mercredi 21 octobre 2015

Cachez ce nucléaire que je ne saurai voir!

http://www.voisinedeoliennesindustrielles.com/
21/10/2015


Commentaire: Les Vues ne cessent de l'expliquer à la population qui veut bien leur consacrer quelques minutes: «Nous aurons le nucléaire et l'éolien, surtout en France, es nucléaire! Ne pas croire à cette issue fatale, c'est être:
  1. Élu vert ou sympathisant écologique,
  2. Menteur,
  3. Aveugle et sourd (redondance avec les 1 et 2?)
  4. Naïf,
  5. Con (parfois la naïveté et la connerie se rejoignent),
  6. Pas concerné.


Bonne lecture


php







L¨hypocrisie de nos politiques est écœurante. En Suisse on tombe plus souvent sur des articles qui parlent de la fin du nucléaire que de sa gestation. Tout se passe comme si il était moribond, pour une simple et unique raison, faire de la place au développement des renouvelables, n'importe où et n'importe comment. Brandir la sortie du nucléaire c'est brandir le passe partout qui leur manquait pour développer de l'industrie là où nous avions l'outrecuidance de croire que la nature était prioritaire et protégée. Le plus déroutant est notre société qui reste crédule, malgré toutes les fois où elle a été trompée pour mieux être volée.


Hier en France voisine, je lisais un journal de la région de Belfort, de pleines pages étaient consacrées à l'industrie nucléaire. Le tapis rouge est déroulé en Grande-Bretagne au président chinois, pour EDF c'est une semaine décisive pour son pari britannique: La construction de deux réacteurs (EPR) sur le site de Hinkley Point.


Dans tous ces articles on se rend compte que Fukushima n'a été qu'une espèce de rideau tiré sur des affaires qui n'ont jamais cessées de se développer. Devant le rideau, des marionnettes gesticulent pour surfer en vitesse sur la vague de la peur et placer un maximum d'éoliennes géantes dans les campagnes, là où les surfaces sont disponibles mais jouissaient d'une certaine protection. Avec des promesses d'autonomie énergétique et de bonus financiers, les têtes sont détournées et elles tournent! Nos voisins deviennent les ennemis à abattre, des constructions industrielles gigantesques envahissent les terres et certains y voient de grandes fleurs, ou pire de grandes dames! Les campagnes s'enflamment, ce qui arrangent pas mal de monde: Divisés les citoyens sont plus malléables. Et avec de l'argent et une bonne communication il est facile de manipuler les convictions.


Hier dans la presse suisse, (image tirée de l'article dans un journal local "Omnibus") on voyait quelques élus (et l'incontournable Isabelle Chevalley en coulisse) inaugurer un mât de mesure de vent dans le canton de Vaud, avec les discours habituels. Un proverbe chinois bouclait l'article: «Lorsque se lève le vent, certains érigent des murs, d'autres construisent des moulins à vent». C'est bien ce que je disais, il est facile de manipuler les convictions. L'actualité met gravement en lumière la stupidité de ces cérémonies d'inauguration de mâts de mesures. Derrière le dos de ceux et celles qui nous racontent la fable des renouvelables, leurs amis construisent bel et bien, mais des dizaines de réacteurs nucléaires! C'est clair qu'en les occupant à regarder vers le ciel, ils n'y voient que du vent...


En cliquant sur les articles ils s'affichent sur votre bureau pour une lecture plus aisée.












Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire