vendredi 10 juin 2016

Suisse: À Füllinsdorf, c'est non aux éoliennes! Entendez-vous les cloches de Suisse Éole?

http://www.voisinedeoliennesindustrielles.com/
10/06/2016


Commentaire: «Et toi, les éoliennes tu les aimes comment?
                             Loin de chez moi, pour sûr!»
php

Sûrement pas, Suisse Éole trie l'information autour des éoliennes...



Füllinsdorf à deux pas de Liestal, source de l'image et de l'information ici


Si nous parlions de ADEV, cette société dont le siège est à Liestal, et qui a construit son parc éolien à Saint-Brais? Comme il s'agit d'une coopérative, ce parc a des actionnaires, en majorité domiciliés bien loin de la petite commune des Franches. Pourquoi sont-ils venus nous pourrir la vie ici pour produire de l'électricité vendue à la ville de Zürich? De quel droit nous imposent-ils ce "mal nécessaire" à leurs yeux? La raison est peut-être à trouver dans ce genre de petit communiqué:


Füllinsdorf BL: Windpark im Gegenwind!
Nein der Bürgergemeinde

In einer Referendums-Abstimmung lehnten die Ortsbürger mit 174 gegen 97 Stimmen klar einen Standortvertrag mit der Firma EBL ab. Mit dem Vertrag hätte die Bürgergemeinde ein Grundstück zur Verfügung gestellt für Windmessungen und eine mögliche Erstellung von Windenergieanlagen im Baurecht. Dies betrifft diejenige von 3 Turbinen, die auf dem Gemeindegebiet vorgesehen war (Elbisberg). Das benachbarte Liestal hat zwar einem Standortvertrag zugestimmt. Doch stellt nun der Entscheid von Füllinsdorf die Realisierung des Parks infrage.

Die Gegner machten geltend, der Abstand zur Siedlungszone sei zu gering und geltende Lärmgrenzwerte könnten nicht eingehalten werden. Zudem wäre ganz Füllinsdorf von schädlichen Infraschall-Immissionen betroffen. (BAZ)


traduction:
Bâle-Campagne : Des vents contraires soufflent sur un parc éolien

Le 5 juin dernier, la bourgeoisie de Füllinsdorf BL a massivement rejeté par votation référendaire un contrat avec le promoteur Elektra Baselland EBL (174 contre 97 voix). Le contrat portait sur la mise à disposition du promoteur d’un terrain afin d’y effectuer des mesures et d’ériger une des trois éoliennes du parc, les autres étant prévues sur la commune de Liestal.Les opposants ont fait valoir la distance insuffisante avec les zones d’habitations, le bruit et les nuisances des infrasons.


Il s’ensuit que le projet de parc est sérieusement mis en question

Les Saints-Brais seraient-ils plus dociles et moins attachés à leur terre que leurs voisins de la Suisse alémanique? C'est assez rigolo. Il y a quelques années des supers conseillers communaux du cru se battaient comme des diables contre les colonisations bernoises puis bâloises, avec un acharnement et une motivation proches de la haine raciale qui déjà ne les rendait pas très sympathiques. La cause jurassienne avait du sens, la protection des fermes des Franches-Montagnes aussi, mais la haine pour les suisses alémaniques a toujours été une dérive de ces luttes. Aujourd'hui, ils sont ceux qui vendent ce coin de terre qu'ils prétendaient défendre. Au fond, peut-on imaginer que si ils avaient eu eux-mêmes des fermes à vendre ou si Berne leur avait mis quelques piécettes dans la poche, le cours de l'histoire aurait été différent?


En tous les cas, gens de Füllinsdorf, respect pour vous. Vous avez su reconnaître le loup, préserver votre qualité de vie et respecter les riverains lésés par le projet que vous avez refusé. Les autorités de Saint-Brais ne peuvent pas en dire autant. Cependant, si certains d'entre vous possèdent des actions dans le parc éolien de Saint-Brais, de grâce, retirez-les maintenant!

Dans le Val de Travers, la résistance s'organise, à écouter ici
et encore ici

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire