mardi 15 novembre 2016

Électricité : le chauffage au bois comme recours à l'arrêt des centrales nucléaires ?

http://www.boursorama.com
Avec AFP
15/11/2016

Commentaire: Les adhérents du Syndicat des Énergies Renouvelables (SER) ont-ils des actions dans l'industrie du bois? Trop fort!
Secouons-nous bordel!
php

Pour remédier (un peu) à la baisse de la production électrique attendue cet hiver du fait de l'arrêt d'un tiers du parc nucléaire français, le Syndicat des énergies renouvelables (SER) plaide pour un recours accru au chauffage au bois*

Après l'alerte émise par le gestionnaire du réseau de transport de courant RTE la semaine dernière, le SER met en avant les avantages du chauffage au bois, comme solution de complément ou de remplacement du chauffage électrique, largement développé en France. Quelque "3,5 millions de ménages chauffés à l'électricité sont équipés d'un appareil de chauffage au bois", tout comme 4 millions de ménages chauffés avec une énergie fossile (fioul ou gaz), rappelle le SER dans un communiqué.

Si en général, le bois utilisé dans les cheminées, les poêles et des chaudières est "une énergie complémentaire", il permet de produire en moyenne 5.000 kilowattheures par an et de réduire la pointe de puissance électrique "de 5 à 10 GW" en période de grand froid. Cela représente entre 5 et 10 réacteurs nucléaires, alors que RTE a estimé que l'équivalent de 9 réacteurs nucléaires seront indisponibles en moyenne sur l'hiver.



UNE SOLUTION ÉCOLOGIQUE ?
Au delà de cet hiver, "le développement du chauffage domestique au bois (renouvellement d'appareils anciens et primo acquisition) est stratégique pour garantir la sécurité d'approvisionnement", plaide le SER. Actuellement 50 millions de stères de bois bûches et un million de tonnes de granulés sont consommées en France et 379.700 appareils de chauffage au bois ont étés vendus l'an dernier, faisant de la France le premier marché européen.

Reste la question écologique. Le SER ne promeut pas les cheminées à foyer ouvert, dont les fumées sont chargées de particules fines polluantes et toxiques. Il met en avant les modèles à foyer fermé ou à insert. Un label, baptisé Flamme Verte, a été créé en 2000 pour différencier les produits aux meilleures performances énergétiques. Et en 2022, une directive européenne imposera des performances strictes. Le SER voudrait notamment qu'une prime à la casse pour les vieux appareils soit mise en place pour permettre la diffusion de nouveaux équipements plus performants.



Cartes localisant les 58 réacteurs nucléaires indiquant les 19 en arrêt au 8 novembre 2016 et 1 réacteur en réduction de puissance (372 MW au lieu de 915) à Cruas. ( AFP / Kun TIAN, Sophie RAMIS, Alain Bommenel )

Près d'un tiers des 58 réacteurs nucléaires sont actuellement indisponibles. Sept réacteurs nucléaires arrêtés par EDF ne devraient pas redémarrer avant début janvier, des contrôles de sûreté prenant plus de temps que prévu, affirme la radio BFM Business mardi, alors que l'électricien public table toujours sur un redémarrage fin décembre au plus tard.


Actuellement, 50 millions de stères de bois bûches et un million de tonnes de granulés sont consommées en France et 379 700 appareils de chauffage au bois ont été vendus l’an dernier, faisant de la France le premier marché européen.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire