lundi 16 mai 2016

Éoliennes : La santé des riverains prise en considération

http://lemontchampot.blogspot.fr/

Commentaire: Le problème dans notre beau pays la France est que les élus qui ont le pouvoir ne tiennent aucunement compte de toutes ces études, rapports et autres avertissements des médecins. «Lobotomisés» par les «cafards» verts, par le lobbiyng de l'industrie éolienne et autres ONG médiatiques, ils n'ont plus une seule part de cerveau disponible. Il revient à nous, protecteurs de l'environnement, des paysages, de la Santé publique, etc; de les ramener à la raison. Pour cela, envahissons l'espace public et les médias. Devenons VISIBLES.


OBJECTIF: ZÉRO ÉOLIENNE pour le bien-être de la France, de nos portefeuilles et...pour la «santé mentale» de nos politiques.
php  

Les conclusions accablantes de l'examen de 487 publications scientifiques par l'Institut polonais de santé publique.


Un précédent article du Mont Champot du 13 05 " Le glas des éoliennes polonaises" évoquait la volonté du parti majoritaire polonais "Law & Justice"de porter la distance de précaution entre éoliennes et habitations à 10 fois la hauteur des machines, pales comprises, ainsi que le prescrit déjà la Bavière.

Cette volonté a coïncidé avec la publication sur le sujet de l'avis de l'Institut National polonais de santé publique et d'hygiène, "Stanowisko Narodowego Instytutu Zdrowia Publicznego", qui a eu le bon goût d'en publier également la version anglaise.

Son avis se fonde sur l'étude de pas moins de 487 publications scientifiques récentes dont de nombreuses revues systématiques.
Les travaux les plus récents étudiés concernent les effets des modulations d'amplitude excessives du bruit éolien rendu par des experts indépendants dans le cadre de l'important rapport remis au gouvernement anglais par le député Chris Heaton Harris.
C'est à dire les travaux de 2015 de R.Cox, de S.Large, de T.Sherman, de C.D.Hanning, de R.Cowen ou ceux de B.Gray.
Le Mont Champot avait rapporté l'émotion provoquée en Angleterre par la remise de ce rapport.

Chaque aspect nocif des éoliennes est étudié par l'Institut polonais : effet stroboscopique, infrasons, modulation d'amplitude, troubles du sommeil ou risques d'accidents.
Des distances de précaution sont envisagées en fonction de chacun de ces paramètres.

L'Institut polonais conclut:
"L'Institut recommande 2 km, comme distance minimale entre éoliennes et habitations.
Cette valeur est préconisée en raison de l'évaluation critique des résultats de recherche publiés dans les revues évaluées par des pairs dans les domaines de chaque facteur de risque potentiel pour la moyenne des distances données habituellement pour chacun d'eux."
Le parti de gouvernement semble donc s'orienter plutôt vers une modulation de la distance en fonction de la taille des machines, ce qui ne change pas grand chose en raison de la taille des éoliennes les plus récentes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire