lundi 27 juin 2016

Tourisme: Le palmarès du Grand Est

Par Eléonore Autissier 
Publié le 27 juin 2016


Commentaire:
À eux le tourisme (Alsace- Lorraine), à nous (Champagne Ardenne) les industries (nucléaire, éoliennes, méthaniseurs). Merci les élus du grand-Est!

php

L'été approche et avec lui le pic de fréquentation touristique. Et c'est un secteur qui compte dans le Grand Est : Pas moins de 20 millions de touristes chaque année viennent sur place, avec quelques attractions phares

© France 3 Champagne-Ardenne Les croisières au fil de l'eau à Strasbourg arrivent à la première place en nombre de visiteurs, devant le zoo d'Amnéville et le parc d'attractions Nigloland.


Attraction touristique numéro 1 de la région Grand Est : découvrir la ville de Strasbourg au fil de l'eau. Une formule simple mais efficace. Les bateaux-promenades de la capitale alsacienne attirent en moyenne 780 000 clients chaque année. Un peu plus d'une heure en bâteau, et 38 départs par jour en haute-saison.


Une offre très diversifiée
En deuxième position de ce classement régional : le zoo D'Amnéville en Lorraine, avec près de 600 000 visiteurs. Plus de 2000 animaux rares, comme les gorilles, les ours, les hippopotames, ou encore les tigres blancs. Les spectacles sont quotidiens et rencontrent un vrai succès populaire. Le site a ouvert ses portes il y a 30 ans, et c'était un vrai pari : créer un zoo au beau milieu d'un ancien bassin sidérurgique.


Juste derrière, en troisième position au niveau des entrées payantes : le parc d'attraction Nigloland en Champagne-Ardenne, qui comptabilise 560 000 visiteurs. Un parc d'attraction au cœur de la campagne auboise, avec une fidèle clientèle de proximité qui l'a fait grandir. Résultat : de belles attractions, et un ticket d'entrée à 30 euros. De quoi tirer sa carte face à la concurrence.


L'Alsace en tête
Des bateaux à Strasbourg, un zoo en Lorraine, un parc d'attraction dans l'Aube : Ce trio de tête est à l'image de l'offre dans la région, très diverse. Un paysage divers et très inégale aussi. En terme de fréquentation, l'Alsace est en tête, la Champagne-Ardenne loin derrière. Mais elle a des atouts, parmi lesquels la cathédrale de Reims, son site phare. 800 000 visiteurs en accès libre. Loin des 4 millions affichés par son homologue de Strasbourg, mais la marge de progression est grande grâce à la toute récente inscription de la Champagne au Patrimoine de l'humanité.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire