vendredi 25 mai 2018

Pourquoi le nucléaire contribue à l'indépendance énergétique et pas l'éolien-photovoltaïque

https://ppe.debatpublic.fr
Philippe Hansen 
Blog :  https://www.energie-crise.fr
23/05/2018

Cet avis a été émis dans le cadre du débat public sur la Programmation Pluriannuelle de l' Energie (PPE). 

Certains affirment que le nucléaire français est une énergie importée alors que l'éolien et le photovoltaïque seraient des énergies locales. Cette affirmation ne résiste pas à l'analyse physique et économique. Il faut certes un peu d'uranium pour faire fonctionner un réacteur, mais il faut aussi d'autres éléments chimiques pour construire une éolienne ou un panneau photovoltaïque. En fait il faut extraire dans tous les cas une dizaine de grammes de matière du sol pour faire un kilowattheure électrique, dans les deux cas on importe de la matière.
Économiquement les système éoliens et photovoltaïques sont majoritairement importés. La Cour des comptes calcule qu'ils entraînent un milliard d'euros de déficit de la balance des paiements. Les importations d'uranium de quelques centaines de millions d'euros sont couvertes dès le début du programme nucléaire par les exportations d'électricité de plusieurs milliards d'euros. L'industrie nucléaire exporte aussi de l'ordre du milliard d'euros de matériels et de services.


L'analyse physique amplifie cet état de fait. Un kilowattheure éolien ou photovoltaïque n'a pas la valeur d'un kilowattheure programmable, il a besoin d'un kilowattheure produit par une centrale thermique à partir de combustibles fossiles pour assurer la stabilité de la production électrique.
Le nucléaire français utilise le retraitement. Le retraitement consistait jusqu'à présent à réutiliser le plutonium et de mettre de côté l'uranium comme une réserve de matière fertile pour les réacteurs qui seront déployés ultérieurement. Mais la situation a changé avec la mise ne oeuvre de la centrifugation : elle permet de réutiliser l'uranium de retraitement et d'appauvrir encore plus l'uranium appauvri. C'est à dire de récupérer de la matière fissile pour les réacteurs existants. De cette manière la France a une quinzaine d'années d'électricité en stock et ce stock croît d'un trimestre par an.
On pensera que l'éolien et le photovoltaïque sont qualifiés de renouvelables, pourtant, il n'y a pas de solution pour renouveler les pales d'éoliennes et on ne peut pas par exemple renouveler le polymère qui encapsule les cellules photovoltaïques
https://www.energie-crise.fr/Les-panneaux-usages-cauchemar-du-photovolta...

La France a prouvé par le réacteur Phénix qu'on pouvait recycler la matière fissile dans des réacteurs nucléaires qui fonctionnent encore depuis près de quarante en Russie.
Le nucléaire permet d'augmenter le stock de matière fertile et fissile de la France.
Donc autant économiquement que physiquement le nucléaire contribue à l'indépendance énergétique, ce n'est pas le cas du couple éolien-PV.
Comment a-t-on pu cacher cet état de faits aux Français !

php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire