jeudi 8 septembre 2016

Organisation Mondiale de la Santé (OMS): Lettre ouverte à Mme M.E. Héroux,

http://lemontchampot.blogspot.fr/
07/09/2016



Madame,
L'annonce des travaux du groupe d'experts que vous présidez au sein de l'OMS, et qui visent notamment à mieux prendre en compte les effets sanitaires induits par l'exposition chronique aux éoliennes industrielles, a suscité un grand espoir auprès de riverains qui en subissent les effets depuis des années.


Afin de contribuer à cette étude des conséquences sur la santé humaine des vibrations, basses fréquences, infrasons et modulation excessive d'amplitude du bruit éolien, je m'étais permis de vous communiquer des éléments factuels concernant une famille exposée depuis des années à cette intrusion permanente.

Je tiens, tout d'abord à vous remercier d'avoir bien voulu accuser réception de mon courriel.

Pour autant, je ne crois pas inutile de manifester publiquement mon désarroi devant votre réponse qui m'oppose l'impossibilité de prendre en compte ce type de témoignage dans vos travaux. Et cela d'autant que ce témoignage avait été rédigé par un médecin, concernait plusieurs membres d'une même famille et que les symptômes constatés correspondaient strictement à ceux décrits par la littérature médicale sur le sujet.
La constatation de l'aggravation de l'état de santé de la petite fille des propriétaires, lors de chacune de ses visites a ses grands parents, me semblait également éloquente, celle ci souffrant de troubles psychologiques de développement.
Il se trouve, enfin, que ces pathologies constatées chez la propriétaire de la maison sont attestées par des certificats médicaux que celle ci m'avait confiés.
Ce témoignage évoquait également une explication de fréquentes décorrélations entre distance et gène ressentie qui ont si souvent entrainé des conclusions fausses.

C'est pourquoi je ne peux que déplorer que l'OMS se prive ainsi d'éléments factuels dans l'étude d'un problème sanitaire émergent, au sujet duquel les intérêts financier et politiques en jeu sont assurément à l'origine de nombreuses publications biaisées.

Mais je garde assurément toute confiance dans la clairvoyance du panel d'experts retenus pour cette étude, en raison de leur grande connaissance de la problématique, attestée par leurs publications.

Je vous prie de croire, Madame, à l'expression de mes sentiments distingués.

Jean Pierre Riou. Président de l'association Le Mont Champot 



php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire