jeudi 31 mars 2016

Champagne-Ardenne, un exemple pour l’énergie éolienne

par: Jacques Mirat
jeudi 31 mars 2016

Commentaire: Et cela continue encore et encore.... Jusqu'à quand, ces «rapaces» éoliens vont envahir nos territoires et nous «marcher» dessus avec leurs élus complices, sous l'égide de l'Administration? 
Convaincus qu'il nous faut résister différemment?  Trop de blabla pas assez de résultats!

«S' ils nous empêchent de rêver, on va les empêcher de dormir».

Objectif ZÉRO éolienne

php




Avec la fusion des régions, la nouvelle entité Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine rassemble des territoires très hétéroclites en matière de politique énergétique. Ainsi, s’agissant des éoliennes, on constate que l’ancienne région Champagne-Ardenne est la première de France avec 270 parcs, tandis que l’Alsace se situe à l’avant-dernière position du classement.

Dans la loi de transition énergétique, la France s’est fixée l’objectif d’atteindre « à l’horizon 2020, 19 000 MW éoliens installés à terre », rappelle le Syndicat des Energies Renouvelables (SER). En 2015, selon l’association France Energie Eolienne (FEE), les éoliennes terrestres représentaient 10 308 MW, avec une répartition des installations très inégale sur l’ensemble du territoire national.

À en croire l’édition locale de France 3 Champagne-Ardenne, la situation ne serait d’ailleurs pas sur le point de s’uniformiser. En effet, en 2019, EDF Energies Nouvelles va mettre en service un nouveau parc éolien gigantesque dans la première région de France en la matière. Dans le parc du mont des Quatre Faux, 71 éoliennes de 200 mètres de haut produiront l’équivalent de la consommation domestique de 280.000 personnes.

Vidéo

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire