samedi 17 juin 2017

Aude : un village médiéval sacrifié pour des éoliennes

http://www.midilibre.fr
15/09/2013

Commentaire:  Cela se passe en France, aujourd'hui. Pendant ce temps, le ministère de la Culture semble assoupi. Êtes-vous là, Mme le Ministre? De son côté, la majorité des français font:
ça


et ceci



source: http://coeur-grenadine.com/tag-depart-en-vacances.html
2017: Depuis, la société Valeco a repris le "flambeau". Mais ses camions et ses aérogénérateurs sont bloqués depuis 10 jours sur la D52 par un groupe d'irréductibles "gaulois (es) qui font honneur à la France solidaire qui dit vit DEBOUT!

Si vous passez par là, n'hésitez pas à apporter votre soutien, même pour quelques heures. Cela réchauffera leurs cœurs.

En avant toute.

php

2013

 
A côté des ruines de l’église romane datant des XIe et XII e siècles, se dresseront six éoliennes de 120m en bout de pale
© D.R

Pour mettre en place six éoliennes de 120m en bout de pale, des travaux ont en partie rasé Saint-Pierre-le-Clair, un village médiéval fossilisé situé près de Limoux (Aude).
Saint-Pierre-le-Clair, village médiéval fossilisé, a été en partie rasé par un bulldozer lors de travaux de nivellement. A côté des ruines de l'église romane datant des XIe et XII e siècles, se dresseront six éoliennes. Une catastrophe pour les archéologues : maisons et enclos ont été rasés, puits comblé, cimetière éventré. Le lieu a perdu de son intérêt scientifique.

D'éventuels préjudices environnementaux
Mené par Alstom, ce projet éolien, à cheval sur les communes de Bouriège et Toureilles, près de Limoux, devrait se réaliser dès la fin de l'année. Les opposants avaient déposé plusieurs recours soulevant d'éventuels préjudices environnementaux mais jamais archéologiques. Tout à tour, les tribunaux de Montpellier et Marseille ont validé le permis de construire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire