jeudi 17 décembre 2015

Montée des eaux

http://lemontchampot.blogspot.fr/


Bangladesh, Kutubdia, l'île engloutie

L’île de Kutubdia est menacée d’être engloutie, victime de la montée des eaux !

Selon Le Figaro, « Hussain tremble à l’idée de devoir à nouveau déménager pour laisser la place à des promoteurs qui construisent des hôtels en série et cherchent à obtenir l’agrandissement de l’aéroport, près de l’une des plus longues plages du monde ».

Cette certaine confiance des promoteurs étonne, mais surtout dénonce les importantes quantités de sable qu’ils prélèvent pour leur béton et leurs répercussions sur l’érosion des rivages.


Ce classique phénomène d'érosion vient en effet à l'idée quand on constate que Kutubdia se trouve entre 2 marégraphes remarquablement stables qui ne trahissent pas de montée spectaculaire du niveau de la mer depuis 35 ans.

Pour le moins...











Mais il se pourrait que Kutubdia doive sa malédiction à sa situation sur la « Ride 90° Est », si on en croit la thèse sur son « effet sur l’évolution récente de la subduction oblique Indo-Birmane ». 

Cette subduction entraînant, comme son nom l’indique, l’enfoncement d’une plaque tectonique sous une autre, donnant ainsi l’impression d’autant plus désagréable que l’eau monte que le relief de l’île est quasi inexistant.







Or, contrairement à ce que d’improbables déclarations auraient laissé supposer, l’influence du climat sur la tectonique des plaques ne semble pas encore avoir fait l’objet de la moindre spéculation intellectuelle.


Le propos n’étant pas de contester le réchauffement récent, ni même d’affirmer que la montée des eaux n’est pas responsable de cette catastrophe, mais d’inciter à ouvrir les yeux sur tous les paramètres avant de hurler avec les loups à chaque inondation.




php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire