dimanche 16 avril 2017

Haute Marne: quand Pisselou dit non à l'éolien

jhm.fr
16/04/2017

En ce dimanche de Pâques, que carillonnent les cloches et sonnent les crécelles des enfants dans les rues (Est de la France). Non pas pour annoncer la joie de la résurrection du Christ mais pour saluer comme il se doit, la décision de Madame le maire de la commune de Pisseloup et de la majorité de son conseil municipale de refuser le projet de création d'une zone industrielle d'aérogénérateurs sur son territoire. 


Refuser un tel projet, c'est dire non à l'industrialisation à marche forcée du Sud haut marnais, au lobby éolien et à la complicité de certains (es) élus (es).

Refuser un tel projet:
-c'est protéger la santé de la population,
-c'est préserver l'identité de notre pays,
-c'est encore laisser une chance d'avenir à notre jeunesse.
 
capture d'écran




Mais pour Mme le maire et pour nous tous, le combat n'est malheureusement pas fini. En effet, en prévision, un mur d'infrasons généré par 33 éoliennes réparties en 3 zones industrielles avec les conséquences désastreuses que l'on sait pour la santé des habitants (es). L'infrason au quotidien tue comme l'alcool et le tabac!

Les 8 éoliennes les plus proches, zi du Pays jusséen se trouvant à une distance moyenne de 3km. Les 8 suivantes, zi  Hauts de la Rigotte, se situant à 8km. Et pour porter le coup de grâce, celles de la zi Vannier-Amance, 17 machines, à 9km.


capture d'écran
SAUVONS L'HUMAIN, STOPPONS et DÉMANTELONS L’ÉOLIEN!


php




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire