dimanche 3 juillet 2016

Éolien: Même le code était éventé

http://www.centre-presse.fr/
Sébastien Kerouanton
02/07/2016

Commentaire: Extraordinaires élus (es) dans leur majorité. Piratés par un promoteur aux méthodes peu scrupuleuses, voire plus, ils valident quand même les projets d'implantation. Extraordinairement MINABLES ou ... INTÉRESSÉS €?
En 2020, foutez-les dehors, ces «liquidateurs» de votre territoire.

ZÉRO ÉOLIENNE et BASTA!
php

Les élus de la communauté de communes du Montmorillonnais ont reçu jeudi soir un nouveau code d'accès (que nous ne dévoilerons pas !) au site internet Ambition55, sur lequel ils peuvent consulter des documents de travail à diffusion restreinte... en principe. 

Ces dernières semaines, le premier code avait bêtement fuit : Il s'était retrouvé dans le compte rendu d'une réunion mis en ligne sur la partie publique du site « Nos publications sont bien suivies puisqu'on a découvert qu'un promoteur éolien en a profité pour entrer sur l'intranet des élus et consulter les comptes rendus de réunions qui concernaient l'éolien », a indiqué le directeur général des services « Ils nous ont sorti des copies de nos cartes lors d'une réunion, on leur a demandé d'où ça sortait, ils nous ont dit comment ils avaient trouvé le code », indique la vice-présidente Gisèle Jean. 

Les nombreuses sociétés de développement éolien sont en terre de conquête dans le Montmorillonnais, où on finit par perdre le compte des projets à divers stades d'avancement « Rien qu'à Luchapt, j'ai reçu quatre demandes », précise le maire Bertrand Renard, qui demande un « plan d'implantation face à cette anarchie », redoutant que l'abbaye de Saint-Savin perde son label Unesco. « La pression est très forte sur les élus, confirme Gisèle Jean. Le marché est en train de se restreindre et des porteurs de projets qui n'étaient pas agressifs le deviennent fortement. Dans ce contexte, ils recherchent la moindre information sur nos décisions ». Ils apprendront donc que les délégués communautaires ont donné un avis favorable jeudi soir au projet de JPEESergies d'implanter quatre éoliennes de 180 mètres à Millac : 12 abstentions, dont celle du président Yves Bouloux et  7 voix contre dont Luchapt et Le Vigeant,« car nous trouvons l'impact visuel important ». Même avis majoritairement favorable pour six éoliennes (société Vol-V) de 184 mètres à Pressac et Mauprévoir, malgré neuf abstentions et 8 contre. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire