vendredi 4 décembre 2015

Les éoliennes ne sont pas de plus en plus «silencieuses»

http://fr.friends-against-wind.org/


Commentaire: Mme le ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie ne peut pas ouïr les souffrances des riverains d'aérogénérateurs. Comment pourrait-elle faire, elle qui «entend exister au cours de la  COP21» http://www.challenges.fr/challenges-soir/20151204.CHA2373/comment-segolene-royal-tente-d-exister-a-la-cop21.html 


«Elle ne sait rien et croit tout savoir. Cela présage indubitablement une carrière politique»

George Bernard Shaw (1856-1950)


Bonne lecture


php


Contrairement à ce que la presse écrit trop souvent, les éoliennes ne sont pas de plus en plus «silencieuses», mais au contraire, de plus en plus bruyantes !

Pour s'en convaincre, il suffit de consulter les niveaux sonores fournis dans les notices techniques des constructeurs d'éoliennes : Ils sont en augmentation régulière avec la puissance des machines, de 103,5 à 108,5 dB (A). N'oublions pas qu'une augmentation de 5 dB correspond à une multiplication par 3 des sources de bruit, comme s'il y avait trois éoliennes au lieu d'une seule !

D'autre part, les pales des éoliennes sont de plus en plus grandes et lorsqu'elles passent devant la tour, elles génèrent des infrasons de plus en plus forts !

Les infrasons ne sont jamais mesurés et les riverains d'éoliennes ont des problèmes de santé jusqu'à des distances supérieures à 10 km.

La vidéo ne dure que 74 secondes: Il vous faut donc faire un effort d'imagination pour comprendre ce qu'est la vie de ceux qui vivent en permanence avec ce bruit... Ceux qui essaient de s'endormir avec ce bruit... Ceux qui se lèvent avec ce bruit après une nuit d'insomnie...

Comprenez-vous l'enfer que vivent les sacrifiés de l'éolien industriel dans les campagnes ?




C'est avec une touche d'humour que Pascal Bouffard nous fait écouter le bruit des éoliennes dans une forêt du Québec.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire