mercredi 30 novembre 2016

Eolien: la "bombe à retardement" du démantèlement

http://liebherr62.skyrock.com

Une éolienne détruite à l'explosif pour la première fois en France, Ardennes

C'est une première nationale. Ce mardi en fin de matinée, sur la commune d'Antheny dans l'arrondissement de Charleville-Mézières, la société Cardem Démolition a procédé au démantèlement d'une éolienne par basculement à l'explosif. L'équipement avait été fortement sinistrée après qu'un incendie s'était déclaré au niveau de sa nacelle le 9 janvier 2014. L'opération de ce mardi a mobilisé 13 sapeurs-pompiers, 20 gendarmes, une trentaine de personnes de la société en charge du démantèlement ainsi que des experts d'ERDF, de GRTGaz et de la société propriétaire de l'éolienne.
http://www.lunion.presse.fr/accueil/exclusif-video-une-eolienne-detruite-a-l-explosif-ia0b0n364440

De bien belles images en vérité!


Voici le devis pour le démantèlement de cette éolienne (E10).
Aavec un coût TTC de 413.781,78€, il apparaît très clairement que le dépôt de 50 000€/éolienne fait par les sociétés exploitantes des sites pour le démantèlement paraît bien dérisoire, pour ne pas dire ridicule. Et dans 20 ans, minimum, croyez-vous que celles-ci seront disposées à payer des sommes faramineuses pour réaliser les opérations?* Posez la question, c'est déjà y répondre. Donc nous pouvons imaginer un scénario tel que:



-La SAS se met en liquidation pour éviter les poursuites éventuelles. Rien de plus simple, pas d'actionnaires, pas d'employés, pas de lien avec la maison-mère,
-Le ou les propriétaires du terrain loué (privés, communes, associations, etc.) "héritent" de la ou des centrales,
-Pas le pognon pour faire face à une telle dépense, certains possédant plusieurs machines auxquelles il convient d'ajouter 20 ans d'inflation... imaginez?),
-Les élus (es)** font appel à leur Collectivité (Communauté de communes, Communauté d'Agglo, etc.),
- Qui elle, doit multiplier autant de fois 413.781,78€ TTC qu'il y a de machines sur son territoire. Pourra t-elle payer? Bien sûr que non. Alors?,
-Reste l'échelon supérieur: le département ou/et la région. Mais là encore, dans certains secteurs, le "gavage" à l'éolien est tel que le budget alloué à ces démantèlements a de fortes chances de "couler" économiquement les "heureux Élus". Alors?
- Préparons-nous au pire!
Mais rassurons-nous,quelque soit la solution envisagée et quelque soit l'"étage", ce sera toujours l'argent du contribuable qui sera sollicité.


php

* Et surtout qu'elle intérêt aurait -elle de financer une "démolition" qui ne lui rapporte rien....
** Il n'est pas interdit de penser que les élus (es) d'aujourd'hui ne seront pas ceux d'après demain. Et après eux, le déluge...












Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire