lundi 30 novembre 2015

Emploi éoliennes: Il faut parler l’anglais

https://liledyeu.wordpress.com




Image: village-oceane.com

Combien de demandeurs d'emplois islais parlent anglais?

Et combien ont un an d'expérience dans la maintenance d'éoliennes en mer?


Ces conditions d’embauche furent révélées au Forum des Métiers de l’Éolien, qui s’est tenu le 21 novembre à l’île d’Yeu. Il faut aussi supposer qu’il y aura bien une base de maintenance à l’île d’Yeu tel que « promis », base qui enlaidirait Port-Joinville ( voir notre article précédent,     « L’autre projet éolien, au Sud »  https://liledyeu.wordpress.com/category/projet-eolien/). C’est confirmé par un article de Ouest France sur cette réunion :

les conditions d’embauche


Et il y a d’autres conditions:

« Pour être embauché dès 2021, il faudra justifier d’une expérience d’un an dans la maintenance offshore, être en bonne condition physique et insensible au vertige, être autonome dans son travail et avoir un bon relationnel. L’anglais ainsi que la rigueur nécessaire au respect des consignes de sécurité sont indispensables ».
et … avoir des compétences en relations humaines ( « un bon relationel » )


Combien d’Islais sans emploi remplissent ces conditions ?

Alors Monsieur le Maire, vous voyez bien qu’on vous a berné avec des promesses d’emploi impossibles à tenir. Il est encore temps pour vous de manifester votre opposition au projet, car les études d’impact n’ont pas été faites. Pensez-y s’il vous plaît, et sauvez l’île d’Yeu pendant qu’il est encore temps.


Commentaire: 

Le président Beaufort : « Il y a une chose plus grave que la trahison, Millerand, c'est la bêtise»,

Le président Beaufort: « Entre l'intérêt national et l'abus de confiance, il y a une marge».

Extraits du film Le Président, un film d'Henri Verneuil avec des dialogues de Michel Audiard, d'après un roman éponyme de Georges Simenon.



php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire