vendredi 3 juin 2016

EPR et ENR

http://www.bertrandbarre.com/
Humeurs Automne 2015

Commentaire:  Un coup de projecteur qui est le bienvenu. Merci.
php
 
EDF a récemment révisé ses prévisions de coûts et délais pour la tranche EPR en cours de construction à Flamanville. On parle maintenant de 2018 pour la mise en service, et de 10 milliards d'euros pour le coût de construction. Des 3,5 milliards initiaux à 10, on n'est pas loin du facteur "π" et la somme paraît astronomique ! 10 milliards d'euros, c'est énorme: Pour pouvoir évaluer une telle somme, il faut la comparer à une autre dépense, de préférence dans le même secteur, celui de la production d'électricité. 



10 milliards d'euros, c'est aussi la somme que nous payons tous, en deux ans et demi, sur nos factures d'électricité, en subvention aux énergies photovoltaïque et éolienne. Pour vous en convaincre, consultez donc sur votre dernière facture EDF la ligne "Contribution au service public de l'électricité", ou CSPE. 

Cette contribution était jadis consacrée à la solidarité, solidarité sociale avec ceux qui ne peuvent pas payer leur facture, et solidarité géographique avec les territoires où la production d'électricité coûte beaucoup plus cher (Corse, DOM-TOM, etc.). En 2003, par exemple, la CSPE presque totalement consacrée à la solidarité a coûté 1,5 milliards d'euros. En 2015, la CSPE coûtera 7 milliards, dont seulement 29% iront à la solidarité: Tout le reste, ce sont des subventions à l'électricité d'origine renouvelable et à la cogénération.

1 prototype EPR coûte 2,5 ans de subventions aux ENR 
Poussons plus loin la comparaison. En marche, l'EPR de Flamanville produira environ 10 milliards de kWh (10 TWh) par an, pendant un minimum de 60 ans, soit donc un minimum de 600 TWh. En 2014, l'ensemble des stations photovoltaïques de France ont produit un peu moins de 5 TWh d'électricité, alors que la contribution CSPE au photovoltaïque s'est montée à un peu plus de 2 milliards d'euros

  • Surcoût EPR = 6,5 milliards € pour 600 TWh 
  • Surcoût PV = 2 milliards € pour 5 TWh 
Ce n'est pas une critique des subventions au photovoltaïque: Toute technologie doit être subventionnée dans ses premiers développements, mais c'est une façon de mettre en perspective le surcoût du prototype EPR. On peut aussi remarquer que le coût de l'EPR est essentiellement dépensé  en France et alimente des emplois français. Les panneaux photovoltaïques sont "made in China".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire