentration, de la confusion, la vibration des organes, etc. Des impacts sur le système cardiovasculaire et respiratoire sont par ailleurs prouvés. Ils peuvent être ressentis dans un rayon de 10km et plus. Ces symptômes peuvent entraîner une mort prématurée, tout comme l'alcool et le tabac. Les personnes âgées et les enfants demeurant les plus vulnérables.


Choisir l’option « éolienne », c’est assumer en toute connaissance de cause le « bombardement » d’infrasons des habitants (es) de votre commune, des villages avoisinants et...de vous-même. Cette résolution étant tout sauf un choix anodin…


Tous concernés
Au vu du nombre de projets connus (liste non exhaustive), synonyme de l’implantation d’au moins 250 aérogénérateurs**, Haute Saône et Côte d’Or comprises, et devant leur concentration territoriale, chacun d'entre nous se retrouvera demain ou après -demain, riverain (ne) d'une zone industrielle, voire de plusieurs. Et là, peu importe que l’on soit pro ou anti-éolien, jeunes ou vieux, actifs ou retraités, etc., nos souffrances et nos douleurs seront les mêmes.


-Souhaitez-vous imposer un tel risque à la population ?
-Souhaitez-vous être associé à un nouveau scandale sanitaire ?
-Souhaitez-vous laisser une terre meurtrie à nos enfants, petits-enfants et au-delà ?

“Il est moins grave de perdre que de se perdre.”
Romain Gary

Refuser cette industrialisation, c’est :
1.Protéger la santé de la population,
2.Sauvegarder l'identité de notre territoire,
3.Préserver son avenir et donc, celui de sa jeunesse,
4.Assumer pleinement le rôle de votre fonction.***

En revanche, en prenant la décision contraire,vous vous exposez à la contestation de votre décision de la part de particuliers et d’associations qui pourrait se traduire par le dépôt d'une plainte contre vous (tribunal correctionnel) au nom du "Principe de précaution", constitutionnalisé dans la Charte de l'environnement (2005) ****

Information auprès des habitants (es)
Pour vous permettre d’y voir plus clair et d’informer vos administrés (es), l’association organise à la demande une projection publique de son film : "L'éolien ou l’histoire d'une violence ", avec les participations de :
-Blandine Vue, Docteur ès Lettres, Spécialiste des paysages,
-Alain Belime, Ingénieur, Expert en prévention des risques.
Cette projection étant suivie d’un débat.

Tout en restant à votre écoute, l'association vous joint quatre documents qui vous permettront soit de découvrir l'aérogénérateur et ses dangers, soit d'étoffer votre savoir en la matière :

-Liste de sites Internet et de documents à télécharger,
-Fiche santé : les troubles de santé liés à l'aérogénérateur,
-Formulaire de réclamation à l’encontre du fonctionnement d’une ou de plusieurs installations classées industrielles ou agricoles,
-Carte récapitulative des projets connus.

Après le scandale de l'amiante (1975-2017), l'affaire du sang contaminé (1984-1996), la crise de la vache folle (1985-1996), la crise sanitaire due à la canicule (août 2003), le scandale du médiator (1976-2009) et le tout dernier connu, celui de la Dépakine (2007-2014) *****. Préparons-nous dans les années à venir à un nouveau scandale de santé publique : le syndrome éolien !

Respectons l'Humain, stoppons et démantelons l’éolien !

Association « Les vues imprenables »

-Blog : https://augustinmassin.blogspot.fr/
@ : lesvuesimprenables@gmail.com

Cordialement
Pour l'association,
Le président


Notes
* L’oreille est une cible vulnérable : on ne peut pas la fermer, on ne choisit pas ce qu’elle entend. Elle n’entend qu’une partie du spectre sonore : en gros, en dessous de 20 Hz (les « infrasons ») et au-dessus de 20 000 Hz (les « ultrasons »), le son existe mais nous ne l’entendons pas. Elle a besoin de silence pour récupérer, et cet espace de silence doit être plus important lorsque l’on a subi de fortes intensités.
** Pour la première fois en France, sont prévus des aérogénérateurs culminant à plus de 200m en bout de pale. Par comparaison, ceux en exploitation actuellement ne dépassent pas les 150m en bout de pale. Pour donner un ordre de grandeur, l'émetteur TDF du Mont Cognelot mesure "seulement" 194m.
*** http://www.maire-info.com/organisation-gestion-communale/elus-locaux/le-maire-intert-general-et-le-citoyen-au-cur-des-debats-du-94me-congrs-de-amf--article-13996
****Article 5 de la Charte :
« Lorsque la réalisation d'un dommage, bien qu'incertaine en l'état des connaissances scientifiques, pourrait affecter de manière grave et irréversible l'environnement, les autorités publiques veillent, par application du principe de précaution et dans leurs domaines d'attributions, à la mise en œuvre de procédures d'évaluation des risques et à l'adoption de mesures provisoires et proportionnées afin de parer à la réalisation du dommage. »
***** http://sante.lefigaro.fr/article/scandale-de-la-depakine-les-annees-de-combat-d-une-epileptique

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire