samedi 17 septembre 2016

17 septembre 1787: Une Constitution pour les États-Unis

https://www.herodote.net
17/09/2016
 

La Constitution des États-Unis d'Amérique est publiée le 17 septembre 1787, soit plus de dix ans après la proclamation unilatérale d'Indépendance et quatre ans après l'indépendance du pays.

C'est le temps qu'il a fallu aux treize États issus des anciennes colonies anglaises pour sentir le besoin de liens fédéraux solides.


Un compromis durable  
Les délégués des États se réunissent en Congrès (en anglais «Convention») à Philadelphie le 25 mai 1787.

Leurs débats aboutissent à un compromis assez souple pour avoir donné satisfaction jusqu'à nos jours. La Constitution américaine est la plus ancienne de toutes celles qui existent aujourd'hui.

Elle s'inspire des thèses du philosophe français Montesquieu sur la séparation des trois pouvoirs (pouvoir judiciaire, pouvoir législatif, pouvoir exécutif).

– La justice est supervisée par une Cour Suprême.

– La rédaction des lois est confiée à un Congrès composé de deux Chambres : le Sénat, qui représente les États, et la Chambre des Représentants, qui représente les citoyens.

– Enfin, pour la première fois au monde est institué un Président de la République, en charge d'exécuter les lois.



Georges Washington

Invention d'un Président
Désireux de garder la mainmise sur le choix du futur Président, les Conventionnels imaginent une élection à deux niveaux : les citoyens élisent dans chaque État des Grands Électeurs et c'est à ces derniers que revient l'élection du Président.

Si aucune majorité absolue ne se dessine autour d'un candidat, il est prévu que la Chambre des Représentants choisira le Président parmi les cinq candidats les mieux placés...

Les Conventionnels espèrent protéger ainsi la Présidence des aléas du suffrage universel ! Dans les faits, ce cas de figure ne se produira qu'une fois, en 1824.

Très vite, en effet, l'élection présidentielle va aboutir à l'invention d'un animal jusque-là inconnu, le parti politique. Les candidats en appelleront directement aux électeurs de base par le biais d'un cercle de partisans dévoués et... généreux.

 

La Déclaration des Droits 
Peu après l'entrée en fonction du premier président de la République, Georges Washington, élu le 4 mars 1789, décision est prise d'ajouter à la Constitution dix amendements relatifs aux droits individuels. C'est la Déclaration des Droits (en anglais Bill of Rights), publiée le 17 décembre 1791. Elle comporte dix articles très courts, inspirés d'assez loin par les 17 articles de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen.

Parmi ces dix articles, le deuxième et le quatrième posent d'une part le droit pour chacun d'être armé en vue de pouvoir s'associer à une milice de défense, d'autre part le droit pour chacun d'assurer sa sécurité et celle de ses biens. En vertu de ces deux amendements, les Américains peuvent librement acheter des armes et s'en servir sous le motif de légitime défense. 



php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire