jeudi 22 septembre 2016

Haute Marne: le triste tableau

jhm.fr
22/09/2016

Le département de la Haute Marne, le pays qui sent bon...la misère et la mort. La majorité de nos élus (es) aux mandats à vie, sont responsables de la dégradation et de la situation actuelle. Mais ils ne sont pas les seuls. Les 50% +1d'électeurs et l'Indifférence à la chose publique élevée en raison de vivre par un grand nombre de hauts marnais ont collaboré à cet enterrement même pas de première classe, faute de moyens.

À ce triste bilan, il convient d'y ajouter les centaines d'éoliennes implantées et plus de 250 en approche qui cloueront le cercueil. Là où passe l'éolien, la vie trépasse:

-Transformation de la terre agricole en terre industrielle,
-Pollution des sols (béton, fuite d'huile, etc.), le Sud Haute Marne est très fracturé (géologie), 
-Impacts irréversibles sur la biodiversité (définition: Article 2 de la convention sur la diversité biologique comme la « variabilité des organismes vivants de toute origine y compris, entre autres, les écosystèmes terrestres, marins et autres écosystèmes aquatiques et les complexes écologiques dont ils font partie ; cela comprend la diversité au sein des espèces et entre espèces ainsi que celle des écosystèmes»,
-Impacts irréversibles sur la santé de nombreuses personnes humaines ou non humaines,
-Impacts négatifs sur la fréquentation touristique (faire venir, faire rester), une des principales ressources,
-Impacts sur le pouvoir d'achat: Tous les abonnés EDF ou autres payent la Contribution au Service Public de l'Électricité (Cspe), +500% entre 2005 et 2016,
-Conséquences sur l'emploi (salarié et artisanal),
-Conséquences sur l'attractivité et sur l'économie du territoire: fuite de notre jeunesse, des maisons à vendre dans de nombreux villages qui au mieux se donnent bradent ou au pire ne se vendent pas, des artisans qui soldent tous les comptes, des entreprises non reprises, des boutiques vides à louer, etc.

Chez nous, les écoles ferment, les cimetières se remplissent et les EPADH poussent... 

Un homme politique de premier plan déclarait il y a quelques temps à un compagnon de route lui parlant de la Haute Marne et de son intention éventuelle de s'y installer:
«Quoi, tu vas t'installer en Haute Marne?! mais, c'est le «pot de chambre» de la France»...
Bonne nuit et bonne chance
php




capture d'écran

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire