lundi 16 novembre 2015

Le monde a peur?

http://www.voisinedeoliennesindustrielles.com/






Je ne sais jamais ce qui me fait le plus peur après des événements comme ceux de Paris: L'action ou la réaction?


Le monde est monstrueux et engendre des monstres qui rendent le monde monstrueux qui engendrent d'autres monstres...


Je ne sais toujours pas si l'homme est fondamentalement bon ou fondamentalement mauvais. C'est peut-être la réponse à ne pas chercher...


Avec mon statut "d'opposante" appartenant à une "minorité", je constate que la "majorité" a un comportement hostile et arrogant le plus souvent. Il y a eu dans ma lutte très peu de "pro" qui ont demandé une discussion. Parmi ceux qui ont demandé cette discussion, il y en a encore eu très peu qui ont montré une attitude ouverte, disons qu'elle était plutôt polie et partait d'un besoin de jouer le jeu de leur idée de la démocratie. Dans une minorité, on se sent écartés d'autorité.


Du côté des politiques, grosse déception, les convictions sont souvent artificiellement nourries par des intérêts personnels ou des impératifs économiques, idéologiques, électoraux. De leur bouche, les mots démocratie, République, libertés, sonnent aussi faux que les airs de la malheureuse Marguerite du film du même nom. Ils ont un masque pour chacune de leur représentation qui n' étonne même plus.


Bref, la tristesse est réelle. L'horreur aussi. Mais la réaction pourrait être pire si l'on considère que ceux-là même qui hurlent aux valeurs de la démocratie en oublient le fonctionnement dès que leurs intérêts sont en jeu.


Qui de nous deux, change l'autre?

Heureusement il y a ces gens-là, les véritables Rois, ceux qui font tout simplement, loin des caméras et des slogans à deux balles.


Commentaire: «Au milieu de la difficulté, se trouve l'opportunité».

Albert Einstein (1879-1955)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire