dimanche 18 juin 2017

Justin Trudeau ne veut plus de dépendance aux énergies fossiles

https://www.contrepoints.org
Par Nathalie Elgrably.
18/06/2017

Commentaire: Le bon sens près de chez nous, non?
php

S’il est légitime que Justin Trudeau se préoccupe de l’environnement, une dose de réalisme lui ferait le plus grand bien.

Justin Trudeau a montré son côté vert en janvier dernier lorsqu’il a déclaré vouloir «rompre notre dépendance aux énergies fossiles» et a promis «une sortie à terme de l’exploitation des sables bitumineux». Il doit à présent être vert de rage, car les compagnies pétrolières l’ont humilié en annonçant qu’elles hausseront leur production de 32% d’ici 2030.

Utopie de Justin Trudeau

Ce camouflet était prévisible, car l’engagement du Premier ministre relève, au mieux, d’une utopie puérile, et au pire, d’une fraude intellectuelle visant à manipuler l’électorat.

La vérité est que nous ne pourrons nous passer d’énergie fossile avant très longtemps.
Certes, les énergies alternatives existent, et les véhicules électriques se multiplient. Mais ces technologies sont condamnées à rester marginales même à long terme.

D’une part, l’énergie fossile est efficace, disponible, relativement bon marché et son approvisionnement est stable. Avec elle, inutile d’invoquer tous les dieux pour que le soleil brille ou que le vent souffle pour chauffer notre maison et cuisiner notre repas !

D’autre part, le pétrole ne sert pas uniquement de combustible. La pétrochimie fournit des matières intermédiaires indispensables à la fabrication de nombreux objets du quotidien dont nous pourrons difficilement nous passer.

Les dérivés du pétrole se retrouvent dans les vêtements et les chaussures, les meubles, l’emballage des aliments, les jouets, les tuyaux, le bitume, les matériaux d’isolation, les appareils électroniques de tous genres, les appareils ménagers, les engrais, les produits d’hygiène et les cosmétiques, les appareils hospitaliers, et bien d’autres produits encore. La liste est immensément longue. Le pétrole entre même dans la fabrication des médicaments et des vaccins !

Justin Trudeau veut-il une décroissance ?
L’énergie a révolutionné l’humanité. À moins d’accepter de vivre comme au Moyen Âge, nous ne pouvons donc tout simplement pas «rompre notre dépendance aux énergies fossiles». S’il est légitime que Justin Trudeau se préoccupe de l’environnement, une dose de réalisme lui ferait le plus grand bien !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire