vendredi 9 juin 2017

CRE: observatoire des marchés de gros de l'électricité du gaz naturel et du CO2 au 1er trimestre 2017

http://www.cre.fr
 8/06/2017

Commentaire:  en résumé:
  1. Plus de CO2, 
  2. Envolée des cours et des importations.
Et tout cela juste avec 6500 éoliennes. Imaginez avec 20 000...  Stop ou encore, Messieurs Macron et Hulot?
php
(...) La consommation électrique a augmenté de 8 % en moyenne, notamment en raison de la saisonnalité, au cours du premier trimestre 2017 par rapport au trimestre précédent, mais reste stable par rapport au premier trimestre de l’année 2016. Cette évolution s’est inscrite dans un contexte marqué par un niveau de disponibilité nucléaire historiquement bas en raison de maintenances et de contrôles prescrits par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur les générateurs de vapeurs. Le taux de disponibilité du parc nucléaire a atteint un niveau inférieur de 5,2 points au taux de disponibilité observé au premier trimestre 2016. L’équilibre de la demande a par conséquent été réalisé par le biais d’une forte augmentation de la production d’électricité à base de charbon et de gaz. Le taux d’utilisation de la filière charbon a ainsi été de 49 % en moyenne au cours du premier trimestre 2017 contre 27 % pour le même trimestre en 2016. Pour le gaz le taux d’utilisation de la filière a atteint 61 % (40 % pour la même période en 2016). Les importations affichent une progression de 15,4 % et les exportations un recul de 16,8 % par rapport au premier trimestre 2016, portant le bilan des échanges frontaliers à un solde net exportateur de 8,7 TWh.
Lire du communiqué de presse





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire