dimanche 17 avril 2016

Pour le respect de l'Espace Boisé Classé de la zone commerciale de Saints-Geosmes (52) / 2

Signons et mobilisons-nous pour que notre territoire ne devienne pas une gigantesque zone industrielle (+ 200 éoliennes en approche. Derniers projets connus : Arbigny 6 machines; Mézières 9 machines et Hortes 20 machines et une gigantesque zone commerciale (centre commercial de Sts Geosmes). Pour que ce que nous aimons par-dessus tout, nos paysages et notre quiétude ne disparaissent à jamais.

Objectif ZÉRO éolienne et BASTA! 

php

https://www.change.org/p/madame-la-ministre-de-l-environnement-madame-la-secr%C3%A9taire-d-etat-charg%C3%A9e-de-la-biodiversit%C3%A9-pour-le-respect-de-l-espace-bois%C3%A9-class%C3%A9-de-la-zone-commerciale-de-saints-geosmes-52
Sauvons cet espace boisé, symbole de notre territoire


Mise à jour sur la pétition

Une expertise à 225 961 euros l'hectare pour prouver l'âge de nos arbres !!

Marie-Hélène MAIRE
ORMANCEY, France
17 avr. 2016 — Bonjour, 
Je tiens à vous informer de l’avancée de la procédure en Cour d’Appel, visant à sauver notre tout petit bosquet de la destruction, puisque le voisin s’acharne à vouloir faire tomber nos arbres, faute de pouvoir s'approprier la minuscule parcelle gauloise qui fait "tache" au milieu de son Dallas.

En dépit du statut d’Espace Boisé Classé (reconnu à l’unanimité par délibération du Conseil Municipal de Saints-Geosmes), et bien qu’il ait déjà été établi sans conteste que la plupart des arbres étaient adultes il y a 32 ans (dont des arbres de 41 et 70 ans !), la menace, de façon aberrante, continue à peser sur d’autres individus non inventoriés. 
Pourtant un arbre protégé est un arbre protégé de sa naissance à sa mort, quels qu’en soient son espèce, son âge et sa taille. 
Cependant, l’expert judiciaire régulièrement désigné ne cesse de repousser le rendu de son rapport et a, à ce jour, exigé un cumul de provisions de 1200 + 3475 + 1200 = 5875 euros, soit, ramené aux 2,6 ares de surface à inventorier : 225 961 euros (deux cent vingt-cinq mille neuf cent soixante et un euros) de l’hectare !!!
En raison de l’emplacement stratégique de ce beau bosquet, sur une parcelle très convoitée dans une zone commerciale définitivement défigurée et d’une banalité à pleurer, la pression sur les propriétaires est énorme. 
Nous avons vraiment besoin de votre soutien pour tenir, et que pour que la loi soit respectée.
Pour notre bosquet…et pour tant d’autres à venir dans ce département massacré.
Continuez, s’il vous plait, à faire connaitre, partager et diffuser de toute urgence cet appel. 
Merci à tous et à toutes.
Marie-Hélène MAIRE

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire