jeudi 11 juin 2015

Éoliennes: Petits arrangements entre financiers

Source: capital.fr
Mis à jour le 11/06/15 

Global ÉcoPower concrétise sa nouvelle stratégie: Cession à un investisseur allemand de la centrale de Vay Marsac et acquisiti...

Global ÉcoPower (Alternext - FR0011289198 - ALGEP), constructeur de centrales de production d'électricité́ à partir d'énergies renouvelables, concrétise sa nouvelle stratégie qui consiste à acquérir les droits pour construire des centrales éoliennes, financer les fonds propres et mettre en œuvre les financements bancaires, construire, mettre en service et raccorder les centrales avant de les céder, tout en poursuivant leur exploitation.

Jean-Marie Santander, Président-Directeur général:

« Global ÉcoPower cède pour la première fois une centrale éolienne en France au groupe allemand LHI. GEP collabore désormais avec un nouvel investisseur allemand, ce qui témoigne de l'intérêt que portent les investisseurs internationaux pour les centrales construites par notre Groupe. Nous avons également acquis les droits pour construire une nouvelle centrale de 10 MW. Sur cette nouvelle opération, GEP a fait le choix de faire intervenir des investisseurs privés à ses côtés en vue d'optimiser sa trésorerie. La nouvelle stratégie de Global ÉcoPower est désormais en marche, ce qui va se traduire dans nos résultats».


Cession de la centrale éolienne de 10 MW de PEVD


En date du 2 juin, le Groupe GEP a signé un contrat de cession, sous conditions suspensives, avec le groupe allemand LHI. Basé à Munich, LHI est l'un des investisseurs et gestionnaires d'actifs les plus performants d'Allemagne. LHI a réalisé cette transaction en association avec Advace Group, structure indépendante d'investissements dans les infrastructures vertes, basée à Francfort et à Londres.


Cet accord porte sur la cession de 100% des actions de la SAS Parc Éolien de la Vallée du Don, dont le transfert définitif est prévu début 2016.


Basée en Loire-Atlantique (44), cette centrale éolienne de 10 MW est composée de 5 turbines de 2 MW. Les travaux de génie civil et d'électricité sont achevés et les turbines doivent arriver sur site en septembre 2015. GEP mène l'achèvement des travaux jusqu'à la mise en service, prévue avant la fin de l'année.


Le montant total de l'investissement a été financé à hauteur de 20% par les fonds propres du Groupe GEP et le solde par un financement de type « dette sénior » mis en place, à part égales, par Triodos Bank (banque néerlandaise) et Bpifrance, Triodos assurant le rôle « d'agent ».


Cette opération s'inscrit pleinement dans la nouvelle stratégie désormais déployée par le Groupe: Acquisition des droits, montage des financements, construction, mise en service et raccordement de la centrale, avant de procéder à sa cession.


L'accord convenu avec le groupe LHI prévoit également que GEP en assure l'exploitation sur une période de quinze ans, ce qui générera des revenus récurrents pour le Groupe.


Acquisition des droits de la centrale éolienne de 10 MW de Seuil Mont-Laurent


Suite à la cession de PEVD, GEP a définitivement acquis, en date du 5 juin, 60% des actions de la société Parc Éolien de Seuil Mont-Laurent (PESML), auprès de Renvico France (ex Sorgenia). PESML porte tous les droits et autorisations pour construire une centrale éolienne de 10 MW, dans les Ardennes. À ses côtés, GEP a invité un groupe d'investisseurs privés à acquérir le solde de 40% du capital.


Le financement bancaire de type « dette senior » est en cours de mise en place, les fonds propres étant financés par GEP et le groupe d'investisseurs sur leurs trésoreries respectives. Les travaux de génie civil et de fondation débuteront en septembre 2015 pour un raccordement au réseau escompté au 2ème trimestre 2016.


Abandon des discussions avec le groupe espagnol Enersol


Dans un communiqué de presse en date du 22 janvier 2015, GEP avait annoncé la signature d'un accord visant à un projet de rapprochement avec le groupe espagnol Enersol, accord qui était soumis à la réalisation de différentes conditions suspensives et notamment un audit approfondi des comptes consolidés du groupe.


Suite aux résultats de cet audit, le groupe GEP a décidé de mettre fin aux négociations en cours et donc de stopper le projet de rapprochement.


Global ÉcoPower entend poursuivre l'activité de construction « clés en main » de centrales photovoltaïques, tant en France qu'à l'étranger.


À propos de Global ÉcoPower (GEP)


Global ÉcoPower), société basée à Aix-en-Provence, est un constructeur "clés en main" de centrales autonomes de production d'électricité mettant en œuvre des énergies renouvelables, l'éolien et le photovoltaïque. GEP est cotée sur le marché ALTERNEXT à Paris d'Euronext (code ISIN : FR0011289198 - mnémo : ALGEP). GEP est éligible au PEA-PME.

Contacts

Global EcoPower
Thierry DARIER
Relation investisseurs
Tél. : + 33 (4) 42 24 50 16
contact@global-ecopower.com

ACTUS Finance
Mathieu OMNES
Relation investisseurs
Tél. : + 33 (1) 53 67 36 92
momnes@actus.fr

ACTUS Finance
Jean-Michel Marmillon
Relation presse
Tél. : + 33 (1) 53 67 36 73
jmmarmillon@actus.fr

Commentaire: Me revient à la mémoire la phrase du milliardaire Warren Buffet: «Je construit des parcs éoliens uniquement pour diminuer les taxes de mes entreprises», Daily Caller. Et aussi pour faire des profits. À aucun moment, l'on nous parle du bien être de la Planète. Business, uniquement business! Me font marrer ces citoyens qui soutiennent l'implantation de ces aérogénérateurs. Naïfs ou franchement cons? 


php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire