mercredi 4 novembre 2015

L'ACAL (Alsace Champagne Ardenne Lorraine) et le réchauffement climatique: «Peut mieux faire»

http://france3-regions.francetvinfo.fr/Par Didier Vincenot
Publié le 03/11/2015

Le directeur de l'INSEE Lorraine, Aurélien Daubaire, était l'invité du 12/13 Lorraine mardi 3 novembre 2015 à l'occasion de la sortie du rapport sur «La région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine face aux défis du changement climatique». L'ACAL produit 11,7 tonnes de CO² par an et habitant.



© France Télévisions Aurélien Daubaire, directeur INSEE Lorraine


L'INSEE Lorraine publie notamment nombre d'analyses statistiques, effectue le recensement, étudie également les incidences de l'industrie, par exemple, sur le climat et l'environnement.

C'est l'objet du dernier rapport présenté mardi 3 novembre 2015 d'où il ressort plusieurs enseignements à l'échelle de la future grande région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine (ACAL).

ACAL émet 11,7 tonnes d'équivalent CO² par an et par habitant soit 2,9 tonnes de plus que la moyenne nationale.


Un «mauvais» chiffre qui s'explique par un certain nombre de facteurs dont l'économie, le climat et l'habitat: L'industrie pèse plus dans l'économie régionale, les logements souvent anciens sont moins bien isolés que la moyenne française et en raison d'une météo moins clémente, il faut souvent les chauffer plus. Autant de facteurs d'émissions de CO².

En revanche notre grande région est du côté des bons élèves en ce qui concerne les énergies renouvelables puisque 20% de l'électricité produite en ACAL est d'origine renouvelable: olienne (produite surtout en Champagne-Ardenne), hydro-électrlique (en Alsace) ou photovoltaïque (dans les 3 régions).

Le rapport complet est à lire et télécharger ci-dessous (Pdf. 428 Ko) :


Rapport INSEE Lorraine : L'ACAL face au changement climatique


Aurélien Daubaire, directeur de l'INSEE Lorraine, a répondu aux questions de Arnauld Salvini, dans le 12/13 Lorraine.



Commentaire: Bonne élève en énergie renouvelable et mauvais élève pour lutter contre le réchauffement climatique. Comment est-ce possible? À quoi bon alors, continuer l'implantation de centaines d'éoliennes, pour en arriver à ce résultat? Tais-toi donc, grand php!


php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire